San Antonio : Happy New Spurs

0
Ligue 1

Mal embarqués en début de saison malgré un classement assez flatteur compte tenu de leurs performances, les Spurs semblent avoir pris 2020 par le bon bout. S’ils se font reprendre la huitième place par des Grizzlies en grande forme, San Antonio peut avoir quelques de satisfaction.

Des victoires de prestige

Bucks, Celtics, Raptors, le tableau de chasse des Spurs ces dix derniers jours ferait pâlir d’envie n’importe quel cador de la NBA. Alors que la période s’annonçait difficile face à trois franchises du top 4 à l’Est, San Antonio a prouvé une nouvelle fois que rien n’était impossible pour la franchise texane. Avec un jeu et une adresse (par moments) retrouvé, une motivation enfin présente (en témoigne le come-back à Toronto avec un incroyable run de 17-0 dans le dernier QT), les Spurs cuvée 2020 peuvent espérer voir les Play-offs cette année. Pour cela il faudra s’appuyer sur les récentes sorties et surtout sur le match-clé face aux Bucks. Dans cette rencontre, les hommes de Pop’ ont eu littéralement tout juste. Avec une précision impressionnante (51% de réussite) et un impact physique de tous les instants (54 rebonds à 38), Milwaukee n’a pas fait le poids et a dû s’incliner lourdement (126-104) dans ce qui est pour l’instant sa seule défaite face à une équipe au bilan négatif.

DeRozan, enfin !

Au cœur des rumeurs, l’ancien arrière des Raptors ne s’etait jamais vraiment imposé depuis son arrivée au Texas. Mais cette fois, DMDR semble enfin avoir toruvé son rythme de croisière, et son impact dans le jeu des Spurs est de plus en plus important. Mieux, le numéro 10 a retrouvé son scoring. Si son efficacité reste stable par rapport au reste de l’année, c’est son nombre de tentatives qui a largement augmenté, signe d’une confiance retrouvée. Et la série a de quoi faire plaisir aux fans des Spurs : 11 matches consécutifs à 20+ points et 52% de réussite. Avec en prime un titre de “Player Of The Week”, l’année 2020 de DeMar DeRozan ne pouvait pas commencer mieux.

 

Ne pas s’enflammer

Après Boston, Milwaukee et Toronto c’est Miami, le dernier larron du Top 4 de l’Est qui se dresse sur la route des Spurs. Avec deux matches face aux floridiens pas vraimentdans la forme de leur vie cette semaine (dont un lors du Saturday Night Live de dimanche), plus un face aux Hawks de Trae Young, le calendrier semble abordable pour les coéquipiers de LaMarcus Aldridge. Mais attention à ne pas se voir trop beau et se brûler les ailes. Car devant, Memphis, OKC et consorts carburent, et chaque victoire vaudra très cher.

S’ils sont indéniablement dans une bonne série, les Spurs devront engranger au max pour ne pas se laisser distancer dans la course aux PO. Et vu la forme de Memphis, cette fin de semaine pourrait bien être quasi-décisive s’ils veulent recoller, condition sine qua none pour ne pas briser la dynamique.

Credits image: Twitter San Antonio Spurs

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here