Rugby

Top 14 : Bayonne retrouve la victoire et fait tomber Montpellier

Après une rencontre haletante, c’est un Bayonne efficace qui est venu à bout des Montpelliérains, inefficaces puis indisciplinés (29-20). Malgré une nette réaction, le MHR s’incline une nouvelle fois à l’extérieur comme depuis plus d’un an et demi.

 

Bayonne profite de l’inefficacité montpelliéraine

Ravouvou, intercepteur fou

L’Aviron Bayonnais, 11ème recevait Montpellier, au Stade Jean Dauger pour le compte de la 9e journée du Top 14. Une rencontre difficile pour les Basques. En effet, ils se sont inclinés quatre fois en cinq rencontres face à cette équipe ces dernières années. Montpellier, vainqueur contre Agen (42-13) et Brive (30-6) sur les deux dernières semaines, s’est montré à son avantage dans les premières minutes en restant globalement dans le camp des locaux, ballon en main.

Mais après une première pénalité passée par Lozowski (0-3, 5e), c’est les Bayonnais qui vont profiter d’une erreur de passe montpelliéraine. L’ailier bayonnais Ravouvou intercepte parfaitement et traverse le camp héraultais, ballon en main pour aplatir tranquillement (10-3, 12e). Un essai contre le cours du jeu, tant les Montpelliérains dominent, mais se montrent inefficaces offensivement, mais aussi défensivement. Les hommes de Garbajosa ne renoncent pas, et commencent à mettre en place leur jeu petit à petit.

Le MHR pas heureux

À cinq minutes du terme de la première période, la mêlée méditerranéenne prend le dessus et déséquilibre la défense des Bleu et Blanc. Montpellier avance, se libère et croit inscrire son premier essai après un bon travail de Camara, mais l’arbitre du match Laurent Cardona, refuse l’essai et pénalise les Bayonnais qui vont être réduits temporairement à dix. Le trois-quarts centre basque, Yan Lestrade est sanctionné pour avoir fortement et sciemment pourri la sortie du ballon lors d’une action dangereuse du MHR. Une sanction, qui vaut une pénalité que Lowoski transforme tranquillement pour revenir à quatre points des locaux. Sur la sirène, Gaétan Germain, profite d’une faute montpelliéraine pour recreuser l’écart et prendre sept points d’avance à la mi-temps. 13-6 pour les Bayonnais.

 

Montpellier sombre puis réagit

Bayonne déroule son jeu

Dès la reprise, le scénario de la première période semble se répéter puisque les Montpellierains sont en échec sur leurs offensives, tandis que les Bayonnais arrivent à obtenir une pénalité sur leur première avancée. Gaétan Germain, brillant ce soir, rajoute trois points supplémentaires pour gonfler l’avance à dix unités pour Bayonne (16-6, 45e). L’efficacité bayonnaise a encore fait parler d’elle rapidement, sur la deuxième offensive, où Aymeric Luc récupère un ballon au pied millimétré de Maxime Lafage. Dix minutes après la reprise, Bayonne montre un tout autre visage qui lui permet de mener largement. (23-6, 51e).

Gaétan Germain, partout ce soir, pense même inscrire un deuxième essai en trois minutes, mais ce dernier est contré dans l’en-but des Cistes. L’équipe basque, s’amuse et transperce presque à chaque fois la défense héraultaise. Cette dernière, dépassée, se met une nouvelle fois à la faute et laisse Bayonne continuer son avancée au score (26-6, 59e).

Bayonne plie mais ne rompt pas

Le MHR réagit, malgré tout, en jouant sur les points forts de son équipe. Le pack montpelliérain se montre supérieur sur une mêlée à cinq mètres, et permet au capitaine Ouedraogo d’enfin marquer le premier essai des protégés de Garbajosa, mécontent de la prestation de ses joueurs. (26-13, 67e). Après une nouvelle pénalité de Germain, Montpellier se voit refuser un deuxième essai. Malgré une percée dévastatrice, qui a fini dans l’en-but, monsieur Cardona, refuse pour une obstruction. Bayonne continue de souffrir et concède un essai de pénalité, après une destruction du maul ciste du deuxième ligne bayonnais, Konstantin Mikautadze (29-20, 74e).

 

On en restera là. 29-20 pour des Bayonnais, vaillants, qui ont subi quelques vagues montpelliéraines, mais qui ont accompli le travail bien avant. Une victoire qui permet de souffler un peu en bas de classement, au contraire des Montpelliérains qui se devront de rapidement réagir.

 

Crédits photos à la Une : Rugbyrama

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
diam ut mattis dapibus facilisis risus luctus felis elit. libero.