Sacrée première pour Alberto Bettiol

0

En posant l’attaque décisive lors de la dernière ascension du Vieux Kwaremont, Alberto Bettiol (EF Education First) a gagné le Tour des Flandres en solitaire pour sa première victoire chez les pros.

D’abord, quatre courageux coureurs ont ouvert la route pendant plus de kilomètres. Il s’agissait Hugo Houle (Astana), Touze (Cofidis), Asselman (Roompot Charles) et Van Rooy (Sport Baloise Vlaanderen). L’ écart est monté au-delà des 8 minutes 30.

https://twitter.com/WSFR_Cyclisme/status/1114827420719288321

Mauvaise nouvelle à 160 kilomètres de l’arrivée pour la Direct Énergie avec l’abandon sur chute de son leader et tenant du titre Niki Terpstra.

Après, sous l’impulsion de Tim De Clercq, l’avance des hommes de tête a diminué.

Ensuite, lors du passage sur le Mur de Grammont, les premières offensives ont eu lieu au sein du peloton alors que l’avance des fuyards s’est approché de la minute.

Un groupe de 40 coureurs s’est formé pour reprendre l’échappée matinale à 92 kilomètres de l’arrivée. Cependant, le peloton est revenu sur ce groupe au pied du Kanarieberg.

La course a été décousue pendant de nombreux kilomètres avec de nombreuses attaques. Mais, l’équipe CCC Team a remis de l’ordre.

Avant la deuxième ascension du Vieux Kwaremont, Mathieu van der Poel a cassé sa roue avant et a été victime d’une chute. Dans ce mont, la Deceuninck Quick-Step a imposé le rythme. Alors que Vanmarcke et Vandenbergh ont anticipé en prenant un peu d’avance avant d’attaquer le Paterberg.

Dans ce mont, Kasper Asgreen a fait la jonction avec le duo de tête et ils ont passé le Koppenberg avec une vingtaine de secondes d’avance sur les favoris. Derrière, van der Poel a réussi à revenir dans le peloton après un gros effort.

Dylan van Baarle est revenu sur le groupe de tête avant le secteur Mariaborrestraat. Ensuite, le Taaienberg a été fatal à Vandenbergh. La grande tige est reprise par les leaders.

Vanmarcke a explosé dans le Kruisberg dans l’échappée. Alors qu’à court de force, Stybar a perdu tous ses espoirs de victoire

Puis, le transalpin Alberto Bettiol (EF Education First) a tout donné dans la troisième montée du Vieux Kwaremont pour avoir quinze secondes d’avance. L’écart est maintenu dans le Paterberg.

Derrière, les favoris se sont neutralisé dans la partie plate et ils ont laissé filer Bettiol vers sa première victoire professionnelle et le neuvième succès Italien sur ce Monument.

Finalement, le Toscan s’est imposé avec 14 secondes sur Kasper Asgreen (Deceuninck Quick-Step).

Alexander Kristoff (UAE Team Emirates) a complété le podium en réglant le sprint des favoris. L’incroyable Mathieu van der Poel (Corendon Circus) a terminé au pied du podium devant Nils Politt (Katusha) et Michael Matthews (Team Sunweb). Trois Belges sont dans les 10 : Oliver Naesen à la 7e place, Tiesj Benoot – 9e place devant Greg van Avermaet,

https://twitter.com/wcsbike/status/1114907101275545600

Ligue 1

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here