Football

PSG : sa méthode, les cas Neymar et Mbappé, Christophe Galtier livre ses réponses

Christophe Galtier lors de sa conférence de presse de présentation au PSG

Ce mardi 5 juillet, le nouvel entraîneur du PSG était présenté à la presse.

“Je mesure de manière très précise la responsabilité qui m’est donnée de faire en sorte que le Paris Saint-Germain vive une très bonne saison et de grands matchs. Si j’ai accepté de prendre ses responsabilités, c’est que j’en suis capable”. C’est par ces mots que Christophe Galtier a commencé sa nouvelle aventure au PSG. Le technicien français succède à Mauricio Pochettino, officiellement évincé dans la matinée.

“La présence de Luis Campos a été un élément déterminant dans ma venue au PSG”

L’ex-entraîneur de Nice est revenu sur son choix d’entraîner le PSG et le rôle de Luis Campos dans cette décision. “Seul, c’est très difficile, ensemble on est plus forts. J’ai mis très peu de temps à prendre ma décision quand Luis (Campos) m’a parlé de ce projet-là. Même si je mesure tout ce qui peut se passer dans une vie d’entraîneur quand on est entraîneur du PSG” s’exprime-t-il.

“Évidemment que la présence de Luis (Campos) a été un élément déterminant. Évidemment que les échanges que j’ai eus avec mon président ont fait que j’ai accepté avec beaucoup d’humilité mais avec une très grande exigence le poste d’entraîneur du PSG” ajoute-t-il à propos de sa relation avec Luis Campos. Pour rappel, les deux ont travaillé ensemble lors du passage de Christophe Galtier à Lille.

“Il n’y aura aucun compromis”

Le nouvel entraîneur du PSG a également évoqué sa méthode pour gérer un groupe de stars. “Cette question est légitime mais avant tout ce sont des joueurs, des joueurs qui veulent gagner, qui veulent jouer, qui veulent prendre du plaisir. Je pense que la première des choses, c’est d'échanger, de partager mais aussi d’imposer des choses. Il n’y aura pas de compromis dans ce que doit être la force du groupe” lance-t-il. 

“On doit avoir un projet commun, sans aucun compromis. Je ne vais pas révolutionner le vestiaire mais je sais que j’aurai l’appui de ma direction pour prendre les décisions que je devrais prendre à partir du moment oû le joueur tel qu’il soit ne se pliera pas à ce qui est le projet” insiste le nouvel entraîneur du club de la capitale.

“Il y a une grande orientation vers une défense à 3”

Le technicien français a également évoqué le futur système de jeu à venir pour le PSG.

“Je n’ai pas encore rencontré les joueurs. Évidemment que j’en ai parlé avec la direction sportive. Tout d’abord, je m’adapterai à l’effectif que j’aurai à ma disposition. J’ai une idée assez précise de ce que je veux voir de l’équipe. Avant tout de parler du système, je veux voir du rythme de la capacité à récupérer le ballon très tôt pour pouvoir mettre sous la pression l’adversaire” tempère-t-il à ce sujet. 

“On parle d’une défense à 3 avec une grande participation de nos pistons. On a la chance d’avoir des joueurs de couloir incroyables mais c’est aussi à l’intérieur du jeu où il faudra voir qui fera partie de l’effectif pour savoir quelle animation, on aura à l’intérieur du jeu. Mais oui, il y a une grande orientation vers une défense à 3” concède-t-il sur le futur aspect tactique du PSG version Christophe Galtier.

L'avenir de Neymar au PSG

Questionné sur la situation de Neymar, le coach parisien a répondu sans détour. “J’ai une idée très précise de ce que j’attends de Neymar. Je ne l’ai pas encore rencontré mais je vais être à l’écoute de ses attentes mais je souhaite que Neymar reste chez nous. Parce que quand vous avez des joueurs de classe mondiale vous préférez les avoir avec vous que contre vous”.

Christophe Galtier a également évoqué la prolongation de Kylian Mbappe. “En tant qu'entraîneur dans le football français, je me félicite de cette décision. C’est bien pour notre football, notre championnat mais surtout pour le PSG. Il fait partie des meilleurs joueurs au monde. Je sais ce qu’il attend de l’équipe mais je ne vais pas lui donner toute la responsabilité du poids du résultat” tempère-t-il.

La gestion des gardiens

Enfin, le technicien français est revenu sur la concurrence entre Gianluigi Donnarumma et Keylor Navas au poste de gardien de but.”Je vais rencontrer très prochainement les gardiens. J’ai par principe établi une hiérarchie très claire. Le numéro 2 peut devenir numéro 1 en fonction des performances des uns et des autres. C’est plus simple en matière de gestion et c’est surtout plus simple pour eux” conclut-il sa conférence de presse de présentation.

 

Dernières publications

En haut