PSG – Bayern : forces et faiblesses des deux équipes

0
Ligue 1

Alors que l’on approche doucement mais sûrement de la finale de la Ligue des Champions entre le PSG et le Bayern Munich, attardons nous sur les forces et les faiblesses des deux équipes.

 

Emmené par un Neymar étincelant, le Paris Saint-Germain s’est qualifié pour la première finale de Ligue des Champions de son histoire. Les hommes de Thomas Tuchel retrouveront dimanche le Bayern Munich pour un match où il est difficile de dégager un favori. Alors pour y voir un peu plus clair, regardons les points forts et les points faibles des deux équipes.

 

Le Bayern, machine à gagner pouvant être mise en difficulté

Depuis la promotion de Hans-Dieter Flick au poste d’entraîneur principal du Bayern Munich, il ne fait pas bon de croiser la route des bavarois. Les statistiques sont en effet effrayantes et place logiquement les Allemands favoris de ce match. Les coéquipiers de Manuel Neuer restent sur une série de 29 rencontres sans défaites. Sur cette période, le Bayern a inscrit 97 buts soit plus de 3 par match. Enfin, en Ligue des Champions, ils ont marqué 42 buts en seulement 10 matchs.

Statistiques Bayern Munich
©Twitter (L’Equipe d’Estelle)

Cette impression de domination écrasante peut tout de même être relativisée sur quelques points. D’abord, les champions d’Allemagne, ne sont pas parvenus à vaincre Leipzig, défaits par Paris mardi, cette saison en Bundesliga (1-1 et 0-0), même si les dynamiques des deux équipes n’étaient pas tout à fait les mêmes qu’actuellement.

Autre petite faille de cette équipe, la défense. Dès son arrivée sur le banc, Flick a décidé de faire évoluer ses joueurs assez haut sur le terrain. Mais avec une charnière centrale Alaba-Boateng pas des plus rapides, des espaces se créent souvent dans leurs dos. Cependant, il est logique que face à la vitesse d’un Kylian Mbappé, le bloc bavarois redescende légèrement dimanche.

 

Le PSG a-t-il enfin un vrai collectif ?

C’est souvent comme cela que l’on a expliqué les échecs précédents du Paris Saint-Germain. Le manque de leaders dans le vestiaire et l’impression de ne pas voir une véritable équipe mais plutôt un alignement de talents. Mais cette saison, le PSG a passé un cap en Ligue des Champions et a laissé ses vieux démons sur le bord de la route. Depuis plusieurs mois, tous les joueurs ne cessent de répéter que l’effectif n’a jamais été aussi soudé. C’est en effet ce que l’on a constaté sur le terrain lors des derniers matchs du PSG.

PSG
©Le Parisien

Mais alors que s’est-il passé ? D’abord, le Paris Saint-Germain a recruté intelligemment l’été dernier afin d’apporter davantage de solutions à Thomas Tuchel, notamment au milieu de terrain. Les arrivées d’Ander Herrera, Idrissa Gueye et Leandro Paredes plus tôt ont renforcé un secteur déserté à Paris. De plus, l’historique problème du gardien de but a été réglé avec Keylor Navas et Sergio Rico. Le Costaricien, triple vainqueur de la C1 avec le Real Madrid est venu pour apporter toute son expérience au PSG.

Malgré une nette progression sur certains points, Paris a toujours certains problèmes clairs. Par exemple, la fébrilité de Thilo Kehrer pourra être un problème en face de la vitesse d’Alphonso Davies. De l’autre côté, Juan Bernat, malgré un but mardi, n’a pas forcément montré toutes les garanties depuis son retour de blessure. Il aura lui aussi du travail dans son couloir pour contrer Serge Gnabry.

 

Qui sera le MVP de la saison ?

Certains joueurs vont sans doute regretter l’annulation du Ballon d’Or 2020. Mais même en l’absence de trophée, il est toujours possible pour quelques uns d’entre eux d’envoyer leur équipe sur le toit de l’Europe. Robert Lewandowski, auteur d’une saison magistrale espère terminer le travail. En 52 matchs toutes compétitions confondues, il a trouvé 59 fois le chemin des filets. Avec 15 buts en 9 matchs de Champions League, le Polonais est toujours en position d’égaler (ou de battre) CR7 (17 réalisations sur une saison).

Robert Lewandowki
©UEFA

En face, le duo Neymar-Mbappé, souhaite évidemment coudre une première étoile sur le maillot parisien. Un duo qui se transforme parfois en duel. Malgré une entente évidente, les deux génies se livrent parfois à un concours de buts inscrits ou de caviars offerts. Neymar, intenable depuis le début du Final 8 ou Mbappé qui revient de blessure, lequel des deux fera le meilleur match dimanche ? Une chose est sûre, en cas de victoire de Paris, les deux seront sans doute considérés comme les deux MVP de l’année.

 

En bref

  • Bayern Munich

Points forts : domination dans le jeu, attaque prolifique, polyvalence

Point faible : défense centrale lente

Facteur X : Robert Lewandowski

 

  • Paris Saint-Germain

Points forts : “le groupe vit bien”, un effectif avec deux des meilleurs joueurs au monde actuellement

Point faible : les latéraux

Facteur X : le duo Mbappé-Neymar

 

Cette finale PSG-Bayern sera donc un choc au sommet entre les deux meilleures écuries européennes du moment. La bataille du milieu de terrain sera primordiale dans un match où les attaques pourraient prendre l’avantage sur les défenses. Rendez-vous dimanche pour un match historique.

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here