Ligue 1

PSG : Artur Jorge, adieu à une légende 

Artur Jorge, de son vrai nom Artur Jorge Braga Melo Teixeira, est décédé ce jeudi 22 février des suites d’une maladie. Entré à jamais dans la grande histoire du PSG en rapportant au club un deuxième titre de championnat de France, le “Roi Arthur”,  reconnaissable avec sa moustache devenue célèbre, laisse derrière lui l'image d’un infatigable bosseur, globe-trotteur et gagneur.

La nouvelle, tombée ce jeudi matin, a pris tout le monde de court : Artur Jorge est décédé à l’âge de 78 ans des suites d’une maladie. « C’est avec une profonde tristesse que la famille d’Artur Jorge Braga de Melo Teixeira communique sa disparition, ce matin à Lisbonne, à la suite d’une longue maladie. Il est mort sereinement, entouré de ses proches », a annoncé sa famille dans un communiqué transmis aux médias portugais.

Une Coupe des Champions glanée avec le FC Porto en 1987

En 35 ans de carrière d’entraîneur, le Lisboète, arborant une moustache devenue célèbre, a accumulé des titres. Neuf exactement, avec comme principal fait d'arme, une Coupe des Champions glanée avec le FC Porto en 1987. Une finale entrée dans la légende grâce à une talonnade peu académique de l’attaquant algérien Rabah Madjer.

Un geste qui porte aujourd’hui encore le nom du Fennec. Vainqueur également de trois championnats du Portugal avec le FC Porto (1985, 1986 et 1990), Artur Jorge a parcouru le pays avec des expériences à la tête de Benfica, Portimonense, Vitória de Guimarães ou encore l’Académica. Le natif a même brièvement dirigé la sélection portugaise à deux reprises (1989-1991 et 1996-1997).

Le PSG et Artur Jorge, une belle histoire d'amour

L’une des plus belles pages de la carrière d’Artur Jorge s’est écrite à Paris. Après une brève pige au Matra Racing (1987-1989), c’est au Paris Saint-Germain que l’entraîneur portugais s'est fait un nom. Alors à peine racheté par le groupe Canal+ et présidé par Michel Denisot, le club de la capitale le recrute avec l’ambition de franchir un cap sur la scène nationale mais aussi européenne.

En trois ans de mandat, il a largement accompli sa mission avec un titre de Champion de France en 1994 et une Coupe de France en 1993. La même année que sa conquête de la Vieille Dame, le PSG avait également accroché une demi-finale de la Coupe de l’UEFA, terrassant au stade précédant, le Real Madrid dans un match retour devenu mythique avec notamment le coup de tête d'Antoine Kombouaré pour l’emporter. Parti par la grande porte en 1994 après le titre de Champion de France, Jorge avait fait son retour quatre ans plus tard le temps d’une saison et d’une nouvelle Coupe de France remportée avant d’être débarqué par Charles Biétry.

Un globe-trotter passionné par son métier

Polyglotte, Artur Jorge a également multiplié les expériences éphémères à l’étranger durant sa carrière d’entraîneur. De la Suisse en passant par le Cameroun, l’Arabie Saoudite ou encore le MC Alger (2014-2015), son dernier club, le coach portugais a laissé l’image d’un passionné par son métier. « Artur Jorge est le plus grand entraîneur que j’aie connu. Érudit, cultivé, passionné, stratège, intransigeant… avec lui le PSG a grandi très vite », salue Michel Denisot sur X, lui aussi conquis par la personnalité du Roi Arthur. Un dernier hommage lui sera rendu certainement dimanche au Parc des Princes à l'occasion de la venue de Rennes, lors de la 23ème journée de Ligue 1.

Passé par WebGirondins, Daily Sports, beIN Sports et Quinze Mondial, je suis actuellement en poste à Daily Mercato et We Sport. Mes passions ? Le football hyper défensif de Diego Simeone, la Ligue des talents et voir Roman Reigns en action. Ma philosophie ? Progresser chaque jour un peu plus et vous apporter l'information la plus complète sur chacun de mes articles.

Dernières publications

En haut