Hors-jeu

Prix du Cornulier : Sous le soleil de Bahia…Quesnot

Bahia Quesnot

On la savait excellente au sulky, mais au monté le doute existait. Bahia Quesnot une fille de Scipion du Gîte, 3ème du Cornulier 2011 et Queen Inès par Install, a ôté tous les doutes ce dimanche 24 janvier en s’imposant en force et cela bien que ferrée.

 

 

Bahia Quesnot avait couru quatre fois au trot monté et trois fois disqualifiée. Cela n’encourageait pas à aller mettre son argent dessus avant le coup. Mais aux courses comme dans la vie, qui ne tente rien n’a rien.

Belle initiative de son entourage de courir cette édition 2021 du Prix du Cornulier. Les joueurs et pronostiqueurs (dont moi) ont trop vite oublié que cette jument était pétrie de classe et d’un courage Herculéen.

Remarquablement montée par Matthieu Abrivard, Bahia Quesnot toujours en bonne place, a démarré sèchechement dans l’ultime tournant en compagnie de Flamme du Goutier.  Etonnant et Freeman de Houelle (trop pressé) déposaient les armes devant les deux dames de fer.

Bahia Quesnot ne laisse aucune chance dans la ligne droite à sa courageuse rivale. Loin derrière, la régulière Etoile de Bruyère obtient le second accessit. Jerry Mom finit de façon probante devant Etonnant qui  fait son maximum et compléte le Quinté+.

 

Les déceptions

Gladys Des Plaines, l’une des favorites, s’est montrée fautive dans la montée alors qu’elle était encore en bonne place. Quant à mes deux favoris, Fado du Chêne et Feeling Cash, ils ont couru sans aucune saveur. Le terrain fouillant ne les a peut-être pas aidé…mais bon trouver des excuses après courses est toujours une chose facile. Ils ont déçu, point final.

 

Le film de la course

Cliquez-sur le lien

 

l’Amérique, l’Amérique, si c’est un rêve je le saurais, chantait Joe Dassin. L’entourage de Bahia Quesnot doit chanter ce refrain jusqu’à Dimanche prochain. Le controversé Junior Guelpa, Tahar Ait- Hamouda son propriétaire et Alain-Léon Lefebvre, l éleveur n’ont plus qu’une chose à faire: bien dormir en attendant le jour J.

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire