Rétro : Khanty 2013 – Mass-start : La Decima et le Grand Chelem pour Fourcade !

0
Ligue 1

Il y a quelques semaines, Martin Fourcade disputait (et remportait) la dernière course de sa carrière, dix ans pile après sa première victoire en Coupe du monde. A travers une série d’articles qui retracent ses plus grandes courses, la rédaction biathlon de We Sport vous propose de revenir sur cette carrière riche en titres et en records.
Pour ce cinquième épisode de notre série, nous sommes toujours à Khanty-Mansiysk (Russie), mais cette fois en 2013. Et plus précisément le 17 mars 2013. Avec neuf victoires au compteur cette saison, Martin Fourcade est déjà assuré de remporter son deuxième gros globe de cristal. Il a également remporté les petits globes de l’individuel, du sprint et de la poursuite. Dernière course de la saison, la mass-start de Khanty est donc l’occasion de décrocher le seul petit globe qui lui manque. Et ainsi de réaliser le « Grand Chelem ».

 

Fourcade express

Dès le premier tour, Martin Fourcade impose son rythme et prend même une légère avance à l’approche du tir couché. Rapide et précis, il fait le plein et ressort avec quelques secondes d’avances sur un groupe composé de quinze biathlètes. Parmi eux, on retrouve les Norvégiens Emil Svendsen, Ole Einar Bjoerndalen et Tarjei Boe, ainsi que les Russes Anton Shipulin et Evgeniy Garanichev. Toujours en tête, Fourcade maintient un rythme soutenu pendant que les poursuivants tentent de rester au contact.

Mais lors du deuxième tir couché, l’homme de tête commet une erreur et perd son avance, malgré un tir rapide. Derrière, Shipulin, Svendsen, Burke, Boe, Slesingr et Landertinger réussissent le 5/5 et peuvent en profiter. Mené par Anton Shipulin, le groupe compte 18 secondes d’avance sur Martin Fourcade. Mais, très en forme sur les skis, le catalan parvient à rejoindre la tête de course avant le premier tir debout.

 

Duo franco-russe à l’avant

Sur ce premier tir debout, seuls Fourcade et Shipulin réalisent le sans-faute dans le groupe de sept. Ils ressortent en tête avec 15 secondes d’avance sur Moravec, Eder et Garanichev, eux aussi solides sur ce tir. Mesotitsch fait également le plein et revient à 24 secondes du duo de tête, aux côtés de Boe et Svendsen. Contraints d’effectuer un tour de pénalité, les deux Norvégiens ont perdu le contact avec l’avant de la course. Tout comme Landertinger et Burke, qui pointent à 30 secondes.

Sur les skis, le duo de tête augmente peu à peu son avance. Ondrej Moravec, désormais seul en troisième position, est à 20 secondes. Garanichev et Eder sont à 27 secondes mais voient revenir Boe, Mesotitsch et Svendsen, eux-mêmes rejoints par Burke et Landertinger.

 

Martin impérial

On approche alors du dernier tir de cette mass-start. Le deuxième tir debout, dernier tir de la saison 2012-2013. Ils sont encore dix biathlètes à croire au podium. Martin Fourcade et Anton Shipulin sont les mieux placés. Si l’un des deux hommes réussit le sans-faute, la victoire ne devrait pas lui échapper. Toujours aussi rapide, Fourcade enchaîne ses cinq tirs. Et tous atteignent leur cible. Shipulin, qui voit le Français serrer le poing avant de repartir sur la piste, commet une erreur. Il passe par l’anneau de pénalité et ressort à 32 secondes, suivi de près par Dominik Landertinger et Simon Eder, auteurs d’un 5/5. Même réussite pour Svendsen et Burke, qui ressortent du pas de tir quelques secondes plus tard.

Shipulin, Landertinger, Eder, Svendsen et Burke vont finalement se regrouper, rejoints par Boe et Garanichev, passés par l’anneau de pénalité. Le Français Simon Fourcade, en retrait jusqu’ici, est également parvenu à rejoindre ce groupe après un 5/5 sur le dernier tir. A l’avant, son frère Martin compte jusqu’à 55 secondes d’avance. Dans les derniers mètres, il s’empare d’un drapeau tricolore, prend le temps de saluer le public et se permet même de s’arrêter avant de passer la ligne d’arrivée. Impérial, il savoure ce dernier succès de la saison, le dixième. Et surtout, cette dernière victoire lui permet de remporter le petit globe de la mass-start, et ainsi de réaliser le « Grand Chelem ». Derrière, Landertinger attaque pour prendre la deuxième place. Svendsen complète le podium. De son côté, Simon Fourcade termine sixième et peut féliciter Martin, intouchable aujourd’hui.

 

Avec dix victoires, un nouveau gros globe, les quatre petits globes et sans oublier un nouveau titre de champion du monde (sur l’individuel à Nove Mesto), Martin Fourcade rentre un peu plus dans l’Histoire du biathlon. Il est seulement le quatrième biathlète à réaliser le Grand Chelem, hommes et femmes confondus, après Raphaël Poirée (2003-2004), Magdalena Forsberg (2000-2001 et 2001-2002) et Tora Berger (2012-2013).
Plus que jamais au sommet du biathlon mondial, avec un palmarès qui s’élargit un peu plus chaque hiver, le prochain objectif est clair pour Martin : décrocher un premier titre olympique en 2014, à Sotchi.

 

Crédit photo : cnews.fr

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here