Sports Mécaniques

Rallye d’Estonie : Rovanperä devient le plus jeune vainqueur en WRC

À seulement 20 ans, Kalle Rovanperä a écrit l’histoire en devenant le plus jeune vainqueur de rallye WRC. Il s’est imposé d’une main de maître lors du Rallye d’Estonie, confirmant son énorme potentiel.

La question n’était pas de savoir s’il allait battre le record de précocité, mais quand. Le jeune Kalle Rovanperä, qui aura 21 ans en octobre, a finalement écrit son nom au palmarès des vainqueurs de rallye ce 18 juillet, en Estonie. La jeune pépite finlandaise aura dû attendre la septième manche du championnat WRC pour s’imposer. Il bat le record que possédait alors son propre patron et directeur de l’équipe Toyota, Jari-Matti Latvala. Il met fin à une série de rallye assez compliquée, avec seulement 17 points lors des 4 derniers meetings. Kalle Rovanperä, qui avait mené le championnat après la deuxième manche grâce à son premier podium sur ses terres, en Finlande, confirme tout le potentiel qui lui est accordé. La confiance de Toyota envers son pilote d’avenir a enfin payé.

Podium pour Breen, grande déception pour Tänak

Derrière le Finlandais, on retrouve deux Hyundai sur le podium, mais pas celles que l’on attendait. Alors que le local de l’étape Ott Tänak partait ultra-favori, l’Estonien a dû abandonner dès la journée de vendredi après deux crevaisons dévastatrices. Reparti en Rallye 2 le samedi, le champion du monde 2019 a sauvé les meubles en s’imposant lors de la Power Stage. La surprise vient de Craig Breen, “l’intérimaire” chez Hyundai, qui s’est emparé de la 2e place. Il devance son coéquipier Thierry Neuville.

Derrière, on retrouve les deux leaders du championnat. Après avoir ouvert la route vendredi, Sébastien Ogier a réussi à empocher de gros points avec une solide 4e place, devant son principal adversaire Elfyn Evans. Le Français creuse donc encore un peu l’écart au championnat. Du côté des autres tricolores, Pierre-Louis Loubet a inscrit ses premiers points de la saison avec une belle 7e place. Adrien Fourmaux, qui courait avec une WRC 2 ce weekend, a terminé à la 4e place de la catégorie. Une catégorie où s’est imposé Andrea Mikkelsen sur sa Sköda Fabia Evo. Il devance Mads Østberg, qui reste leader du championnat WRC 2, et Marco Bulacia.

Au championnat WRC, les deux Toyota de Sébastien Ogier (148 points) et Elfyn Evans (111 points) restent loin devant la concurrence, devant la Hyundai de Thierry Neuville (92 points) et donc le nouveau vainqueur de rallye, Kalle Rovanperä (82 points). Ott Tänak tombe à la 5e place (74 points). Chez les constructeurs, Toyota (315 points) reste largement leader face à Hyundai (256 points). M-Sport Ford reste loin derrière avec 125 points.

Prochain rendez-vous du championnat WRC : le Rallye d’Ypres, en Belgique, du 13 au 15 août.

Crédit Une : WRC

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire