Sillé-le-Guillaume: no stress !

L’hippodrome de Sillé-le-Guillaume situé  dans la Sarthe est  le parfait exemple où les courses de chevaux se déroulent sans stress, sans pression. Mais la passion est bien là… 

 

 

 Sillé-le-Guillaume: no stress !

Le charmant hippodrome de Sillé le Guillaume

Le charmant hippodrome de Sillé le Guillaume

 

 

Situé entre la forêt et un lac, l’hippodrome de Sillé-le- Guillaume se veut pluridisciplinaire. Dès son son arrivée le turfiste sent qu’il va passer une captivante journée. En effet, il y en a pour tous les goûts. Le trot monté, attelé, plat, haies sont représentés sur une piste de 1300 mètres corde à droite. 

Malgré les conditions extrêmes que la Sarthe a connu ces derniers temps, l’état de la piste est des plus correctes.

Nicolas Madamet, Président de l’hippodrome, Jean- Baptiste Bossuet (l’homme de Ténor de Baune) ainsi que le Maire de la Ville (ce qui n’est pas toujours le cas dans certaines bourgades) ont honoré de leur présence la réunion.

Le menu à 15 euros avec cochon grillé en plat principal fait un tabac ainsi que les crêpes et le café à…1 euro ! Sillé-le-Guillaume: no stress !

Que certains en prennent de la graine…de sarrasin (suivez mon regard)

 

 

Chaque cheval et vérifié à l'aide d'un lecteur de puce électronique avant le départ par une vétérinaire.

Chaque cheval est vérifié à l’aide d’un lecteur de puce électronique avant le départ par le vétérinaire de service afin de savoir s’il s’agit bien du bon cheval

Des courses menées tambour battant

 

Sur cette piste de 1300 mètres, mieux vaut ne pas s’attarder si l’on veut triompher.

Ce ne sont pas, Maxence Pean, Nicolas Gréteau, Sébastien Martino, Fabrice Veron, Antoine Wiels ni Paul Moreau (2 fois) qui me contrediront.

La première course au trot monté: Dune de l’Aunay malgré un rendement initial de vingt-cinq mètres se retrouve en tête après 300 mètres et file au poteau.

 

Sébastien Martino

Sébastien Martino  récompensé après sa victoire avec First Flower

 

 

 

Fabrice Veron, un jockey d’expérience en selle sur Via Pellégrina tente de ”ruser” en s’installant tête et corde. Mais Sébastien Martino, pas né de la dernière pluie, vient en face accélérer le mouvement pour s’imposer facilement avec la belle First Flower. Jénilat Chance  finie vite, mais trop tard.

 

Le Grand Prix de Sillé-le-Guillaume

 

 

Gili Emery monté par Fabrice Veron se  porte au commandement dès le départ, puis  résiste de peu à Estrel du Misselot ainsi qu’à Misunderstood.

 

Le maire de la Ville de Sillé-le-Guillaume a remis les cadeaux au jockey du gagnant .

 

Le maire de la Ville de Sillé-le-Guillaume remet les cadeaux au jockey du gagnant , Fabrice Veron

 

 

La meilleure vision de course de la journée

Dixie Bond entraînée par Jean-Paul Marmion et drivée par Antoine Wiels

 

 

Au cours de cette réunion on ne peut pas écrire que l’on a vu de futurs gagnants pour les prochains jours sur des hippodromes plus huppés. Bien que dans le Prix France Bleu Maine, Dixie Bond entraînée par Jean-Paul Marmion et drivée par Antoine Wiels a joué au chat (cheval) et à la souris avec ses adversaires. Avec ses 110 000 euros de gains, la fille de Quatre Juillet peut trouver l’occasion de briller sur un hippodrome de première catégorie. Un nom à inscrire sur vos tablettes.

 

L’obstacle: le maillon faible

 

Deux courses de haies concluaient la réunion. Avec respectivement, 5 et 7 partants, ces deux épreuves nous ont laissés sur notre faim…

On signalera cependant le doublé du jockey Paul Moreau.

Juneau Basc et Silver du Brizais ont permis au jeune et talentueux apprenti de réaliser ce petit exploit. 

La société des courses devrait se pencher sur la programmation de ces deux courses d’obstacles. Pourquoi ne pas relever les conditions d’engagements afin d’avoir des lots moins hétéroclites. Mais nous savons faut bien que tout le monde doit gagner son avoine

 

 

 

Bien que n’étant qu’en troisième catégorie ce champ de courses mériterait une réunion supplémentaire. Lorsque l’on voit certains hippodromes qui organisent deux (voire bien plus) de journées de courses…

Rendez-vous l’an prochain sur cet hippodrome de Sillé-le-Guillaume: no stress et cochon grillé garanti !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A propos de l'auteur

Ex journaliste hippique et amoureux des chevaux. Je considère les courses avant tout comme un sport, mais l'argent étant le nerf de la guerre, suis pas contre de mettre un billet de temps à autre sur un cheval. Faire connaitre le monde des courses est pour moi un plaisir.

Poster un commentaire

Donec sit mattis consequat. accumsan id in Lorem ut eleifend Donec