Push

Top 14 – Access Match : Biarritz vient à bout de Bayonne et retrouvera l’élite !

C’était une des affiches les plus attendues de ces dernières saisons dans le Pays basque, dans le cadre d’un match d’accession en Top 14. N’arrivant pas à se départager au terme des quatre-vingt premières minutes, ni même lors des deux périodes de la prolongation, le Biarritz olympique et l’Aviron bayonnais se sont disputé cette montée dans l’élite lors d’une séance de tirs au but, dans la folle ambiance du stade Aguiléra. Joueur emblématique de l’effectif biarrot, Steffon Armitage a donné la victoire à tout un peuple sur le sixième tir au but de son équipe.

 

Un temps règlementaire verrouillé et sous haute tension

Dans une rencontre très engagée, les deux équipes se rendent coup pour coup dans le jeu. Le premier à s’illustrer pour Bayonne est l’arrière Ravouvou, qui à la 12e minute de jeu passe tout près d’inscrire le premier essai pour les Bleu et Blanc, finalement invalidé par la vidéo pour un en-avant au départ de l’action. La rencontre devient ensuite une guerre de tranchées, d’abord remportée par le Biarritz olympique, qui ouvre le score sur une pénalité de Bosch (3-0, 32e). Gaëtan Germain est proche d’égaliser pour les Bayonnais avant la mi-temps, mais c’est bien Biarritz qui rentre aux vestiaires avec un avantage de trois petits points.

Emmenés par un Armitage de gala, Biarritz concasse la défense de Bayonne, bien que les visiteurs recollent au score sur un coup de pied de Maxime Lafage (3-3, 53e). Le score ne bougera plus, même si les dix dernières minutes sont le théâtre d’une domination totale de Bayonne, qui passe proche de franchir la ligne d’en-but adverse à plusieurs reprises.

Galarza et Luc sont stoppés par la résilience des locaux, qui arrachent avec leur cœur une prolongation qui donne un nouveau tournant à ce derby. Les Bayonnais auraient pu choisir l’option du drop, mais les visiteurs ont finalement été sanctionnés par M. Ruiz sur l’ultime action du temps réglementaire.

 

La délivrance aux tirs aux poteaux pour les Biarrots

Incapables de se départager durant les deux périodes de la prolongation avec une pénalité de chaque côté, la séance de tirs au but est inévitable. Les premiers coups de pied sont parfaits. Steve Barry égalise à trois partout pour les locaux et la tension est croissante parmi les derniers tireurs qui s’avancent sur la ligne des vingt-deux mètres.

Encore à égalité après les cinq premiers tirs, Aymeric Luc manque le sixième coup de pied des siens, et Steffon Armitage a la possibilité d’envoyer Biarritz en Top 14, ce qu’il réalise pour plonger dans un état de fusion tout le stade d’Aguiléra.

(2) L’incroyable séance de tirs au but dans le derby Basque – YouTube

 

Biarritz retrouvera donc le Top 14 la saison prochaine, et envoie par la même occasion le rival bayonnais en Pro D2. Une rencontre qui restera comme l’un des derbys les plus fous de l’histoire, et ce malgré un score de 6-6 à la fin des deux prolongations.

 

Crédit image en une : AFP
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire