Football

PSG: l’année de Sergio Ramos?

Ramos PSG

Il a signé au Paris Saint Germain à l‘été 2021. Alors que sa venue a fait couler beaucoup d’encre, Sergio Ramos n’a disputé que 14 matchs, miné qu’il était par des blessures. Alors que démarre cette nouvelle saison, l’ancien madrilène semble être en grande forme et prêt et à démarrer la nouvelle saison sous les couleurs du club de la capitale

C’était sous les critiques que le PSG a fait signer le joueur de 36 ans l’an passé. En effet, l’ancien capitaine du Real Madrid, blessé au cours de la saison 2020-2021, n’a pas réussi à trouver un terrain d’entente avec son club de cœur.  Le club Merengue n’était pas disposé à céder à ses prétentions salariales, Florentino Perez n’étant pas sûr de l’issue qu’auraient ses blessures.

Ramos arrive au PSG en 2021…

Mais au PSG, on n’a pas hésité une seule seconde. 2 années de contrat plus des émoluments d’environ 15 millions d’euros mensuels ont été conclus avec l’ancien champion du monde espagnol. Il devait apporter son expérience et son leadership, qui ont fait leur preuve ailleurs au PSG.

Mais ce fut un flop total. De toute la saison, Ramos n’a disputé que 14 matchs, multipliant les rechutes. Le joueur aux 671 matchs avec le Real n’a jamais réussi enchainé les matchs.

…Sous les critiques

Et les critiques s’en sont donné à cœur joie. En effet, c’est dans un climat d’incertitudes et de réticence des observateurs aussi bien en France qu’en Espagne que le quadruple vainqueur de la ligue des Champions a rejoint les rangs parisiens.

Et le scénario de la saison avec les rechutes à n’en point finir, n’y ont rien arrangé.  Un flop, un fiasco, un gâchis, un mauvais management, un caprice, de l’incompétence…, tous les qualificatifs ont été mis à contribution pour asséner la direction parisienne.

A telle enseigne que Léonardo, alors directeur sportif, avait dû prendre la parole pour répondre aux critiques et assumer le recrutement du défenseur espagnol. (Ndlr) « On l’a recruté, il était bien physiquement. Aujourd’hui, il a joué cinq matchs. Malheureusement, il ne s’est pas passé ce qu’on imaginait. C’est dur pour lui, pour tout le monde. Mais nos rapports sont clairs. Le jour où on dit qu’il ne peut plus jouer, ce sera clair pour tous. Ce n’est pas le cas », déclarait le Brésilien en mars dernier.

Sergio Ramos n’a donc jamais vraiment pu jouer le rôle pour lequel il était venu à Paris, apporter son expérience et son leadership. Il n’avait donc pas pu échapper aux critiques aux côtés de Messi et Neymar après le flop du PSG en huitième de finale de Ligue des champions face à son ancien club.

Le bout du tunnel enfin

Après donc près d’une année blanche, Sergio Ramos a commencé à voir le bout du tunnel en fin de saison dernière. Ce qui lui a permis d’enchainer quelques matchs avec le PSG.

Pendant la trêve estivale, le quadruple vainqueur de la ligue des champions a pu participer à l’entièreté de la préparation avec son équipe, au grand bonheur de Christophe Galtier, qui compte bien l’utiliser pour ce pour quoi Paris l’a recruté.

Grâce à sa fraicheur, le défenseur central a ainsi pu disputer la quasi-totalité des matchs de préparation du club de la capitale. Visiblement, les pépins physiques semblent être derrière lui. Et ce n’est pas pour déplaire à son entraineur.

Le nouveau leader du vestiaire parisien

Christophe Galtier ne s’en cache pas. Pour lui, Ramos est un cadre du vestiaire, un joueur important de l’équipe. Même s’il n’entend pas faire de cadeau ni laisser de passe-droit, l’ancien coach niçois sait qu’il a besoin de relais de qualité et d’expérience pour faire passer son message au sein du vestiaire.

Et il a trouvé en Ramos le lieutenant parfait. (ndlr ) « Il a beaucoup joué lors des matches amicaux. Il est bien physiquement. Il travaille. Il a eu un choc sur le quadriceps lors du match à Nantes et c'est pour ça que je l'ai interrogé pour savoir s'il pouvait continuer à jouer, car je le découvre aussi. Comme c'est un grand compétiteur, et même s'il avait mal, et comme il a moins joué la saison dernière, il a tenu à finir le match pour montrer qu'il était performant et disponible » a déclaré C. Galtier.

De bon augure donc pour le club rouge et bleu qui comme à chaque fois, nourrit de grandes ambitions cette saison.

 Un système qui lui correspond

Dès son arrivée, C. Galtier l’a annoncé : il compte jouer avec une défense à 3 cette saison au PSG. Dans un  tel schéma, le défenseur expérimenté espagnol a une place à prendre aux cotés du duo Marquinhos-Kimpembé.

Après avoir magistralement évolué dans un tel schéma sous les couleurs nationales avec notamment les victoires finales en coupe du monde et à l’euro, Sergio Ramos connait parfaitement le rôle. Il y a excellé ces dernières années.

C’est d’ailleurs dans ce registre que le PSG a  joué depuis la reprise. Et le natif de Camas en Andalousie a bien tenu le rôle.

Il affiche une fraicheur et une condition physique rassurantes, aux dires de C Galtier. Sa prestation lors du trophée des champions face au FC Nantes n’ont fait que rassurer Galtier et les sceptiques. Le défenseur parisien s'est d'ailleurs illustré par un but d'anthologie ce dimanche. Il était en forme et n'a pas été mis en défaut par les attaquants canaris.

L'année de Ramos?

Sergio Ramos semble retrouver une seconde jeunesse et est prêt à démarrer la saison sous les couleurs parisiennes. Comme si c’était maintenant que commence en vrai son histoire avec le PSG.

Selon des indiscrétions, l’espagnol a déjà un rôle important dans le groupe. Et ces prestations rassurantes sur le terrain devraient y contribuer davantage. Ce qui est sûr, le PSG a besoin d’un Ramos en forme pour réaliser une grande saison.

Et à l’image de Ramos, c’est toute l’équipe qui emble afficher plus de liant, plus de mordant. Le comportement et les prestations de Messi et Neymar notamment sur le terrain face au FC Nantes augurent de choses intéressantes cette saison. Et si c’était la grande année au PSG ?

Dernières publications

En haut