Salah et Liverpool : destins croisés

0
Ligue 1

Mohamed Salah ne disputera pas la demi-finale retour de Ligue des Champions face au FC Barcelone. Il ne s’est pas remis de son choc à la tête, survenu samedi, lors de la victoire des Reds face à Newcastle (3-2). Une absence qui rappelle sa blessure lors de la finale de la Ligue des Champions, perdue face au Real Madrid (3-1), l’année dernière, après un contact controversé avec Sergio Ramos.

 

Mauvais timing. Il n’existe pas de bon moment pour se blesser, mais il en existe de mauvais, de très mauvais. Demandez plutôt à Mohamed Salah, il va vous le dire. C’est par les mots de Jurgen Klopp en conférence de presse que l’on apprend la terrible nouvelle : « Il se sent bien, mais il n’est pas apte d’un point de vue médical ». « Il est désespéré », ajoute l’entraineur du club de la mersey. Son désarroi est compréhensible, un an après avoir été victime d’une clé de bras de Sergio Ramos à la 25ème minute de sa première finale de Ligue des Champions. Résultat : une blessure vécue comme un véritable crève coeur pour le virevoltant ailier égyptien. Une blessure qui l’empêcha par la suite d’être à 100% pour défendre les couleurs égyptiennes lors de la Coupe du Monde 2018 en Russie. Des pharaons éliminés en phase de groupe avec trois défaites en trois matchs et un Mo Salah en unique buteur du pays, deux buts en deux matchs. Nul doute qu’un Salah avec tout ses moyens physiques aurait pu emmener l’Egypte un peu plus loin dans la compétition.

Sortie sur civière 

Et voilà que l’histoire se répète, comme un mauvais film qui tourne en boucle. À la 72ème minute de leur match face à Newcastle, les Reds vont voir leur pépite égyptienne sortir sur civière. C’est à la suite d’un contact aérien avec Dubravka, le gardien des Magpies, que l’international égyptien va s’effondrer au sol, inerte, laissant planer un frisson glacial dans tout le stade. Remplacé par Divock Origi, ce dernier va offrir la victoire aux Reds grâce à une tête puissante à la 86ème minute, et ainsi permettre aux hommes de Klopp de rester dans la course au titre. Une victoire au goût amer tant Salah est prépondérant dans l’attaque de Liverpool. Il est le meilleur buteur du club avec 26 buts toutes compétitions confondues et le troisième meilleur passeur du club avec 10 passes décisives. Un manque qui sera difficile à combler dans l’optique de remonter le 3-0 du match aller au Camp Nou. Sa présence pour le dernier match de la saison face à Wolverhampton, dimanche prochain, est compromise.

 

Salah sort sur blessure face à Newcastle (L’equipe)

 

Il faut croire que le sort s’acharne sur Mo Salah et plus largement sur le club de Liverpool, à la recherche d’un titre de champion d’Angleterre depuis 29 ans, et qui pourrait ne pas être champion en réalisant son record de points sur une saison de Premier League, à cause d’un Manchester City irrésistible. Si on ajoute à ça la glissade de Steven Gerrard en 2014 qui coûte le titre au Reds, la défaite en finale de la Ligue des Champions de l’année dernière, celle probable, en demi-finale cette année à cause de Lionel Messi , le sort de Mo Salah semble indissociable de celui de Liverpool. À défaut d’en gagner une, la coupe semble pleine.    

 

À lire aussi :

https://wesportfr.com/barca-liverpool-les-notes-du-match/

 

Crédit photo : Le Nouvelliste

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here