Tour de France

TotalEnergies Tour de France 2022 : les engagés, le leader et les objectifs

TotalEnergies

Lorsqu'il s'agit des objectifs de TotalEnergies pour 2022, il est difficile de regarder au-delà de Peter Sagan.

Le bilan de la saison 2022

La formation vendéenne réalise une saison en demi-teinte. Miné par les soucis physiques de Peter Sagan, les vendéen ont du mal à trouver leur rythme de croisière.

Cependant, ils ont remporté une victoire d'étapes sur Paris-Nice, deux victoires sur le récent Dauphiné ainsi qu'une victoire sur le Tour de Suisse.

Les engagés de TotalEnergies sur le Tour de France 2022

  • Peter Sagan
  • Pierre Latour
  • Mathieu Burgaudeau
  • Alexis Vuillermox
  • Daniel Oss
  • Maciej Bodnar
  • Anthony Turgis
  • Edvald Boasson Hagen.

Peter Sagan : le leader de TotalEnergies sur le Tour de France 2022

La victoire d'étape du Tour de Suisse est sa première depuis plus de neuf mois et intervient après une série de revers personnels. D'abord, en janvier, il y a eu le Covid. Début mars, il a abandonné la course Tirreno-Adriatico, se plaignant de fièvre et de problèmes d'estomac. Il a ensuite fait l'impasse sur le Tour des Flandres et a tenté de revenir dans le Circuit de la Sarthe, mais a abandonné avant la fin de la deuxième étape. Cet événement l'a contraint à renoncer à Paris-Roubaix. Il a également fait les gros titres dans le monde du cyclisme, Sagan et sa nouvelle équipe, Team TotalEnergies, n'étant pas en mesure de fournir des détails sur son état de santé. “Je ne me sens pas bien, je me sens souvent fatigué et je dois trouver pourquoi”, a déclaré Sagan à La Gazzetta dello Sport à l'époque.

Son attaché de presse Gabriele Ubaldi a déclaré à Tuttobiciweb : “Ses jambes lui font beaucoup plus mal que d'habitude et il a du mal à faire de gros efforts. Il se sent parfois étourdi et est souvent très fatigué”. Il s'est ensuite rendu en France pour des tests et a finalement été autorisé à rejoindre le camp d'entraînement en haute altitude de son équipe dans l'Utah à la fin du mois d'avril. La victoire au Tour de Suisse était censée marquer son retour, même si le peu démonstratif Sagan a semblé le prendre de haut. “C'est agréable d'être de retour”, a-t-il déclaré à un intervieweur après la victoire d'étape. “C'est juste une victoire d'étape. Je suis content pour ça et je suis content pour mon équipe”.

Il a dit à un autre journaliste : “J'espère [que je suis de retour]. Ce n'était pas facile, les derniers mois, et ce n'est pas facile de revenir après une longue pause sans course… C'est bien de gagner mais j'espère que je vais encore grandir pour le Tour de France.”

Tous les fans de cyclisme espéraient que Sagan serait prêt pour le Tour, pour un mano a mano avec Wout van Aert de Jumbo-Visma, qui a déclaré qu'il visait le maillot vert cette année. Le vainqueur du maillot vert de l'année dernière, Mark Cavendish, ne participant pas au Tour cette année, et les étapes de sprint de cette année étant conçues pour favoriser les sprinters percutants, tels que van Aert et Sagan, ainsi que l'indomptable Mathieu van der Poel (Alpecin-Fenix), la compétition pour le classement par points s'annonçait alléchante.

Mais le troisième combat de Sagan avec Covid est peut-être un pont trop loin à franchir, même pour celui qui était autrefois considéré comme le meilleur cycliste du monde. Dans son tweet, il a déclaré qu'il était asymptomatique et se sentait bien, de sorte que la maladie pourrait ne pas lui faire perdre beaucoup de temps d'entraînement. Les aficionados du maillot vert se croisent les doigts.

Quels sont les objectifs de l'équipe sur le Tour de France 2022

Lorsqu'il s'agit des objectifs de TotalEnergies pour 2022, il est difficile de regarder au-delà de Peter Sagan. Sans doute le coureur le plus passionnant du cyclisme masculin, Sagan a connu une année 2022 malheureuse, minée par la maladie. Le Tour de Suisse nous a donné un aperçu de Peter le Grand à son meilleur niveau lorsqu'il a remporté la troisième étape. Son test positif au COVID avant le contre-la-montre final semblait être un coup de pied prévisible dans sa série de malchance.

Cependant, Sagan est revenu pour remporter un nouveau titre de champion de Slovaquie sur route dimanche, ce qui indique qu'il est sur la bonne voie pour le Tour. Il aura également à sa disposition ses fidèles lieutenants Daniel Oss et Maciej Bodnar. Sagan visera les sprints sur le plat et les collines, mais un huitième maillot vert, un record, est compliqué par la présence de Wout van Aert.

L'équipe française de Jean-René Bernaudeau ne manquera pas d'intérêt pour les échappées, surtout après que Mathieu Burgaudeau ait remporté une étape de Paris-Nice et que Valentin Ferron et Alexis Vuillermoz aient remporté une étape chacun du Dauphiné. Anthony Turgis pourrait certainement être un prétendant sur les pavés, mais il aura besoin d'une échappée précoce pour se séparer des coureurs rapides tels que Mathieu van der Poel pour avoir une chance de gagner sur le pavé.

Enfin, il y a Pierre Latour, qui a tellement d'énergie qu'il ne sait parfois pas quoi en faire. Le Français a remporté le maillot blanc et s'est classé 13e au général alors qu'il roulait en tant que domestique AG2R en 2018 et, si sa carrière s'est fanée depuis, il reste beaucoup de talent. L'expérimenté et polyvalent fastman Edvald Boasson Hagen a été appelé à trois jours du départ après que Cristian Rodríguez soit tombé malade.

Dernières publications

En haut