Le sud s’invite à Paris

Construit pour accueillir la Coupe du monde 1998, le stade de France fête ses 20 ans cette année. Pour l’occasion, WeSportFR vous propose de revivre 20 matchs qui ont marqué l’histoire de cette enceinte mythique.

Nous sommes ce jour là le 23 avril 2011. A lieu ce soir là au Stade de France la finale de la Coupe de la Ligue opposant un Olympique de Marseille, dernier vainqueur de cette coupe contre un Montpellier qu’on peut qualifier de finaliste surprise étant donné sa 14ième place au classement final de Ligue 1.

Le parcours

L’OM tenant du titre suite à une saison dernière de haute qualité mené par Deschamps, se retrouve pour la deuxième année consécutive en finale de la Coupe de la Ligue. Elle gagnera 3 saisons de suite ce titre. Après avoir éliminé Guinguamp en 8ième de finale pour son entrée dans la compétition sur le score de 0-1 (but d’André Ayew), l’AS Monaco en quart de finale à domicile avec des buts de Ayew toujours et du actuel membre des Blues de Chelsea, Azpilicueta contre un but de Coutadeur sur penalty pour l’A.S.M.

Le club du regretté Louis Nicollin, Montpellier, arrive dans la compétition lui aussi en 8ième de finale face au AC Ajaccio qu’ils domineront 2 à 0 avec des buts de Kabze et Koita. En quart ils tomberont sur l’équipe championne de France en Ligue 1 la même année, le LOSC d’Eden Hazard. Le MHSC se sortira de ce piège lillois par l’aide du turc de l’Hérault Kabze une nouvelle fois buteur mais cette fois-ci à deux reprises. Le belge Hazard répondra aux assauts montpelliérains mais ce ne sera suffisant à l’équipe de Garcia pour espérer une place en demi.

Montpellier et son bon parcours
Crédit: PrevNext

Montpellier éliminera le Paris Saint Germain de Kombouaré 1 à 0 suite à un but en prolongation de l’inévitable Olivier Giroud à la 117ièm minute. Le Montpellier de la troupe à Girard se qualifiera donc pour la finale de la Coupe de la Ligue suite à un valeureux parcours.

La finale

Pour la première fois de son histoire, Montpellier se hisse jusqu’à cette finale. Le club n’a pas connu de finale aussi importante depuis 1990 et un titre en Coupe de France. Face à lui donc l’Olympique de Marseille coaché par Didier Deschamps.

Malgré le gros parcours que Montpellier a dû subir, l’OM est favori de cette finale. Deschamps alignera une équipe que l’on peu considérer d’équipe « type » avec ses hommes importants téls que Mandanda, Lucho et Valbuena notamment. Seule grosse absence Loic Rémy suspendu.

René Girard suivra le même système en 4-3-3 avec lui aussi ses hommes en formes (qui lui ramèneront le titre de champion de France en 2012, tel que Yanga-Mbiwa, Belhanda et Giroud.

La composition

Le Sud s’invite donc à la capitale lors de cette édition 2011. 22 000 supporters marseillais sont attendus ainsi 17 000 supporters héraultais s’ajoutera quelques sympathisants de la région parisienne qui finiront de remplir le stade. Comme à leur habitude les supporters marseillais se font entendre très tôt dans les tribunes du stade de France.

Il est 20h45, après un coup d’envoi fictif donné par Teddy Tamgho, les deux équipes s’élancent suite au coup de sifflet de M. Gauthier pour ce « derby » sudiste qui se jouera dans le 93.

Après une blessure rapide de Mbia, ce dernier quittera le terrain dès la 7ièm minute remplacé par Kaboré. Les assauts marseillais sont fréquents lors de cette première demi-heure et le milieu montpelliérain semblent débordé. Malgré tout grâce à un très bon début de match de Stambouli notamment Montpellier tiendra. A la mi temps c’est un score nul et vierge auquel nous avons le droit. Il faudra du courage et de l’abnégation à Giroud et les siens pour tenir dans ce match où son équipe est dominée. Le début de seconde période est assez âpres, difficile de construire son jeu.

La 75ièm minute est déjà là et la domination marseillaise se fait ressentir de plus en plus. C’est alors qu’à la 80ième suite à un cafouillage sur un coup franc proche de la surface de Pionnier, le latéral marseillais Taiwo se saisit du ballon et punit le gardien d’une frappe puissante dans les filets. 1 à 0, l’OM mène à 10 minutes de la fin lors de cette finale. Les Montpelliérains ne pourront renverser la tendance et s’inclineront donc lors de cette finale. L’OM enchaîne une 2ièm victoire d’affilée en Coupe de la Ligue et récompense Deschamps et ses joueurs d’une saison plus que correct.

Taiwo après son but
Crédit: Foot01

A la fin du match, l’ambiance au stade de France est majoritairement à la fête avec un nouveau titre pour les phocéens. Lors de l’effervescence du sacre, Taiwo prendra le micro de l’enceinte, est s’émerveillera (à sa façon) de ce titre en scandant des chants de supporters taquinant les parisiens. Ces images feront le tour de la France et lancera une polémique sur le comportement du joueur dans la capitale. En fera rire certains, en énervera d’autres.

La joie selon Taiwo
Crédit: Le Monde

Cette édition 2010-2011, se clôtura sur une finale donc au fort accent du Sud. Durant cette soirée le Stade de France accueillera pas moins de 31 000 supporters des deux clubs. Cette nuit se terminera par la joie marseillaise, eux qui étaient comme à la maison ce soir.

A propos de l'auteur

Rédacteur rubrique football & Community Manager

Poster un commentaire

commodo id Aenean Donec luctus leo. ut Nullam