Texans @ Chiefs (20-34) : Kansas City s’offre l’ouverture

0
Texans Chiefs
(Crédits : NFL on FOX Twitter)
Ligue 1

Après avoir été mené en tout début de match par les Texans, les Chiefs ont déroulé pour remporter la rencontre. Un match d’ouverture maîtrisé par Kansas City qui impressionne déjà.

Football is back !

Ça y est, la saison 2020 a enfin débuté ! Dans un contexte particulier, la première image du match est celle de Patrick Mahomes, Deshaun Watson et tous leurs coéquipiers observant un moment moment de silence et d’unité. Fort en émotion, cet acte laissera ensuite place à quelque chose que l’on attend depuis plus de huit mois : du jeu ! Houston obtient la première possession de la saison, mais n’arrive pas à décrocher le moindre first down. Le ballon est rendu aux Chiefs qui vont bien mieux s’en servir, ou presque.

Alors que l’attaque déroule déjà, notamment dans les airs, Patrick Mahomes (24/32, 211 yds, 3 TD) trouve Demarcus Robinson dans la endzone pour un touchdown longue distance… refusé. Le receveur n’avait pas le contrôle total du ballon, et Kansas City est donc contraint de reprendre son drive. La défense de Houston capitalise là-dessus et force un punt pour récupérer le ballon et par la suite ouvrir son compteur. En effet, les Texans profitent d’un David Johnson (105 yds cumulés, 1 TD) impliqué et d’un Brandin Cooks précieux pour entrer dans la Redzone. L’ancien coureur des Chiefs se charge alors de conclure ce drive, donnant à Houston l’avantage dans ce match (7-0).

Kansas City remet les pendule à l’heure

Si les texans vireront en tête à la fin du premier quart-temps, ils ne conserveront pas l’avantage très longtemps. Kansas City ose en convertissant une 4e & ligne en tout début de drive, de deux big plays (Travis Kelce à la réception puis Clyde Edwards-Helaire au sol) pour se retrouver idéalement placé. Il faudra trois tentatives à Patrick Mahomes pour trouver Travis Kelce dans la endzone, mais ce dernier égalisera bien sur un TD de 6 yds (7-7). La défense fait à son tour sa part du travail en sackant Deshaun Watson puis en provoquant un 3 and out, ce qui va permettre aux Chiefs de prendre l’avantage.

Sur le drive suivant, Kansas City va remonter presque tout le terrain en prenant son temps (drive de plus de 10 min). Si Clyde Edwards-Helaire est précieux au sol, c’est Sammy Watkins qui pense conclure. Pense, car son TD sera dans un premier temps refusé car le ballon touche le sol avant qu’il ne rentre dans l’en-but. ce n’est que partie remise pour le receveur qui inscrit un TD de 2 yds quelques secondes plus tard (7-14). Houston a l’occasion de recoller avant la pause, mais les texans butent sur la défense des locaux. Ka’imi Fairbaim est placé pour un field goal, mais ce dernier dévisse complètement.

Les Chiefs récupèrent le ballon avec vingt-cinq secondes à jouer et vont punir le manque de réalisme de leurs adversaires. Grâce à deux longues passes et à une pénalité pour horse collar, Harrison Butcker se retrouve placé pour un field goal de 29 yds. Fidèle à sa réputation de botteur fiable il ne tremble pas, et Kansas City rentre aux vestiaires en ayant déjà fait un mini-break (7-17).

Le champion tue le suspens

Dès le retour sur le terrain, les Chiefs vont enfoncer le clou. En seulement quatre minutes et sept jeux, les joueurs d’Andy Reid vont réussir à marquer après une magnifique percée de Clyde Edwards-Helaire. Excellent dans ce match (25 runs, 138 yds, 1 TD), le rookie sorti de LSU profite des brèches qu’on lui ouvre pour rentrer dans la zone d’en-but après une chevauchée de 26 yds (24-7). Les deux franchises livrent deux drives non-concluants, mais si chacune aura réussi à remonter ou dépasser le milieu de terrain.

Alors que Houston est malmené, Deshaun Watson (20/32; 253 yds, 1 TD, 1 INT + 1 TD au sol) va commettre une erreur au début du quatrième quart-temps qui ne va pas arranger les choses. Bien pressé par Tyrann Mathieu qui touche son bras, il lance une passe en cloche qui atterrit dans les mains du cornerback rookie L’Jarius Sneed. Kansas City aura du mal à capitaliser malgré un début de drive en redzone, mais bénéficiera d’un flag sur 4e & ligne qui leur offrira quatre tentatives devant la endzone. Edwards-Helaire sera recalé par deux fois, avant que Patrick Mahomes ne trouve Tyreek Hill sur un lancer parfait. 31-7, Kansas City vient de mettre 31 pts de suite à la défense des Texans.

Les Texans reviennent pour du beurre

La tête dans le seau, les joueurs de Bill O’Brien vont tout de même avoir un sursaut d’orgueil. Houston remonte jusqu’aux 34 yds de Kansas City mais se retrouve en 4e tentative. La franchise décide de la jouer, un choix payant car cette dernière sera convertie juste avant que Deshaun Watson ne trouve Akins pour un TD de 10 yds. La conversion à deux points sera manquée, mais Houston retrouve une dynamique en cette fin de rencontre.

Forts de ce touchdown, les Texans vont forcer le premier 3 and out du match des Chiefs. Lex Texans veulent encore y croire même si les chances sont infimes et se retrouve rapidement en redzone après une grosse réception de Will Fuller. Deshaun Watson ira lui même finir le travail au sol et les Texans reviennent à -11 (31-20). L’ultime chance des Texans, c’est un onside kick qui ne passera pas. L’équipe spéciale des Chifes réussira à remonter le ballon jusqu’aux portes de la redzone, idéal pour inscrire des points une dernière fois. Clyde Edwards-Helaire sera stoppé juste devant la endzone, avant de s’y voir refuser l’accès par deux fois. Harrison Butker rajoutera trois nouveaux points, et Kansas City s’offre ainsi un succès assez tranquille pour ce premier match de l’exercice 2020.

Les Chiefs [1-0] n’auront jamais douté dans ce match, et ce seront finalement défaits assez facilement des Texans [0-1]. Suite de la saison dans dix jours pour les deux équipes, avec un déplacement à Los Angeles pour affronter les Chargers côté Kansas City et la réception des Ravens au NRG Stadium pour Houston.

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here