Euro

RC Lens : la violente sortie de Will Still avant France-Belgique

Officiellement présenté ce vendredi en tant que nouvel entraîneur du RC Lens, Will Still n'a pas mâché ses mots quant au niveau de jeu vu à l'Euro 2024. Et le technicien anglo-belge en a profité pour glisser un petit tacle à l'équipe de France.

Will Still a l'art du verbe pour exprimer ses idées. Officiellement présenté ce vendredi en tant qu'entraîneur du RC Lens, le technicien a longuement été interrogé sur sa prise de fonction et son choix de rejoindre le Nord, mais a aussi été questionné sur l'Euro 2024 qui se déroule actuellement en Allemagne.

Loin d'avoir sa langue dans sa poche, Still a déploré le niveau de jeu affiché lors de la phase de poules de la compétition. “J'ai regardé énormément de matchs de l'Euro, mais on s'emmerde un peu. C'est pas ouf l'Euro. J'espère que sur la phase à éliminations directes ça va s'emballer. Il n'y a pas eu de match spectaculaire jusqu'ici”, a-t-il très honnêtement répondu aux journalistes.

Supporteur belge ?

Questionné sur le futur choc entre la France et la Belgique en huitièmes de finale de l'Euro, un match entre son pays de naissance et le celui où il s'est révélé comme coach principal, Will Still a d'abord rappelé qu'il ne suivait pas particulièrement ces deux équipes. “Je sais que les gens disent que je suis Belge, mais je suis beaucoup plus l'équipe anglaise”, a expliqué l'Anglo-Belge, en profitant au passage pour qualifier les performances des Three Lions de “catastrophiques”.

Ainsi, le nouveau coach de Lens n'accorde que peu d'importance au huitième de finale entre la France et la Belgique. “C'est pas que j'en ai rien à foutre, mais presque”, a-t-il avancé. Ce qui ne l'empêche pas d'avoir tout de même une préférence pour l'une des deux sélections. “Par fierté, j'ai envie de dire que j'espère que la Belgique va gagner, mais c'est vraiment pour vous emmerder.  J'aime bien charrier les gens, donc si la Belgique gagne ça me donne une carte en plus pour chambrer dans le vestiaire”, a-t-il ajouté. Si la France venait à être éliminée vendredi soir (18h00), ses futurs joueurs sont prévenus.

Les mots "Minnesota Miracle" et "No-Call" sont rayés de mon vocabulaire. Mon cœur pleure la retraite de Drew Brees.

Dernières publications

En haut