Rétro : JO 2010 (Vancouver) – Mass-start : Fourcade en argent !

0
Ligue 1

Il y a quelques semaines, Martin Fourcade disputait (et remportait) la dernière course de sa carrière, dix ans pile après sa première victoire en Coupe du monde. A travers une série d’articles qui retrace ses plus grandes courses, la rédaction biathlon de We Sport vous propose de revenir sur cette carrière riche en titres et en records.
Aujourd’hui, retour en 2010, nous somme à Vancouver (Canada), Martin Fourcade n’a que 21 ans et s’apprête à disputer la mass-start des Jeux Olympiques.

 

Faux départ

Trois Français prennent part à la mass-start, dernière épreuve individuelle masculine de ces Jeux Olympique. En effet, parmi les 30 participants, Vincent Jay, Simon Fourcade et Martin Fourcade ont pour objectif de rapporter une nouvelle médaille à l’équipe de France. Dans le premier tour, on retrouve d’ailleurs les frères Fourcade aux avant-postes. Mais, lors du premier tir couché, la fratrie perd un élément lorsque Martin commet deux erreurs. Avec ces deux tours de pénalité, il ressort logiquement loin de la tête de course. A l’inverse, auteurs d’un sans-faute, Vincent Jay et Simon, frère aîné de Martin, sont bien présents dans le groupe de tête. Celui-ci est composé de 19 biathlètes, parmi lesquels on retrouve le Norvégien Emil Svendsen, vainqueur de l’individuel, et le Suédois Björn Ferry, vainqueur de la poursuite.

Sur le deuxième tir couché, le duo Vincent Jay-Simon Fourcade fait de nouveau le plein, tout comme Simon Eder et Emil Svendsen. Ces derniers ressortent en tête du pas de tir et prennent une légère avance, avant d’être rejoints par un groupe de sept biathlètes. Jay, moins rapide sur les skis, occupe la dixième position. De son côté, Martin Fourcade revient à 28 secondes de la tête de course, après avoir blanchi toutes les cibles sur le deuxième tir couché.

 

Folle remontée

Vient ensuite le premier tir debout, qui va permettre à certains biathlètes de se détacher. En effet, seuls Hurajt, Ferry, Ustyugov, Mesotitsch et Jay ne commettent pas d’erreurs. Le groupe de cinq ressort en tête pendant que leurs principaux adversaires doivent passer par l’anneau de pénalité. Derrière, Martin Fourcade poursuit sa remontée. Après un nouveau sans-faute, il parvient à revenir sur un groupe de dix biathlètes, où figure notamment son frère Simon, ainsi que les norvégiens Svendsen et Hanevold. A l’avant, Jay et Hurajt sont légèrement distancés, suite à une accélération du Russe Ustyugov à l’approche du deuxième tir debout.

Lors de ce dernier tir, Pavol Hurajt et Evgeny Ustyugov réalisent le 5/5 et ressortent en tête. L’Autrichien Christoph Sumann, déjà médaillé d’argent sur la poursuite, profite des erreurs commises par les biathlètes devant lui. Il ressort troisième, à 17 secondes. Jay doit effectuer un tour de pénalité et se place quatrième à 22 secondes, juste devant les frères Fourcade. Les trois Français peuvent encore croire à une médaille olympique.

Dans le dernier tour, alors que Ustyugov lâche Hurajt pour s’envoler vers le titre, le jeune Martin Fourcade impressionne. Passé par l’anneau de pénalité et ressorti cinquième à 28 secondes, le catalan semble inarrêtable sur les skis. A l’attaque, il revient d’abord sur Sumann, avant de déposer sur place Hurajt. La folle remontée s’arrête là, Martin Fourcade peut lever les bras en passant la ligne d’arrivée. Il s’empare de la médaille d’argent, à dix secondes du vainqueur et malgré un 17/20 au tir.

Martin Fourcade lors de la remise des médailles de la mass-start

Du côté des autres Français, Vincent Jay termine finalement 8ème et Simon Fourcade 14ème. Mais peu importe, l’aîné des Fourcade s’empresse de féliciter son jeune frère. Pour ses premiers Jeux Olympiques, Martin monte sur le tout premier podium de sa jeune carrière. Surtout, il a impressionné et laissé entrevoir un énorme potentiel. Prochaine étape, une première victoire en Coupe du monde ?

 

Crédits photos : cnosf.franceolympique.com, dna.fr

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here