Rugby

Top 14 : Toulouse fait tomber La Rochelle et s’empare du fauteuil de leader !

Après deux ans d’invincibilité au stade Marcel-Deflandre, La Rochelle s’incline dans ce choc face au Stade Toulousain (11-14). A l’issue d’une rencontre cadenassée, Yoann Huget a trouvé la faille dans les toutes dernières minutes pour permettre aux siens de décrocher la première place du championnat.

Qui pour s’installer en tête du Top 14 ? Telle était la question avant ce choc entre La Rochelle et le Stade Toulousain. Malgré l’absence des internationaux, l’enjeu de cette rencontre était crucial pour la fin de saison. En effet, seulement un point séparait le leader rochelais de Toulouse, passé troisième après sa défaite à Lyon (31-23).

 

La Rochelle muselle le Stade Toulousain

Les Maritimes démarrent fort ce choc au sommet. Sur leur première offensive, les hommes de Jono Gibbes se montrent très dangereux et se voient même refuser un essai (5e).

Les Toulousains se réveillent et mettent la main sur le ballon. Néanmoins, le Stade peine à mettre en danger une défense rochelaise impériale à Marcel-Deflandre. Cette saison, le Stade Rochelais est redoutable d’efficacité et ce choc contre Toulouse en est l’exemple.

Sur l’une de ses rares offensives, les joueurs de La Rochelle transpercent le bloc toulousain. Après une très belle passe au pied de Jules Plisson sur l’aile gauche, Levani Botia récupère le ballon face à Yoann Huget, et file inscrire le premier essai de la rencontre (5-0, 22e).

Malgré un réalisme à toute épreuve, les Maritimes avec un Jules Plisson peu inspiré au pied (1/3), laissent le Stade Toulousain à portée de tir (8-0, 34e). Les hommes d’Ugo Mola terminent fort cette première période en mettant une incroyable pression sur la défense rochelaise. Les Toulousains ne sont cependant pas récompensés et l’essai du virevoltant Cheslin Kolbe est refusé (8-0, 38e).

Le Stade Toulousain s’impose au finish

Dès le retour des vestiaires, le Stade Rochelais tente d’imprimer le tempo de ce match en monopolisant le ballon. Néanmoins, les offensives rochelaises se heurtent à une défense toulousaine agressive.
Comme lors du premier acte, les hommes d’Ugo Mola reprennent le contrôle du jeu. Face à une équipe rochelaise coriace, les Toulousains restent patients en refont progressivement leur retard grâce à deux pénalités de Zack Holmes (8-6, 56e).

Dans ce choc particulièrement indécis, les deux équipes se livrent un rude combat à la fois sur le plan physique et tactique. A l’approche des dix dernières minutes, La Rochelle mène de seulement deux points (11-9, 70e).

En supériorité numérique après le carton jaune de Will Skelton, le Stade Toulousain prend à la gorge une valeureuse défense rochelaise. Les Haut-Garonnais parviennent toutefois à faire sauter le verrou des Maritimes. Après une longue séquence toulousaine, Zack Holmes transmet le ballon, d’un coup de pied rasant dévastateur, à Yoann Huget qui s’arrache pour aplatir en bout de ligne (11-14, 74e). Les Rochelais tentent de réagir immédiatement, mais il est trop tard.

Finalement, au terme d’un rude combat et d’un final incroyable, le Stade Toulousain s’impose sur la pelouse de La Rochelle (11-14) et s’empare du fauteuil de leader du Top 14.

 

Crédits Photo Image de Une : L’Équipe

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire