Football

RC Lens, Reims, Red Star… quel club pour Habib Beye l’an prochain ?

Fraîchement promus en Ligue 2 après le match contre Dijon hier au stade Bauer (défaite 0-2), le Red Star et Habib Beye ont déjà la tête à la saison prochaine. L'entraîneur-consultant a déjà le cerveau concentré sur ses futures échéances, qu'elles aient lieu à Saint-Ouen-sur-Seine, ou ailleurs. S'il est prêt à rester en région parisienne, cela ne sera pas à n'importe quel prix. De belles écuries de Ligue 1 seraient même intéressées par son profil. Mais alors dans quel club entraînera Habib Beye l'an prochain ?

Défaits deux buts à zéro à Bauer contre Dijon, le temps était pourtant bien à la fête hier à Saint-Ouen-sur-Seine. À l'issue du match perdu, les supporters ont envahi la pelouse pour rejoindre les joueurs et le staff. La raison ? Avec les autres résultats, le Red Star a officialisé son retour en Ligue 2, cinq ans après l'avoir quittée. Attention tout de même à rester concentré jusqu'à la fin de saison car rien n'est encore joué pour le titre. Si Niort gagne lundi, les Chamois reviendraient à sept points. En revanche, force est de constater qu'avec les quatre petits matches restants, les Franciliens ont mis toutes les chances de leur côté pour s'adjuger le titre de National.

Red Star : des envies d'ailleurs pour Habib Beye ?

Un succès en National parachèverait une saison rondement menée par Habib Beye et son groupe. À ce propos, l'entraîneur est en fin de contrat. Hier en conférence de presse, il n'a pas caché qu'il allait prendre son temps avant de se décider sur son avenir. Si le Red Star demeure une option très sérieuse, une prolongation ne se fera qu'à une condition : avoir une équipe compétitive. “Je ne vais pas lui mettre la pression maintenant [au président du Red Star]. Mais je vais être très clair, je veux une équipe pour monter en Ligue 1.” Car l'ancien Marseillais n'est pas du genre à manquer d'ambition. Et à en croire ce qu'il raconte, les portes de la Ligue 1 lui ont déjà été ouvertes par d'autres équipes. “Lyon ce n'était pas une rumeur. C'était à 100 % quelque chose qui pouvait se faire si j'avais émis le souhait de vouloir partir.”

Néanmoins, les supporters du 93 savent que leur coach depuis 2021 n'est pas du genre à griller les étapes. Il l'a notamment prouvé en restant fidèle à ce club malgré les sollicitations. Alors s'il sent qu'il y a quelque chose à faire avec le Red Star sur l'exercice 2024-2025, le voir rester est une éventualité plus que plausible. Cependant, la concurrence sera rude pour renouveler le Franco-Sénégalais. Selon les informations du Parisien, le RC Lens et le Stade de Reims suivraient de très près l'évolution du dossier Beye. Ces deux clubs historiques du championnat de France seraient intéressés par son profil en cas de départ de leur entraîneur. À Reims, Will Still attise les convoitises à l'étranger, tandis qu'à Lens, Franck Haise pourrait se mettre en retrait au terme de la saison. Le téléphone d'Habib Beye risque de beaucoup sonner dans les prochaines semaines.

Actuellement en Master à l'ESJ Lille, je m'avère être un adepte du groundhopping à la recherche de grosses ambiances qui ambitionne de parcourir le globe à travers ses stades de foot. Côté maillot, je fus biberonné au chardon nancéien et au coaching de Pablo Correa. J'ai aussi grandi avec le calme d'Arsène Wenger et les tacles de Laurent Koscielny sur Canal. Mais parce qu'il n'y a pas que le football dans la vie, je vibre tout autant à encourager Thibaut Pinot dans son virage, Julia Simon devant L'Equipe, mais aussi Arthur Fils sur Eurosport.

Dernières publications

En haut