F1

Qui est Guanyu Zhou, nouveau pilote chez Alfa Romeo en F1 ?

Guanyu Zhou

Pour la première fois de son histoire, la Chine aura un pilote sur la grille de départ d'un Grand Prix de Formule 1. En effet, Guanyu Zhou a été officialisé au sein de l'écurie Alfa Romeo pour la saison prochaine. Le pilote de 22 ans arrive pour une saison en remplacement de l'Italien Antonio Giovinazzi et fera équipe avec l'expérimenté Valtteri Bottas. Ce choix est également une très bonne nouvelle pour la discipline, surtout dans un milieu comme la Formule 1 qui devient de plus en plus attractif que ce soit sur le plan sportif ou économique. 

Guanyu Zhou avait déjà un pied dans la Formule 1 depuis deux saisons. Pilote d'essai pour l'écurie Alpine, il a participé à sa première séance d'essais libres en F1 et c'était cette saison lors du Grand Prix d'Autriche. Dans quelques mois il sera enfin lancé dans le grand bain. Le futur coéquipier de Valtteri Bottas s'attend à un gros challenge : “‘J'ai rêvé dès mon plus jeune âge de grimper le plus haut possible dans un sport qui me passionne et maintenant le rêve est devenu réalité. Je me sens bien préparé pour cet immense défi, aux côtés d'un talent de classe mondiale comme Valtteri Bottas. Être le tout premier pilote chinois en Formule 1 est une percée dans l'histoire du sport automobile chinois.”

L'actuel pilote de F2 a signé pour seulement une saison au sein de sa nouvelle écurie. Il faudra donc vite faire ses preuves à risque de voir son aventure se terminer fin 2022. Théo Pourchaire, pilote français en F2, était aussi cité avant l'officialisation du natif de Shanghai et il le sera sûrement encore plus si ce dernier n'est pas prolongé.

Guanyu Zhou, passé du karting à la F1

Comme beaucoup de pilotes qui courent actuellement en F1, Guanyu Zhou a démarré dans le karting. Pour cela il a fallu faire des sacrifices à l'âge de 12 ans. C'est à dire, quitter la Chine et le continent asiatique pour l'Europe et l'Angleterre avec sa famille. Ce déménagement était la meilleure solution pour Guanyu Zhou de saisir des opportunités sur le plan de l'automobile. Très bon en karting avec l'écurie Strawberry Racing, le Chinois s'est vu intégrer le championnat du monde de F4 peu de temps après. Après quelques podiums, trois victoires en course, une seconde place au général et un titre de meilleur Rookie, tout a commencé pour le futur pilote Alfa Romeo.

Trois saisons en F2 et la confirmation en 2021

Guanyu Zhou a très vite enchaîné entre ses passages en F4 puis F3. En 2019, la natif de Shanghai a commencé à voir sa carrière se dessiner avec une arrivée en F2 chez l'écurie UNI-Virtuosi Racing. En parallèle, il a rejoint le programme de la Renault Sport Academy, filière de l'écurie tricolore, aujourd'hui devenue Alpine. Celui-ci ayant pour but d'encadrer de jeunes pilotes pour les faire progresser vers la F1.

Sa première saison chez la petite sœur de la F1 est une réussite avec de nouveau un titre de meilleur Rookie et une septième place au général. Sa deuxième saison y est presque similaire avec une sixième place au classement mais avec cette fois-ci sa première victoire dans l'antichambre de la F1. 2021 a été l'année de la confirmation en F2. Lors de cette saison, Guanyu Zhou a complètement explosé aux yeux du monde entier avec deux victoires et sept podiums notamment. Il est actuellement troisième au classement général à 13 unités du Russe Robert Shwartzman et 64.5 de l'Australien Oscar Piastri. A noter que le futur coéquipier de Valtteri Bottas a longtemps lutté pour le titre cette saison en F2, titre qui devrait revenir à Piastri.

Victoires à Silverstone, Sakhir

Sa saison 2021 est très prometteuse. Guanyu Zhou a remporté deux Grands Prix de F2 cette année. Son premier sacre a eu lieu lors du premier acte de la saison, à Sakhir (Bahreïn). Le deuxième  s'est produit sur le mythique tracé de Silverstone en Grande-Bretagne. A côté de cela, il avait fait grosse impression lors du Grand Prix de Monte-Carlo où il a remporté la course sprint 1. Il y a aussi réalisé le meilleur tour lors de la course finale. Sa performance à Monza, en Italie, fut également de qualité avec une seconde place en course sprint 1 et sur la course finale.

Fréderic Vasseur, le patron d'Alfa Romeo, s'est dit très satisfait de sa saison 2021 en F2. “Zhou fait du très bon travail en F2. Je pense que tout le monde sous-estime le niveau de performance et le travail qu'il a accompli cette saison. C’est un leader, il a gagné cette saison à Bahreïn et à Silverstone. En F2, ce sont probablement les deux circuits les plus exigeants. Il a fait quelques pôles positions, il est toujours là, régulier. Je suis sûr qu’il nous fera du bien l’année prochaine.”

Guanyu Zhou, un choix aussi commercial pour la F1 et son développement en Chine

Guanyu Zhou est donc l'heureux élu pour remplacer Antonio Giovinazzi et former la paire avec Valtteri Bottas chez Alfa Romeo. Le fait d'intégrer un jeune pilote comme Guanyu Zhou donnerait un gros coup de publicité à la F1 en Chine. Le pays asiatique compte aujourd'hui près de 1.400 milliards d'habitants. Le futur pilote de l'écurie italienne devrait attirer les convoitises dans son pays. Le milieu de la F1 en Chine est en plein essor depuis 2004. En effet, c'est cette année-là que le Grand Prix de Chine, situé à Shanghai, a vu le jour pour la première fois. Celui-ci a eu lieu chaque année sans interruption, excepté en 2021 avec la période de Covid-19. Il ne sera également pas au programme de la saison 2022 pour la même raison.

Ainsi, le contrat liant la catégorie reine du sport automobile au GP de Chine a été prolongé jusqu'en 2025. D'après un cabinet d'études, la Chine possèderait la plus grosse fan base du monde en F1 avec près de 82 millions de fans. Ces chiffres devraient encore montés avec la présence de Guanyu Zhou.

Fréderic Vasseur : “Plus de sponsors nous ont appelés ces dernières semaines qu’au cours des 25 dernières années.”

L'effet Zhou prend déjà beaucoup d'ampleur depuis l'annonce officielle de son arrivée. Pourtant la saison 2022 n'a pas encore commencé…S'il a déjà beaucoup de réussite auprès des sponsors, Guanyu Zhou devrait alors vite susciter l'intérêt en Chine et voir sa cote grimper en flèche. Fréderic Vasseur l'a confirmé. “Plus de sponsors nous ont appelés ces dernières semaines qu’au cours des 25 dernières années. Nous sommes fiers de notre duo de pilotes pour 2022 et nous sommes convaincus que Zhou formera un partenariat très fructueux avec Valtteri Bottas. Nous sommes également impatients d’accueillir tous les nouveaux fans chinois qui rejoindront l'équipe. L’aspect financier ne peut pas être ignoré et avoir le premier pilote chinois en F1 chez nous va aussi plaire à nos sponsors en raison de la visibilité qu’ils obtiendront sur cet immense marché.”

 

Crédits photo : formula1.com

Dernières publications

En haut