On en parle aussi...

Rétro 2022 : les coups de cœur de la rédaction Wesport

Rétro 2022

L’année 2022 a été riche en émotion et tous les fans de sports sont passés par des hauts et des bas. La rédaction de Wesport a voulu partager avec vous ses coups de cœur de l’année avec les moments qui ont marqué nos rédacteurs. Voici nos coups de cœur dans la rétro 2022 !

Rétro 2022 de Jérémy : le sacre de Clément Noël à Pékin

Fan de Ski Alpin depuis mon enfance, vivre le sacre de Clément Noël en slalom lors des Jeux Olympiques d’hiver à Pékin a été un moment très intense ! Seul devant ma TV à 5h du matin, le stress était bien présent. Avec la saison difficile que connaissait le skieur Français avec des sorties de pistes à répétition, je croyais encore en lui en me rappelant de sa 4ème place 4 ans auparavant en Corée du Sud. Crier de joie après chaque passage de ses concurrents au point de réveiller les voisins étaient jouissif ! La France cherchait un successeur à Jean Pierre Vidal, vainqueur en 2002 à Salt Lake City, elle l’a trouvé avec Clément Noël !

Quentin Fillon Maillet, Le coup de cœur de Théo

J’ai été frappé par la saison de biathlon de Quentin Fillon Maillet. Le Jurassien était clairement conditionné pour tout rafler. Là où ses adversaires directs ont préféré faire des impasses, QFM a fait le choix de jouer sur tous les tableaux. On peut dire que tout cela a été payant. Le Globe de cristal et cinq médailles olympiques plus tard, il ne reste plus qu’une chose à dire : bravo champion.

Pour Alexandre, la performance de Nyck De Vries à Monza

C’est l’une des plus belles histoires de la saison 2022 de Formule 1, celle de Nyck De Vries. Champion en Formule 2 en 2019, le Néerlandais n’a jamais pu prétendre à un volant dans la catégorie reine. Passé par la Formule E, où il a été sacré champion du monde en 2021, le compatriote de Max Verstappen s’est cantonné à un poste de pilote de réserve chez Mercedes. Présent à Monza lors des essais libres 1 avec Aston Martin, Nyck De Vries a été appelé le vendredi soir pour remplacer Alexander Albon, opéré de l'appendicite, chez Williams. Alors qu’il s’installait dans le baquet d’une monoplace différente pour son deuxième jour dans la banlieue de Milan, le Batave était loin d’imaginer ce qu’il allait lui arriver. Passage en Q2 et dans le top-10 sur la grille de départ avec la moins bonne voiture du plateau : sensationnel ! Auteur d’une course splendide, où il a souffert en piste et sur le plan physique, Nyck De Vries est allé chercher une 9e place improbable pour le plus grand bonheur de Williams. Un exploit qui lui a, en quelque sorte, ouvert les portes de la F1 à temps plein, puisqu’il rejoindra Alpha Tauri en 2023.

Chaque coup de cœur dépend des émotions de chacun, de ses sports favoris, de ses attentes. L’année 2022 a été magnifique, espérons que la nouvelle année en soit de même ! Joyeux fêtes à vous tous !


Jérémy Ernou

Le sport est une religion

Dernières publications

En haut