Handball

Rétro Handball 2022 : des regrets pour nos équipes de France

Rétro Handball 2022

En cette fin d’année 2022, Wesport revient sur les événements marquants de l’année. Aujourd’hui, honneur au Handball avec des équipes qui ont atteint le dernier carré sans pour autant ramener de médaille, chez les hommes comme chez les femmes. Retour également sur la saison parfaite du PSG en Liqui Molly Starligue, ainsi que le titre du Barça en Ligue des Champions. Place à notre Rétro handball 2022 !

Rétro Handball 2022 : de la frustration pour nos Bleus

Commençons notre rétro handball 2022 avec les équipes de France féminine et masculine. L’année 2022 avait commencé avec le championnat du monde masculin de handball, disputé en Hongrie et Slovaquie. Championne Olympique à Tokyo quelques mois auparavant, notre équipe de France arrivait confiante malgré un renouvellement de l’effectif dû aux départs en retraite de certains cadres (Michaël Guigou et Luc Abalo). Après un premier tour parfait en battant notamment la Croatie (27-22), les tricolores se mirent en grande difficulté après une défaite dans le tour préliminaire contre l’Islande (29-21). Un non match qui obligea les Bleus à battre les Danois (30-29) lors du dernier match de ce second tour, après un scénario complètement fou (-6 à 10 minutes de la fin). Une qualification pour le dernier carré par un trou de souris qui malheureusement n’allait pas suffire à déstabiliser des Suédois impressionnant lors de la demi-finale (défaite 34-33) mais qui laissait des regrets à Dika Mem et ses coéquipiers. Des Scandinaves qui avaient déjà privé les Français d’une finale mondiale un an plus tôt en Égypte. Pour la médaille de bronze, Mikel Hansen et le Danemark allait se retrouver sur le chemin des Bleus. Un match intense et spectaculaire qui se décida lors des prolongations, avec au final une défaite de l’équipe de France (32-35). Une 4ème place avec des regrets après des fins de matchs non maitrisés par l’équipe de France, mais le réservoir est encore plein de promesses.

Chez les femmes en novembre dernier, le résultat final allait être le même aux championnats d’Europe. Après avoir survolé le premier tour puis le second tour en étant invaincue (6 victoires en autant de rencontres), l’équipe de France allait croiser la Norvège de Nora Mork. Rayonnantes jusqu’à présent, les joueuses d’Olivier Krumbholz n’allaient jamais entrer dans leur demi-finale. Bien que menées que d’un but à la pause grâce à Cléopâtre Darleux solide dans les cages, les tricolores lâchèrent prise au retour des vestiaires face aux championnes du monde et d’Europe en titre (20-28). Un revers difficile à encaisser qui allait se faire ressentir lors du match pour la médaille de bronze où les Bleues s’inclinèrent contre le Monténégro (25-27), une équipe qu’elles avaient battu au second tour. Une immense déception pour les championnes Olympiques mais qui nous avaient montré un beau visage durant tout le reste de la compétition.

Le PSG en mode invincible

Le championnat Français (la Liqui Moly Starligue) ne cesse de progresser depuis maintenant une bonne décennie avec des résultats sur la scène Européenne de top niveau. À l’aube de la saison 2021/2022, le PSG est septuple champion de France en titre. Même si l’objectif majeur est de décrocher la Ligue des Champions, le championnat national reste un objectif important. Avec des équipes comme le HBC Nantes et Montpellier comme principaux adversaires, les Parisiens, bien que favoris, ne peuvent prendre à la légère la moindre rencontre, et les cadres comme Nikola Karabatic et Mikel Hansen sont là pour le rappeler. Avec des leaders professionnels toujours prêts à montrer l’exemple, le reste de l’équipe suit. Résultat, un parcours parfait de 30 victoires en 30 matchs et une différence de buts de +232. Un exploit rare réalisé par les Parisiens, car il fallait remonter à la saison 1995-1996l’OM Vitrolles avait là aussi terminé la saison sans la moindre défaite !

Rétro Handball 2022 : le Barça et ses Français sur le toit de l’Europe

Si le PSG est à la recherche de sa première étoile sur son maillot, synonyme de victoire en Ligue des Champions, Barcelone l’a depuis longtemps obtenu. Vainqueur en 2021, le Barça de ses 4 tricolores (Dika Mem, Timothey N’Guessan, Melvyn Richardson et Ludovic Fabregas) avait l’opportunité de conserver son titre, un exploit inédit depuis 14 ans (le club de Ciudad Real l’avait emporté en 2007 puis 2008). La tâche était immense pour nos représentants qui devaient se défaire dans un premier temps des Allemands de Kiel en demi-finale, dans l’Arena de Cologne. Pas de soucis pour les Blaugrana qui s’imposèrent 34-30 après une deuxième mi-temps en contrôle. La grande finale allait les opposer aux Polonais de Kielce, vainqueurs de l’épreuve en 2016. Au terme d’un chassé-croisé qui demanda une prolongation et des tirs au but pour les départager, les Catalans l’emportèrent 37-35 pour réussir le doublé, synonyme de 11ème Ligue des Champions au palmarès. Une finale à l’intensité folle et au suspense irrespirable, quoi de mieux pour faire la promotion du handball !

Pour notre rétro handball 2022, nous aurions pu également parler des filles de Metz, présentes au Final Four de la Ligue des Champions. Battues en demi-finale par les Norvégiennes de Kristiansand, elles tenteront de faire mieux en 2023 !


Jérémy Ernou

Le sport est une religion

Dernières publications

En haut