Football

S.C. Bastia – Stade Briochin : Bastia ralenti par les Bretons

Crédit photo : Alta Frequenza

Ce lundi se déroulait un match de la 13e journée de National, Le Sporting recevait le Stade Briochin. Une rencontre à faible intensité mais pas dépourvue d’occasions.

 

Un Bastia fatigué

Crédit photo : Xavier Grimaldi

Crédit photo : Xavier Grimaldi

Pas de 4e victoire d’affilée pour les Bastiais qui auraient pu s’envoler sur leur place de leader. Mais le Sporting a eu plusieurs occasions d’ouvrir le score. À la 26e minute, Kévin Schur fait un festival sur son côté gauche, en éliminant deux défenseurs, avant de servir Diongue qui se fait contrer in extremis par un bon retour défensif. Bastia domine cette seconde partie de première période mais n’arrive pas à trouver la faille. Au retour des vestiaires, Schur accélère mais pousse trop son ballon et Maxime Pattier remporte son duel à la 50e. Mais la meilleure occasion du match pour Bastia va intervenir à la 78e, avec une passe de Salles-Lamonge entre la défense, qui trouve encore une fois Schur, qui va heurter le poteau gauche de Pattier et sortir en 6 mètres. Le Sporting a tout de même été dominé en début de match, surtout sur leur côté droit très sollicité. Un Bastia fatigué qui n’a pu ouvrir le score.

 

Des Bretons qui ont tenu tête

Le Stade Briochin a dominé les 20 premières minutes du match. À l’image d’un corner tiré côté gauche qui va finir par atterrir dans les pieds de Valentin Lavigne. Le numéro 27 va armer son pied gauche mais le ballon va être sorti sur la ligne par le défenseur central du Sporting, Yohan Bocognano à la 9e minute. Les hommes de Maxime d’Ornano vont se relâcher jusqu’à la 70e avec une frappe limpide de Scott Beckam Kyei repoussée par le portier corse, Thomas Vincensini. Dernier espoir pour les Briochins et dernière frayeur pour Bastia, à la 89e sur un corner, Théo Bloudeau va gagner son ballon de la tête qui va, encore une fois, être enlevé sur la ligne par Bocognano. Score final 0-0, un bon point pris par les Bretons qui ont tenu tête aux leaders corses.

 

À part le match nul, un autre point négatif et évitable a un peu plus assombri la soirée des Bastiais et des Briochins. À la 90e Vargas fait faute sur Neo Mesbah, rentré 20 minutes auparavant, mais l’arbitre principal estime qu’il n’y a rien. Le joueur bastiais, avec un geste de colère, relève donc de force Vargas qui riposte avec un coup, Mesbah s’écroule. L’arbitre va donc sortir à la 92e un carton rouge pour les deux joueurs. Des cartons qu’aurait pu garder en poche l’arbitre au vu du temps de jeu qu’il restait à jouer. Résultat: le Sporting perd un nouvel attaquant.

 

Malgré ce match nul, le Sporting conserve sa première place au classement avec 25 points. Cela n’était plus arrivé depuis 7 ans en National. En effet, il faut remonter en 2013 pour voir une autre équipe à ce stade, et c’était encore une équipe corse, le GFCA.

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
at ut Aenean sed neque. quis