SC Freiburg : De l’Europe aux portes du Top 7

0
Ligue 1

Pendant une grande partie de la saison, Freiburg a fait partie des places européennes. Jonglant entre 3ème et 6ème place, les mauvaises performances d’avant-confinement les ont expulsé des places continentales. La reprise sera déterminante.

Classement en championnat : 8ème : 10 victoires, 6 nyls, 9 défaites. 34 buts pour, 35 buts contre (-1)

Coupe d’Allemagne : Éliminé au second tour contre l’Union Berlin (1-3)

Des recrues peu performantes dans l’ensemble

Cet été, pas d’excès dans les transferts. Freiburg vend deux de ses attaquants peu prolifiques : Tim Kleindienst (Heidenheim 3M€) et Florian Niederlechner (Augsburg 3M€). Un choix qui s’avère au final peu rentable car les deux performent cette année dans leurs clubs respectifs. Néanmoins, niveau arrivées, Vincenzo Grifo voit son option d’achat à 7M levée. De plus, Luca Itter (Wolfsburg, 2.5M€) et Woo-Yeong Jeong (Bayern Munich, 2M€) viennent apporter de la jeunesse à l’effectif. Effectif qu’ils ne verront quasiment pas puisque le premier est en réserve et le second de retour en prêt au Bayern. Ensuite, pour apporter du soutien offensif, Chang-Hoon Kwon est recruté à Dijon pour 4M€. Et enfin, le retour du joueurs formé au club, Jonathan Schmid (Augsburg, 4M€).

Pour éviter de refaire la même saison qu’en 2018/2019, le SCF va améliorer un 5-4-1 existant et expérimenté l’année d’avant. Et il va porter ses fruits. Avec trois victoires, un nul et une défaite en cinq matchs, Freiburg débute très bien la saison. Le club va rester régulier jusqu’à la fin du mois de novembre, ne subissant qu’une défaite en huit matchs. Néanmoins, des fragilités défensives couplées à des problèmes de blessure montrent que le club commence à montrer des signes de faiblesse.

Pépins physiques et baisse de régime offensif

Alors quatrièmes de Bundesliga, Freiburg va enchaîner une série irrégulière dans ses résultats. Les défaites deviennent de plus en plus fréquentes, et certaines sont mêmes assez sévères (4-2 contre Gladbach, 3-1 contre le Bayern, 4-0 contre Köln). Beaucoup de points sont perdus contre des équipes de bas de tableau et certains concurrents à la Ligue des Champions.

Fort heureusement, le club est assez bon élève contre ses compères visant l’Europa League. Avec beaucoup de victoires et de matchs nuls contre ces derniers, le club de Baden-Wurttemberg. Un fait d’armes qui leur permet de résister et continuer à se stabiliser dans le top 7. Néanmoins, les deux défaites sur les trois derniers matchs avant l’arrêt du championnat ont causé l’exclusion de l’équipe hors du top7. Toutefois, le club est à égalité de points avec Wolfsburg, 7èmes, qui possèdent une différence de buts supérieure de 5 unités. Tout est encore possible.

Des titulaires offensifs exemplaires

Si l’équipe a réussi à bien s’en sortir en championnat cette saison, c’est en partie grâce à leur triplette d’attaque Petersen-Höler-Waldschmidt. Même si le dernier a connu pas mal de blessures cette saison, il a réalisé un très bon début de saison, qui a permis de mettre en confiance ses confrères. Egalement, les rôles de joker de Kwon et Grifo sont à noter, tant ils ont réussi à avoir de l’impact en peu de minutes sur le terrain.

La défense, qui jusque là avait montré de très belles performances jusqu’en décembre, a subi une réelle perte de niveau au fur et à mesure de la saison. Ce qui est vraiment dommage au vu de la qualité des joueurs qui occupent le cinq titulaire. A noter la belle révélation Nico Schlotterbeck, arrivé de la réserve, et qui fait du bien dans la rotation.

Le point négatif vient plus du milieu de terrain, qui en dehors de Janik Haberer, n’a pas su tirer son épingle du jeu. Mike Frantz, le capitaine, accuse le poids de l’âge et n’est plus aussi impactant qu’il y a encore quelques mois.

Si Europe il y a, recrutement au milieu il faudra

De ce que l’on peut apercevoir cette saison , c’est que le mélange jeunesse-expérience en attaque et défense est très intéressant. Néanmoins, il en reste une fragilité dans le milieu qu’il faudra rapidement gommer. Très attaché à recruter principalement national, des solutions comme Ridle Baku ou Adrian Fein pourraient intéresser Freiburg. Désormais, il ne reste plus qu’à attendre comment les événements vont suivre leur cours.

Place aux équipes étant placées sur les places européennes. Demain, direction Wolfsburg pour parler d’une équipe très en forme dans toutes les compétitions.

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here