Rugby

Top 14 : Clermont terrasse le Castres Olympique

Impériaux, les Clermontois écrasent les Castrais sur leur pelouse (14-40) et récupèrent le bonus offensif. Après une première période indécise, les Auvergnats ont livré un récital dans le deuxième acte, bien aidés par un Camille Lopez des grands soirs.

 

En ouverture de cette dixième journée de Top 14, le Castres Olympique recevait Clermont. Un match qui s’annonçait déterminant pour les Tarnais qui restaient sur la frustration d’un échec (29-30) à la sirène contre l’Union Bordeaux Bègles, il y a quinze jours. Face aux Castrais, les Clermontois retrouvaient enfin le goût de la compétition après trois semaines sans match.

Un suspense total

Le match débute sur un rythme très étrange. Aucune des deux équipes ne semble vouloir se livrer et le jeu est très haché. C’est finalement le Castres Olympique qui ouvre le score grâce à une pénalité de Benjamín Urdapilleta (3-0, 8e).
Les Clermontois réagissent immédiatement et prennent le jeu à leur compte. Sur une longue séquence de jeu à quelques mètres de l’en-but castrais, les Auvergnats mettent en difficulté la défense tarnaise. Camille Lopez en profite pour s’infiltrer et inscrire le premier essai de la rencontre (3-10, 15e).

Au fil de cette première période, les débats s’équilibrent. Le Castres Olympique en profite pour surprendre l’ASM. Sur une belle contre-attaque en bout de ligne, Adrea Cocagi permet à son équipe de réduire la marque (8-10, 25e). Bien mieux dans le jeu, les joueurs de Mauricio Reggiardo poursuivent sur leur lancée et tentent de mettre plus d’intensité. Les Castrais sont récompensés par une pénalité transformée par Benjamín Urdapilleta (11-10, 31e).

Dans cette fin de première période, les joueurs du Castres Olympique dominent les Clermontois et se montrent conquérants en mêlée. Les coéquipiers de Mathieu Babillot profitent de l’indiscipline de l’ASM pour creuser l’écart juste avant la mi-temps (14-10, 37e). Piqués au vif, les Jaunards mettent beaucoup d’intensité sur le ballon de renvoi et réduisent immédiatement l’écart par l’intermédiaire de Camille Lopez (14-13, 39e). Au terme de cette première période, le suspense est total.

Clermont rayonnant, Castres inquiétant

Les Auvergnats démarrent fort le deuxième acte. Après avoir fait le siège du camps tarnais durant une dizaine de minutes, les Clermontois, pas vernis, se voient refuser deux essais. Mais ce n’est que partie remise.

En effet, l’ASM continue sa marche en avant et les joueurs de Frank Azéma obtiennent un essai de pénalité (14-23, 55e). C’est un vrai coup de massue pour le Castres Olympique réduit à 13 contre 15. Impérial au pied, l’ouvreur clermontois Camille Lopez permet à son équipe de mener 26 à 14 (62e).

Les Clermontois, toujours pas rassasiés, enfoncent rapidement le clou par l’intermédiaire de Paul Jedrasiak (14-33, 67e). Le récital des Jaunards ne s’arrête pas là. Redoutable offensivement, Kotaro Matsushima prend de vitesse la défense castraise et file aplatir dans l’en-but le quatrième essai auvergnat, synonyme de bonus offensif, (14-40, 73e).

 

Finalement, l’ASM écrase le Castres Olympique (14-40). Les joueurs de Frank Azéma ont livré un récital en seconde période avec trois essais inscrits. Les Auvergnats signent leur deuxième victoire de la saison à l’extérieur et grimpent provisoirement à la deuxième place du Top 14. De son côté, le Castres Olympique n’y arrive pas et reste englué à la 12ème place du championnat.

 

Crédit photo de Une : L.Bonaventure AFP

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
ut at mattis lectus quis, suscipit id odio nec