Rugby

Top 14 : Toulouse arrache une victoire précieuse à Pau

Après trois matchs sans victoire, le Stade Toulousain a renoué avec la victoire en s’imposant chez la Section Paloise (22-16), ce samedi au stade du Hameau, lors de la 9éme journée de Top 14. Une victoire qui illustre une fluidité retrouvée côté Toulousains, ces derniers faisant craquer les Palois grâce à de longues séquences de jeu et un rythme infernal. Le carton jaune infligé à l’ailier palois Tuimaba fut le tournant du match. 

Tout n’a pas été parfait. Mais le Stade Toulousain a quand même laissé apparaitre les prémices d’une éclaircie rugbystique tant attendue par les Garonnais. Les hommes d’Ugo Mola, suspendu pour ce déplacement à Pau, se sont imposés grâce au retour d’une ligne arrière inspirée et inspirante. Les papys toulousains que sont Maxime Médard, auteur de l’unique essai du Stade, et de Yoann Huget, futur retraité et insatiable sur son aile, ont redonné confiance aux Rouges et Noirs pour arracher une victoire précieuse en terre paloise, après trois matchs sans victoire. Toulouse se relance en attendant le retour de ses artistes que sont Kolbe, Dupont, Ramos ou encore Ntamack, pour ne citer qu’eux.

 

À 14 contre 15, Pau a craqué face à la vitesse toulousaine  

Le fait du match. Alors que Pau mène 13-3 après 38 minutes de jeu grâce à un immense Antoine Hastoy, auteur de l’intégralité des points de son équipe, l’ailier palois Tuimaba prend un carton jaune pour avoir retenu par le maillot le futur retraité, Yoann Huget, qui filait vers l’en but palois. Dix minutes d’infériorité numérique fatales aux coéquipiers d’Hastoy qui vont voir Toulouse accélérer et infliger un 13-0 à cheval entre la première et la seconde mi-temps. Les Palois auraient pu l’emporter en fin de match mais les imprécisions dans le jeu, mais aussi en touche, ont été fatales pour une équipe paloise qui enchaine une quatrième défaite de rang.

 

Avec cette défaite, Pau regarde désormais derrière lui et voit la qualification en barrage devenir utopique tant les maux semblent profonds. Tandis que Toulouse reprend sa marche en avant et se lèche les babines à l’idée de retrouver tous ses internationaux dans quelques semaines.

Crédit photo : Twitter Top 14

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
ut suscipit sed venenatis, consectetur commodo facilisis eleifend efficitur. ipsum felis et,