Football

Qu’est ce qui cloche à l’OM?

Rien ne va plus à l'Olympique de Marseille. Depuis quelques jours, tout semble aller dans le mauvais sens pour le club Olympien, aussi bien sur le marché des transferts que dans la vie du club. Depuis le départ rocambolesque de Jorge Sampaoli, le club Phocéen semble perdre les pédales, et cela se ressent sur le terrain. Pablo Longoria, que l'on avait loué pour son sens du management, va devoir redresser la barre, et vite. 

Sur le terrain, le néant 

La préparation reste la préparation, certes. Mais malgré tout, l'impression laissée fait presque peur. Les Olympiens n'ont pas montré grand chose lors de leurs 3 premiers matchs amicaux, balayés par Norwich et Middlesbrough, deux pensionnaires de Championship, puis accroché par le Betis Seville cette semaine. Un jeu stérile, un système qui a du mal à se mettre en place, la patte Tudor est pour l'heure loin d'avoir pris. Les Marseillais se cherchent encore sur le terrain et cela se ressent. Les nombreuses arrivées (Touré, Mbemba, Gigot, Suarez, Clauss) font que la mayonnaise risque de mettre du temps à prendre. Logique me diriez vous. Mais l'OM n'a pas le temps, et surtout, vu les prestations de certains, il va également falloir penser à solidifier cet effectif. Car si le club veut montrer une bonne image en Ligue des Champions, des recrues sont nécessaires, indéniablement. Marseille est sur plusieurs pistes (Nuno Tavares, Sanchez, Veretout), et il faudra du renfort, notamment au milieu de terrain pour combler l'énorme perte de Boubacar Kamara.

Des choix étranges

Car si l'OM cherche malgré tout à se renforcer, cela ne se fera qu'avec des ventes.. Seko Fofana a très envie de venir mais malheureusement, Lens est trop gourmand, et Marseille n'a pas les moyens de le faire venir dans le sud sans vendre. La direction a alors trouvé judicieux le choix de chercher une porte de sortie à Gerson. Le Brésilien, qui a terminé la saison en boulet de canon après une intégration assez compliquée, a pourtant envie de rester et disputer la Ligue des Champion au Vélodrome. Il dispose d'une belle cote sur le marché et c'est pourquoi l'OM tente de s'en séparer. Mais le club y gagnerait-il vraiment au change? Fofana a réalisé une saison extraordinaire l'an dernier, mais à 27 ans, il ne représente pas une valeur marchande suffisante sur laquelle l'OM pourrait faire une plus-value, et rien ne dit qu'il aura le même rendement qu'à Lens, où il était le vrai chef de file. Il n'a pas non plus d'expérience au niveau Européen.

Autre élément qui interpelle, le cas Bamba Dieng. Le chouchou d'une partie des supporters, un minot qui souhaite tout donner pour son club de cœur. Après une montée en puissance importante l'année dernière, il ne serait que le … 5ème choix en attaque pour Igor Tudor ! Etrange, tant l'international Sénégalais, vainqueur de la CAN, représente l'avenir. Polyvalent, il peut évoluer sur tous les fronts de l'attaque. Là aussi, le choix de vouloir s'en séparer étonne.

Enfin, si défensivement l'OM a recruté, l'ensemble de la charnière devrait être inédite pour démarrer la saison 2022-2023. Le cas William Saliba réglé, les dirigeants ont une nouvelle fois tenté de se débarrasser de Caleta-Car, lequel ne veut toujours pas faire ses valises du Vieux-Port. Résultat, Marseille tente de vendre Luan Peres, arrivé il y a tout juste un an! Si le Brésilien n'est pas un indéboulonnable, il représente malgré tout une valeur sûre, et l'on imaginait pas l'OM s'en séparer. Surtout si Caleta-Car est placardisé comme certains le pressentent.

Un propriétaire déconnecté 

Des choix étranges qui ne résultent que d'une chose : McCourt ne veut plus investir de sa poche. Résultat, si l'OM veut se renforcer, il faut vendre. Mais très peu de joueurs de l'effectif ont une grosse valeur marchande, et acheter pour remplacer sans faire de plus-value (financière ou sportive) n'a pas grand intérêt. Le soucis, c'est que le club va attaquer une nouvelle campagne de Ligue des Champions avec un effectif très limité qualitativement. Il y a deux ans, Marseille était une nouvelle fois passé complètement à coté de sa phase de groupe (une seule victoire) et les supporters Olympiens en ont marre d'être la risée de l'Europe. Malheureusement, le propriétaire Américain n'en a que faire, et l'OM va devoir tenter des coups, des paris, trouver des joueurs en prêt sans doute comme c'est le cas depuis tant d'années, pour éviter le ridicule.

Le départ de Sampaoli a révélé au grand jour ce qui se cache au sein de l'Olympique de Marseille : un mal profond, à tous les étages. L'OM dispose de très bons joueurs et devrait s'en sortir un minimum sur le terrain. Mais l'ambition qui a fait que ce club a longtemps plané sur le football Français est désormais lointaine. Marseille plafonne, et rien ne dit que cela pourrait changer dans les mois à venir. 

Crédit photo: Sports Fuat

Dernières publications

En haut