Rugby

Top 14 : Clermont surprend le Stade Français à Jean-Bouin

Premier match d'une journée de Top 14 marquée par un doublon en raison du report du match France – Ecosse, l'affrontement entre le Stade Français et l'ASM aura tenu toutes ses promesses. Défaits pour la troisième fois à domicile cette saison, les Parisiens s'inclinent de peu, trop imprécis face à des Clermontois réalistes et inspirés. Clermont se replace à la deuxième place, le Stade Français reste en dehors du Top 6, englué à la 8e place. 

Un Stade Français bien trop irrégulier 

Impressionnants sur certaines phases de jeu, supérieurs à leurs adversaires pendant près de 50 minutes, les coéquipiers de Joris Segonds n'ont pas su rester disciplinés pour l'emporter en ce début d'après-midi.

Bien rentrés dans la rencontre grâce à deux essais signés Naivalu et Matera en première mi-temps, Sekou Macalou et les siens concèdent pourtant trop de pénalités, toutes converties par le duo Camille Lopez / Morgan Parra.

Le début du second acte voit Sekou Macalou faire la différence pour donner aux siens huit points d'avance après un essai transformé par l'inévitable Joris Segonds. Sanctionnés à trois reprises en moins de vingt minutes, avec deux cartons jaunes infligés à Latu pour une succession de fautes ainsi qu'à Danty pour un plaquage haut, les Parisiens joueront même trois minutes à 13 après le carton rouge infligé à Etien pour un pied ayant terminé dans le visage de Matsushima.

Trop, beaucoup trop d'indiscipline pour espérer l'emporter pour le Stade Français qui ne peut rien face à la puissance offensive clermontoise qui s'impose finalement 34-27.

 

Les Auvergnats au finish

Timorés en début de partie, dominés par le jeu proposé par le Stade Français, les Clermontois ont su se montrer résilients pour s'offrir un très beau succès à l'extérieur.

S'en remettant à Raka pour recoller au score en première mi-temps, c'est la puissance et le physique des Auvergnats qui leur a permis de capitaliser sur les erreurs d'indiscipline des Parisiens. Grâce à deux essais magnifiques signés Wesley Fofana et Adrien Pelissié après un ballon porté, ce sera Camille Lopez qui réussira à mettre le Stade Français hors de portée et les priver d'un bonus défensif qui aurait été précieux dans la course aux phases finales.

Dans une partie où l'indiscipline du Stade Français aura été frappante, l'ASM a su profiter de ces erreurs pour décrocher une victoire au finish, pleine de sérieux, dans la capitale. Désormais seconds, les Clermontois peuvent se montrer confiants pour cette fin de saison. De son côté, le Stade Français devra absolument effacer ces erreurs pour espérer accrocher une place qualificative pour les phases finales.

Crédits Image à la Une: L'Equipe

Authors

Dernières publications
Remonter au début