Racing Club de Lens : le retour dans la cour des grands

0
Ligue 1

Après plusieurs années difficiles en deuxième division française et des montées manquées sur le fil du rasoir, le Racing Club de Lens est enfin de retour en Ligue 1. Mercato, blessures, nouveau staff, les Lensois pourraient-ils signer un maintien cette année ?

 

Une montée enfin acquise

Ils ont échoué de peu à la montée en Ligue 1 lors des barrages en 2019, mais malgré cela, les Lensois avaient pour objectif de montrer leurs preuves et aller de l’avant, afin d’acquérir la promotion dans l’élite française au terme de la saison 2019/2020. C’est désormais chose faite ! Auteurs d’une saison stable, les Artésiens terminent leur saison, arrêtée en avance pour cause de Covid-19, avec 50 points au compteur, à 4 points du premier Lorient, avec 14 victoires, 8 nuls et 5 matchs perdus. Philippe Montanier, alors coach lensois, est évincé quelques jours avant la fin du championnat et remplacé par l’ancien coach de la réserve, Franck Haise.

 

Un mercato intéressant

Le board lensois fait le choix audacieux de garder à la tête de son équipe première le jeune coach en place, Franck Haise, auteur de deux victoires sur deux lors de sa prise de poste à la fin de la saison dernière. Coté arrivées, l’attaquant Corentin Jean, prêté par le Toulouse FC l’hiver dernier, signe définitivement cet été. Jonathan Clauss, défenseur, arrive librement de l’Arminia Bielefeld (Allemagne), Gael Kakuta, formé au club, revient sous forme de prêt avec option d’achat après quelques passages en Angleterre, Italie, Chine, Espagne et une dernière saison 2019/2020 à l’Amiens FC, Wuilker Farinez, jeune gardien prometteur vénézuélien, également en prêt avec OA. Loïc Badé, Facundo Médina, Ignatius Ganago et Seko Fofana rejoignent officiellement le Racing respectivement en provenance du Havre, Talleres (Argentine), Nice et Udinese (Italie).

 

Débuts en Ligue 1

Lens commence sa saison avec une défaite à l’extérieur à Nice, 2-1, malgré un match très intéressant en termes de jeu et de possession, avec notamment un but sur penalty et un gros loupé de Ganago, ancien joueur de l’OGNC. Les « Sang et Or » devaient enchaîner pour le compte de la deuxième journée de L1, avec la réception du Paris Saint- Germain à Bollaert-Delelis. Le match sera reporté au 10 septembre à la demande du club parisien, ayant demandé une semaine de repos auprès de la ligue. Malgré les cas de Covid-19 recensés auprès des Parisiens, la rencontre devrait être toutefois maintenue.

Si Lens est prêt sur le papier, attention toutefois aux nombreuses blessures venant affaiblir les rangs. Charles Boli, après une blessure lors du match amical opposant Lens à l’Union Saint-Gilloise, sera encore indisponible quelques semaines. Quant à Cheick Traoré, il devrait signer son retour dans les prochains mois ! Pour rappel, le défenseur s’est fait opérer après une blessure du tendon d’Achille lors de Lens-Genk en amical ! Notons également une blessure aux ischio-jambiers pour Seko Fofana avec une indisponibilité de 2 à 3 semaines selon Franck Haise, l’entraîneur principal.

 

Le Racing Club de Lens, n’ayant joué qu’un seul match pour le moment, devra s’accrocher pour se maintenir au terme de la saison 2020/2021 ! Avec un effectif plutôt intéressant, Lens pourra également compter sur ses supporters cette saison de par son affluence figée à 5000 personnes à domicile.

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here