Reprise NBA, partie 2 : on termine avec la Conférence Ouest !

0
Ligue 1

Vous avez aimé la première partie traitant les péripéties de la Conférence Est ? “We Sport” vous propose dès maintenant de revenir sur la saison 2016-2017 de la conférence Ouest, accompagné de son lot de potins et de blessures sucrés salés, délicatement posé sur son lit de pronostics pour la saison à venir. Le café sera obligatoire en ce temps automnal de NBA. 

 

Dallas Mavericks  

Dallas Mavericks.png

En terminant 11ème de conférence Ouest, Dallas n’a pas joué les playoffs, ce n’est d’ailleurs pas une grande surprise avec leurs 33W pour 49 L. La bonne nouvelle c’est que Dirk Nowitzki prolonge son contrat de deux ans, de quoi réjouir les fans de la franchise qui attendent du mouvement pour cette année. Ils pourront également admirer le rookie Dennis Smith JR qui promet de belles performances. On reste dans le même topo , 33-35 W POUR 2018.

Houston Rocket 

Houston Rockets

55W-27L, après une bonne saison globale où les coéquipiers de James Harden se sont malheureusement inclinés en demies finales de conférence, Houston est paré. En effet, la franchise a accueilli cet été le meneur Chris Paul en provenance de Los Angeles (Clippers).

James Harden Rockets 2017

Nous savons que Paul et Harden sont tous deux des joueurs au gros tempérament ! Si le duo fonctionne on peut envisager les 58-60W. En espérant que la saison de James Harden soit au poil pour le barbu.

Los Angeles Lakers

la-lakers.png

26W-56L… saison médiocre, des joueurs lancés sur le terrain tels des CP dans le grand bassin de la piscine municipale sans bouée. On prévoit tout de même une légère amélioration avec Lorenzo Ball aux commandes. Avec un nom comme le sien ce serait dommage de ne pas faire de belles choses avec le ballon. 29-31W à tout casser.

Los Angeles Clippers

LA Clippers

51W pour 31L, beaux résultats pour la team bleu blanc rouge. Si le départ de Chris Paul est inquiétant,  les clippers pourront toujours compter sur le talentueux Blake Griffin ! DeAndre Jordan saura t-il aider la franchise à parvenir au sommet de la conférence Ouest ? Notre prévision est de 44W.

Memphis Grizzlies

Grizzlies Memphis

43W – 39L, avis mitigé, ni bon ni mauvais. Si les coéquipiers de Marc Gasol devront faire face aux autres franchises de plus en plus fortes, ils devront aussi se faire un trou pour aller au panier. 37W à prévoir… À suivre.

Minnesota Timberwolves

Minnesota Timberwolves.png

Si les loups ont fini leur saison 2017 avec 31W pour 51L, 2018 en sera tout autre. Jimmy Butler, Taj Gibson, Jeff Teague, Karl-Anthony Towns, Andrew Wiggins, ça vous dit quelque chose ? Voici LE 5 majeur très prometteur de cette conférence. 

Minnesota 3 joueurs .jpg

Minnesota rêve de playoffs pour 2018, et touchera du bout des doigts les 47 W. Préparez vous pour la surprise de l’Ouest !

Portland Blazzers

pastedGraphic.png

41W – 41L, 8ème de conférence, un premier tour de playoffs perdu 4-0 face aux Warriors. Même si Nurkic va jouer les gros bras, pas de grande amélioration en vue. Un 41W pour la saison à venir.

Denver Nuggets

Denver Nuggets

40W – 42L, finissants 9ème de la conférence Ouest, les Nuggets n’ont pas su se hisser en haut du classement pour pouvoir jouer les playoffs. Le renfort de Paul Millsap cet été est une bonne aubaine pour aller faire son nid dans la fameuse compétition ! Espérons que ce sera suffisant pour la franchise qui a un bon effectif. Concernant la saison régulière, peut être une légère amélioration à percevoir pour la franchise. On envisage les 45W !

Phoenix Suns

Phoenix Suns

Saison pitoyable et malheureusement attendue avec 24W pour 58L. C’est fade, triste, monotone, pire qu’une crêpe sans sucre. La saison 2017-2018 sera encore plus longue et molle, oui nous parlons bien de la saison voyons ! Rien, mais alors rien d’excitant à Phoenix en ligne de mire. Même si le nom de la franchise signifie « les soleils  », cette année encore, il n’y aura pas de lumière étincelante sur leur parquet, ou du moins pas dans leur équipe ! 25 ou 27 win maximum… faut pas rêver non plus.

