Rugby

Top 14 : le LOU se relance et met fin à la série des Toulousains

Dans un match particulièrement plaisant, le LOU vient punir des Toulousains peu efficaces offensivement (31-23). Fin de série pour les Stadistes et très belle performance pour le LOU, qui peut encore croire aux play-offs.

 

En déplacement au Matmut Stadium, le Stade Toulousain pouvait prendre la place de leader du Top 14 au Racing 92 s’il venait à ramener ne serait-ce qu’un point de son déplacement. Sur une série de dix victoires consécutives toutes compétitions confondues, le Stade Toulousain retrouve des Lyonnais qui les avaient bien perturbé en début de saison en s’imposant du côté d’Ernest-Wallon. Avec deux victoires sur leurs huit derniers matchs, les dynamiques sont inversées et le LOU se doit de relever la tête au risque de voir les places qualificatives s’éloigner.

 

Une première mi-temps folle, domptée par le LOU

Dans ce duel de prétendants au titre de la 17e journée de Top 14, la rencontre débute par une entame de match à mettre à l’actif de joueurs lyonnais injouables avec à la baguette un Jonathan Wisniewski auteur d’un drop au bout de moins de deux minutes de jeu, confirmé par un essai en force signé Nakaitaci après une belle percée d’Arnold. Les Toulousains vont rapidement répondre par un essai signé Delibes, avant de revenir à un petit point grâce à un essai de pénalité glané après un maul écroulé de la part du LOU. La sanction est double pour les rhodaniens qui devront se priver d’Ivaldi, sanctionné d’un carton jaune sur l’action.

Le joueur du moment du côté du LOU, Jonathan Wisniewski, va une nouvelle fois se montrer décisif avec un second drop dans ce match alors que les lyonnais sont à 14 contre 15. Quelques minutes plus tard, c’est l’essai du doublé pour Delibes qui redonne l’avantage aux visiteurs (16-17).

Dans une fin de premier acte totalement folle, ce sont les locaux qui font une nouvelle fois la différence grâce à l’Australien Arnold, qui marque en coin un essai que transforme l’impeccable Wisniewski. Dans les derniers instants avant le retour aux vestiaires, les esprits s’échauffent et l’arbitre sanctionne d’un carton jaune un joueur de chaque côté, Lambey pour le LOU et Rory Arnold pour le Stade Toulousain.

 

Nakaitaci décisif vient montrer la voie au LOU

Le retour des vestiaires est toujours aussi intense des deux côtés avec une pénalité de chaque côté pour les deux buteurs Wisniewski et Holmes. C’est ensuite en force que le LOU va faire la différence, à la suite d’un maul que viendra conclure une nouvelle fois Nakaitaci.

La fin de match sera l’occasion de voire un Stade Toulousain enfin convaincant mais inefficace pour franchir la ligne d’en-but face à une défense du LOU simplement héroïque. Dans un ultime effort, les Stadistes tentent de récupérer le bonus défensif en allant chercher la touche après la sirène, c’est Cheslin Kolbe qui ira aplatir un essai finalement refusé.

 

Le score en restera là, 31-23 pour le LOU face au Stade Toulousain qui remporte une très belle victoire face à des visiteurs qui manquent l’occasion de récupérer la place de leader de ce Top 14, en ne ramenant aucun point de ce déplacement chez des Lyonnais, qui se relancent en championnat.

 

Crédits Image à la Une: La Dépêche du Midi

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire