CAN

Quelle prime pour les gagnants de la CAN 2024 ?

La Coupe d'Afrique des Nations 2024 s'est achevée ce dimanche soir avec le sacre de la Côte d'Ivoire (2-1) face au Nigéria. Avant la compétition, la CAF avait dévoilé le cash prize pour le vainqueur.

40 % d'augmentation pour le vainqueur de cette édition 2024. Cette année, la Confédération Africaine de Football (CAF) a récompensé la Côte d'Ivoire, vainqueur pour le 3ᵉ fois, d'un chèque de 7 millions de dollars, soit environ 6,4 millions d'euros.

Patrice Motsepe veut marquer le coup

Patrice Motsepe, président de la Confédération Africaine avait expliqué les progrès du football africain avant le début de la compétition en Côte d'Ivoire.

“La CAF a fait des progrès significatifs au cours des deux dernières années en augmentant les prix de l'AFCON et de toutes ses autres compétitions majeures. Nous avons augmenté le prix du vainqueur de l'AFCON à 7 000 000 USD, ce qui représente une augmentation de 40 % par rapport au prix de l'AFCON précédent. Je suis convaincu qu'une partie de ce prix contribuera au développement du football et profitera à toutes les parties prenantes du football, tout en aidant nos associations membres dans leur administration,” avait-il déclaré dans un communiqué.

Le finaliste touche deux fois moins

Les récompenses pour le finaliste de la compétition (le Nigeria) et les demi-finalistes (Afrique du Sud et RDC) ont également été dévoilées dans un communiqué de la Confédération Africaine. Ainsi, le Nigéria touchera la somme de 3,6 millions d'euros. Les deux demi-finalistes toucheront quant à eux 2,3 millions d'euros chacun. Pour rappel, l'Afrique du Sud a vaincu la République Démocratique du Congo lors du match de la 3ᵉ place lors de la séance de tirs au but.

Passionné de sport et des Girondins de Bordeaux. Bercés par les arrêts de Cédric Carrasso, les coups de casque de Wendel et la finesse de Yoann Gourcuff dans un stade Chaban-Delmas en feu ! Fan de la Ligue des talents, sans oublier les coups de volant de Fernando Alonso, les attaques de Thibaut Pinot ou les atémis du général du ring Gunther.

Dernières publications

En haut