Sacramento kings

Sacramento Kings

32W-50L. Ils avaient pourtant de quoi faire avec Bogdan Bogdanovic… Mais cette année les kings ont dans leurs rangs le meneur George Hill, sans doute de quoi faire de belles choses au Golden 1 Center… Même en étant optimiste la concurrence sera rude, Sacramento tournera autour des 30W.

Thunder Oklahoma City 

Thunder OKC

47W – 35L. L’équipe portée par Russell ‘’ 42 triple-double ‘’ Westbrook, MVP 2017, n’a pas su s’imposer aux playoffs en recevant une fessée piquante de la part de Houston.

Russel Wesbrook OKC 2017

Même si le meneur de bientôt 29 ans vient d’annoncer sa prolongation de contrat pour 5 ans, où l’on estime un salaire s’élevant à quasiment 200 millions de dollars, OKC devra ruser de nouvelles tactiques s’ils veulent s’imposer sur le parquet et dans le classement. Les fans sont heureux d’apprendre l’arrivée de Paul George. C’est un grand ouf de soulagement pour la franchise qui devait absolument recruter un tireur d’élite ! C’est chose faite. 50W pour 2018.

 

 

San Antonio Spurs

San Antonio Spurs

61W-21L. Saison très intéressante pour les Spurs qui ont été jusqu’aux finales de conférence de playoffs l’année passée. 2018 s’annonce être intéressant même si San Antonio a son meneur blessé. En effet, Tony Parker sera absent des parquets jusque fin novembre-début décembre, ce qui causera beaucoup de torts à la franchise. LA bonne nouvelle estivale est la prolongation de contrat de Paul Gasol, joueur indispensable au sein de l’équipe… Mais même si Rudy Gay vient renforcer San Antonio, rien ne prédit une grande réussite aux hommes de Gregg Popovich. 52W, en espérant la guérison rapide de TP qui pourrait avoir un rôle important lors des matches décisifs.

Utah Jazz

Utah Jazz.png

51W-31L, bonne saison régulière des Jazz qui ont réussi leur pari en allant aux playoffs ! Qu’en est-il pour 2018 ? Sans Boris Diaw, avec Rody Gobert,  sans George Hill,  avec Ricky Rubio ! C’est un bon remaniement qui a secoué la franchise cet été. La perte de Hayward ne sera pas sans conséquences pour Utah qui perd l’un de ses meilleurs marqueurs. On mise sur 43W !

 

New-Orleans Pelicans

New Orleans Pelicans

Malgré un très bon Anthony Davis, les Pélicans encaissent 48L ..pour seulement 34W. On attendait mieux de la franchise qui alignait pourtant un 5 majeur intéressant, quelle déception. Surtout si on ajoute les mauvais choix techniques et défensifs du coach qui sera à nouveau présent (rip) sur les bancs en cette rentrée NBA. Cette année encore les Pelicans aligne une raquette puissante, mais est-ce que la nouvelle recrue Rajon Rondo sauvera son équipe la saison prochaine ? Pas vraiment prometteur, on reste dans le même moule avec 35W.

 

Golden states Warriors

Golden State Warriors.png

67W pour 15L. Premiers de conférence Ouest, vainqueurs des playoffs 2017, un meneur MVP… Carton plein pour les Warriors, au sommet de leur puissance. Une défense en béton, une attaque aussi chaude que la braise, bref une équipe MONSTRUEUSE. 

Stephen Curry GSW 2017

Curry, Green, Iguodala, Thompson, Young , Durant, du beau monde pour faire une saison gigantesque. C’est simple, nous misons TOUT sur cette équipe. Si elle n’atteint pas les 70W elle devrait les frôler du bout de la basket ! 

 

Résumé 

Bien évidemment,  nous attendons tous les mêmes équipes au tournant ! Si les Thunders, les Warriors et les Rockets vont exploser leur ratio de points, les Jazz, Knicks et les Spurs vont essayer de rivaliser pour se faire une place dans le haut du classement.  Il y aura du spectacle avec un Curry ou un Harden plus qu’en feu, ça va dunker à tout va à l’Ouest.

Mais LA grande surprise sera incontestablement les Timberwolves. Les loups ont faim et sortent les crocs ! Cette saison régulière s’annonce trépidante,  autant à l’Est qu’à l’Ouest,

Soyez prêts pour 2017-2018 , que le spectacle commence !

 

Charlotte Gruszeczka (@chagru59)

 

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here