NBA

Quel est le plus jeune joueur de toute l’histoire de la NBA ?

Cette date a une place particulière dans la mémoire de la NBA. Le 2 novembre 2022, cela fera exactement 17 ans que le pivot Andrew Bynum a foulé pour la première fois un parquet de NBA devenant ainsi le plus jeune joueur à avoir évolué dans la ligue alors qu’il n’avait que 18 ans et 6 jours.

Le texte dans son contexte,

Avant de livrer les tenants et aboutissants saillants de ce record de précocité, il est important de revenir tant que faire se peut sur les règles qui encadrent l’âge minimum pour intégrer la ligue. Il faut dire que le baromètre ici en vigueur n’est jamais resté figé. Il a de tout temps changé, évolué et a connu moult mutations. Tenez, avant les années 1970, les joueurs devaient compléter leurs quatre années universitaires avant de pouvoir prétendre défendre les couleurs d’une franchise dans la ligue majeure. Plus tard, la règle va s’adoucir. Cependant, il faudra attendre les années 1990 avant que les mastodontes de la NBA ne se mettent à vraiment à recruter des joueurs directement issus du lycée. Kobe Bryant, Tracy McGrady ou encore Kevin Garnett sont des cas d’école édifiants à plus d’un titre… Dans un autre registre, Moses Malone quant à lui est directement devenu professionnel sans passer par la case université. Dans les années 1970, c’était tout simplement inédit !

Quid du cas Bynum ?

Drafté par les Lakers de Los Angeles à sa sortie du lycée, Andrew Bynum reste à ce jour le plus jeune joueur de l’histoire à avoir disputé un match de NBA. C’était le 2 novembre 2005 alors qu’il était âgé d’à peine 18 ans et 6 jours. Cette année-là, la ligue et le syndicat des joueurs se sont mis d’accord sur une nouvelle convention collective comprenant une limite d’âge fixée à 19 ans au 31 décembre de l’année de la sélection. Par ce truchement, le record de Bynum acquérait ipso facto la latitude de se pérenniser, s’éterniser… Dans ce classement qui vaut quoiqu’on dise son pesant d’or même s’il ne met pas en emphase les performances individuelles sur le terrain, Bynum devance deux joueurs draftés en 1996 : Jermaine O’Neal (18 ans et 53 jours) et Kobe Bryant (18 ans, 72 jours). Cependant, pour ce qui est des Finals, le record appartient à un autre athlète. Darko Milicic puis que c’est de lui fut le tout premier jeune joueur à disputer une finale de Playoffs et même à la remporter. Sacré champion en 2004 avec les Pistons de Détroit, il n’avait que 18 ans et 356 jours.

 

 

Plusieurs indiscrétions parlent depuis peu d’un nivellement des valeurs. En effet, cela fait plusieurs mois que l’on apprend que la NBA et le syndicat des joueurs pourraient à nouveau faire évoluer le règlement. La tendance pencherait selon toute vraisemblance vers un abaissement de l’âge minimum à 18 ans dans le courant 2022. Information fondée ou rumeur grossissante ? Wait and see…


Dernières publications

En haut