Rugby

Top 14 : le choc au sommet tourne en faveur des Rochelais

Dans ce duel au sommet, La Rochelle s’impose 19-10 face à Clermont et s’empare de la place de leader du Top 14. Les Maritimes ont pu compter sur un Jules Plisson de gala, auteur de 14 des 19 points de son équipe. 

 

Un premier acte signé Plisson

Les deux équipes en tête du championnat restaient toutes les deux sur une série de quatre victoires consécutives, qui leur permettait de posséder les deux premières places du classement avant le début de cette rencontre. Une dynamique qu’aucune des deux ne voulaient voir se casser à commencer par les Clermontois, qui ont commencé le match en accentuant le rythme dans le camp adverse. Le numéro 8 clermontois, Jacobus Van Tonder est le premier à se mettre en évidence. Il est à la réception  d’un coup de pied rasant de Nanai-Williams, mais met le pied en touche, ce qui ne lui permet pas d’inscrire les premiers points de la partie. C’est Camille Lopez, qui deux minutes, plus tard, débloque ce match, en inscrivant les trois premiers points d’une pénalité aux 22 mètres (0-3, 7e). Suffisant pour réveiller des Rochelais, qui vont repartir de l’avant et revenir jouer dans les camp des visiteurs avec notamment un jeu au pied pas toujours maîtrisé. Mais les hommes de Franck Azéma vont quand même se mettre à la faute par deux fois pour permettre à Jules Plisson et aux locaux de passer devant au score (6-3, 21e).

 

  • Un Clermont trop indiscipliné craque avant la mi-temps

Le match, assez compliqué à lire jusqu’alors, tourne en faveur des locaux en cette fin de première période. Vahaamahina plaque à retardement son ancien coéquipier Dulin et permet de nouveau à Jules Plisson de faire briller son pied (9-3, 31e). Les Rochelais continuent de montrer leur domination, notamment en mêlée où le pack des joueurs de l’Ouest se montre supérieur, obligeant leurs adversaires clermontois à se mettre à la faute, une nouvelle fois. A 50 mètres, Jules Plisson continue son récital et passe cette nouvelle pénalité pour récupérer neuf points d’avance (12-3, 34e). Le numéro dix rochelais, brillant ce soir fait craquer la défense clermontoise, et adresse, deux minutes plus tard, une magnifique passe au pied aérienne dans le dos du rideau défensif auvergnat pour Brice Dulin. Ce dernier arrive à point nommé pour inscrire le premier essai rochelais de la rencontre juste avant de rentrer aux vestiaires (19-3).

 

L’orgueil Clermontois a parlé mais cela n’a pas suffi

Bousculés, les Clermontois reviennent des vestiaires pleins d’envie, à l’image de Camille Lopez qui vient gêner Plisson au pied par deux fois, empêchant les Jaune et Noir de progresser dans leur camp. Une séquence forte pour les Clermontois qui vont faire céder la meilleure défense du championnat et réduire l’écart par le samoan Tim Nanai-Williams, qui slalome devant trois adversaires rochelais pour venir concrétiser cette action de grande classe sous les poteaux (19-10, 45e). Les leaders auvergnats qui vont continuer de montrer un visage conquérant en remportant davantage de duels notamment en mêlée, mais sans parvenir, jamais, à mettre réellement en danger la défense rochelaise. Au coup de sifflet final d’Alexandre Ruiz, c’est La Rochelle qui récupère le fauteuil de leader au profit de son adversaire du soir. Cinquième victoire de suite pour les hommes du président Merling.

 

Crédit photo de l’image en Une : Sud-Ouest



Sport en directMercato Football Ligue 1
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
tempus massa ante. Praesent leo consequat. at sit luctus ut accumsan