En route pour le Giro avec la 55è édition de Tirreno-Adriatico

1
Ligue 1
La 55e édition de Tirreno-Adriatico se tiendra du 7 au 14 septembre avec huit étapes dont une seule épreuve chronométrée contrairement aux années précédentes et de la montagne.

D’abord, Tirreno-Adriatico débutera par la nouveauté de cette édition, c’est-à-dire, une étape en ligne inaugurale de 134 bornes autour de Lido di Camaiore en Toscane sur les bords de la mer Tyrrhénienne. La première moitié du parcours sera trois boucles de 26,9 kilomètres au sud est de la localité Italienne avec une petite butte à Pitoro – 4300 mètres à 4,5 %. Les 60 derniers kilomètres seront tout plats avec deux boucles finales de 18,7 kilomètres pour une explication entre les sprinteurs.

Etape 1 Tirreno Adriatico

Ensuite, les coureurs longeront la mer Tyrrhénienne en allant vers le sud pour rejoindre Follonica avec une boucle finale de 20,9 kilomètres pour finir cette longue journée avec une toute petite côte à Scarlino à moins de 10 bornes de l’arrivée. Une seule difficulté sera présente sur ce parcours avec une longue montée roulante en deux temps de 12,8 kilomètres vers Sassetta à 2,4 % de moyenne pour entamer la seconde moitié de l’étape. Une fois de plus, le bouquet final se jouera entre les “grosses cuisses” telles que Pascal Ackermann (Bora Hansgorhe), Fernando Gaviria (UAE Team Emirates), Alvaro Hodeg (UAE Team Emirates) ou encore Alberto Dainese (Sunweb).

Etape 2 Tirreno-Adriatico

Le lendemain, on continuera de descendre vers le sud avec cette fois-ci une étape bien vallonnée vers Saturnia sur 217 kilomètres. Certes, il y aura seulement deux montées répertoriées avec les doubles ascensions Poggio Murella – 3,8 km à 5,5 %, et à 60 bornes de la fin dont le sommet est placé à moins de 9 km de la ligne d’arrivée. La grande boucle autour de la ville d’arrivée utilisera des routes sinueuses de la Toscane.

Etape 3 Tirreno-Adriatico

Par la suite, on continuera à aller crescendo dans la difficulté pour la 4e étape.Les deux premiers tiers de course seront assez plats depuis Terni. Mais, les 60 derniers km permettront aux grimpeurs de se livrer une belle bataille avec le Forca di Gualdo – 10,2 km à 7,5 %, le Refugio Perugia – 3,5 km à 6,7 % et Ospedaletto – 7 km à 6,2 %. Le sommet de cette dernière montée sera placé 11,4 km de l’arrivée à Cascia. La fin de l’étape sera en descente jusqu’à Padule pour 1700 derniers mètres plats. Un coureur comme Vincenzo Nibali (Trek Segafredo) pourrait apprécier ce type de final.

Puis, la cinquième étape sera l’étape-reine de cette édition de Tirreno-Adriatico. Les coureurs utiliseront un parcours vallonné avant d’atteindre la montée finale vers Sarnano Sassotetto, long de 11,9 km à 7,1 %. Cette ultime ascension présentera de jolis pourcentages avec des rampes à plus de 10 % au milieu de celle-ci. On assistera donc à une bagarre entre les prétendants à la victoire finale comme Jakob Fuglsang, Alksandr Vlasov (Astana), Simon Yates (Mitchelton Scott) ou encore Rafal Majka (Bora Hansgrohe).

Puis, une sixième étape de plaine entre Castelfidardo et Senigallia pour les sprinteurs avec quelques bosses en première moitié d’étape pour animer le début de course. Le final sera très plat dans la région Marches avec de nombreuses longues lignes droites sur la côte est de l’Italie. Un terrain parfait pour organiser l’emballage final.

Tirreno-Adriatico Etape 6

La septième étape ne sera pas de tout repos avec des boucles dans la province d’Ancône à travers les villes de Loreto où sera jugée l’arrivée et Recanati. L’arrivée sera au sommet d’une côte de 1900 m à 7,8 %. Mais, auparavant, les concurrents auront gravi plus d’une dizaine de bosses dans les 90 derniers kilomètres. Un coureur comme Mathieu van der Poel (Alpecin Fenix) sera très attendu.

Tirreno-Adriatico Etape 7

Enfin, Tirreno-Adriatico se conclura avec le chrono individuel habituel à San Benedetto del Tronto sur les bords de l’Adriatique avec peu de virages et beaucoup de ligne droite. Ce contre-la-montre sera idéal pour les spécialistes de la discipline comme Rohan Dennis, Filippo Ganna (Ineos Grenadiers), Victor Campenaerts (NTT) et Edoardo Affini (Mitchelton Scott).

Tirreno-Adriatico Etape 8

Les 11 derniers vainqueurs :

2019 | ROGLIC Primoz
2018 | KWIATKOWSKI Michał 🇵🇱
2017 | QUINTANA Nairo 🇨🇴
2016 | VAN AVERMAET Greg 🇧🇪
2015 | QUINTANA Nairo 🇨🇴
2014 | CONTADOR Alberto 🇪🇸
2013 | NIBALI Vincenzo 🇮🇹
2012 | NIBALI Vincenzo 🇮🇹
2011 | EVANS Cadel 🇦🇺
2010 | GARZELLI Stefano 🇮🇹
2009 | SCARPONI Michele 🇮🇹

Sport en directMercato Football

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here