Retour sur la saison incroyable de Kevin De Bruyne

0
De Bruyne Manchester City
Crédit photo : Eurosport
Ligue 1

Il vient de finir la saison meilleur passeur de Premier League, égalant le record de Thierry Henry, Kevin de Bruyne se place comme l’un des meilleurs voire le meilleur milieu de terrain au monde. Retour sur son incroyable saison, celle de tous les records.

Des statistiques ahurissantes 

À chaque fin de saison, les statistiques de chaque joueur tombent et nous aiguillent sur la qualité de cette dernière. Cette année, Kevin De Bruyne culmine à 15 buts et 23 passes décisives en 45 matchs toutes compétitions confondues. À noter que la Ligue des Champions n’est pas encore terminée pour Manchester City et que le milieu belge pourrait encore faire gonfler ces chiffres. Mais la stat’ qui nous impressionne le plus reste ses 20 passes décisives en Premier League. Le Citizen égalise le record de Thierry Henry lors de la saison 2002/2003 avec Arsenal. En outre, Kevin De Bruyne a inscrit 13 buts en championnat dont un doublé fantastique face à Norwich en clôture de la saison.

Niveau palmarès, KDB remporte le Community Shield et la EFL Cup avec Manchester City. Il finit vice-champion de Premier League. Enfin, les Citizens continuent de croire à l’Europe avec un parcours en Ligue des Champions qui s’annonce sinueux mais pas impossible au vu de l’effectif dont dispose Pep Guardiola.

Un style unique assumé

Au-delà des chiffres très superficiels, Kevin De Bruyne a su développer son propre style au fil des saisons, pour maintenant le maîtriser à la perfection. Leader du milieu des skyblues, le Belge mène et construit le jeu de son équipe. Capable de dribbler très efficacement ou de distribuer au bon moment, De Bruyne se révèle comme très polyvalent et totalement imprévisible. De plus, il sait aussi prendre sa chance de loin et possède une frappe très puissante et souvent inarrêtable pour le gardien adverse. Petit échantillon des qualités décrites avec la vidéo ci-dessous :

Néanmoins, ce qui le rend vraiment unique c’est cette capacité à donner des ballons dans la zone des 6 mètres sans que les défenseurs ou le gardien ne puissent faire quelque chose. Le meilleur exemple reste la passe pour Sterling contre Tottenham en quart de finale retour de Ligue des Champions l’année dernière sur le troisième but. Mais cette saison, le Belge a de nouveau réussi ce genre de passe notamment contre Sheffield où Sergio Kun Agüero n’a eu qu’à pousser le ballon au fond.

Une nonchalance insolente mais compensée par un talent inné 

Une des caractéristiques de Kevin De Bruyne est sa nonchalance naturelle et omniprésente sur et en-dehors du terrain. Sur le terrain on peut le remarquer avec ses célébrations très sobres ou absentes quand il vient d’inscrire un but fantastique, comme le montre la vidéo ci-dessous.

En dehors de la pelouse, le plus souvent en interview on constate que cela l’énerve un peu et que sa seule envie est de partir. De plus, il n’hésite pas à dire ce qu’il pense vraiment quitte à être vulgaire. Par exemple, lors d’une interview d’après match à l’Euro 2016 un journaliste lui dit que la Belgique n’est pas encore à 100% et De Bruyne rétorque “Je m’en bats les c***, si on gagne c’est ça“. Cette séquence avait fait le tour des réseaux sociaux et continue d’être utilisée dans certaines circonstances.

Mais cette nonchalance est acceptée par tous les fans de football car son talent est juste exceptionnel. Les actes et les résultats du Belge suivent et il semble ne cesser de progresser ce qui impose un profond respect.

Cette saison, Kevin De Bruyne aura de nouveau marqué les esprits surtout en championnat pour sa qualité de passe. La prochaine étape pour l’international belge sera certainement de soulever un trophée européen avec son club et son pays pour asseoir encore un peu plus sa domination sur le football mondial. Un objectif abordable grâce à ses coéquipiers dans ses deux équipes. 

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here