Rentrée victorieuse de Fazza Al Khalediah sur l’hippodrome de Mons-Ghlin.

0
Ligue 1

Comme chaque être humain, chaque cheval possède son propre destin. Celui de Fazza Al Khalediah et de son entourage mérite d’être conté. 

Si les Pur-sang Arabes ne sont pas les chevaux les plus populaires en France, ils ne peuvent laisser de glace les amateurs de courses hippiques.

 

 

Jeudi 20 février 2020. Hippodrome de Mons (Belgique) 13 H 30

 

Fazza Al Khalediah à Mons
Fazza Al Khalediah fait son arrivée en star dans le rond de l’hippodrome de Mons

 

Fazza Al Khalediah à Mons: qui l’aurait dit ?

Le cheval à la robe grise est bien présent sur l’hippodrome de Mons. Après que soient courues les quatre courses labellisées PMU, un cheval gris apparaît dans le rond de présentation. Il ne reste plus grand monde. Son accompagnatrice semble fière de présenter aux quelques amoureux des courses encore présents. Fazza Al Khalediah regarde autour de lui. Le cheval semble se demander pourquoi si peu de monde présent ce jour pour l’admirer.

Michal Borkowsk son entraîneur et quelques membres de l’entourage ont fait le déplacement depuis la Pologne, pays d’entraînement du champion. Du côté de Wroclaw et de Varsovie ses supporters doivent être tendus en attente du résultat.

Ses titres de gloire

En 2018, après avoir quasiment tout gagné en Pologne, Fazza Al Khalediah triomphe à Longchamp, le jour de l’arc de Triomphe du Qatar Arabian World Cup (Gr1) devant 50 000 spectateurs. Et quarante cinq minutes avant le sacre d’Enable

Fazza Al Khalediah à Mons
Les derniers ordres donnés au jockey…

Restant sur deux deuxième places, une à Abu-Dhabi, puis une autre en mars 2019 Dubai World Cup 2019: Race 1- Dubai Kahayla Classic à Meydan, Fazza ne peut être battu pour sa rentrée sur l’hippodrome de Mons. Le cheval trouve un engagement et des conditions de rêve. Ce ne sont pas les 11 mois d’absence pour cause de problèmes de jambes qui vont l’empêcher de gagner…

Mais les courses, il faut les courir. Nul cheval n’est imbattable !

Après avoir reçu quelques ordres, Fabien- Xavier Weissmeier, un jockey Allemand qui connaît bien l’hippodrome de Mons, place le champion à l’arrière du petit peloton. Puis à mi-ligne d’en face, son jockey du jour passe la surmultipliée, remonte ses adversaires en moins de temps qu’il faut pour l’écrire. Seule une petite grisou du nom de Jamas tente de suivre le Crack entraîné en Pologne, mais…

Né en France…

Dès l’entrée de la ligne droite, la cause est entendue. Son jockey temporise au maximum sans ouvrir les mains. Fazza s’impose toute une classe devant une bien courageuse petite jument Belge, Jamas.

 

Un galop payé.

 

Fazza Al Khaledia à Mons
Seule la victoire est belle ! Peu importe où .

Il est évident que gagner un Prix de 500 000 euros à Longchamp et renouer avec la victoire à Mons pour empocher un Prix de 2000 euros n’a pas la même saveur (quoique)

Mais le but était avant tout de prendre la température pour Fazza Al Khalediah sur l’hippodrome de Mons avant de (re) tenter l’aventure à Meydan fin mars! Ce jour-là, Fazza Al Khalediah retrouvera certainement son jockey habituel, l’Italien Pierantonio Convertino. Mais ce sera une toute autre paire de manche. L’opposition sera bien plus rude. Il faudra être au top du top et aucun problème de jambes.

Mais on souhaite bonne chance à ce remarquable cheval, véritable légende dans son pays d’adoption. Les courses hippiques ont besoin de ce genre d’histoires.

Fazza Al Khalidia
Une belle encolure puissante. On sent le guerrier !

Les courses hippiques ne sont que rêves. Parfois ceux-ci se réalisent…

À suivre !

 

 

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here