Tour de France

Tour de France 2024 : Romain Bardet en dit plus sur sa retraite

Ce vendredi, Romain Bardet a annoncé que ce Tour de France 2024 sera son dernier. L'Auvergnat prendra sa retraite après le Criterium du Dauphiné 2025 l'an prochain, un choix mûrement réfléchi.

Après, Thibaut Pinot c'est autour de Romain Bardet de prendre sa retraite. Ce vendredi, un an après le dernier Tour de France du franc-comtois, l'Auvergnat quittera le peloton professionnel après le Criterium du Dauphiné 2025. Une annonce qui a lieu à 1 semaine du départ du Tour de France, le dernier pour celui qui aura offert à la France deux podiums mémorables sur la Grande Boucle.

Romain Bardet : “Je ne voulais pas faire une tournée d'adieu sur un Tour de France”

Interrogé par Eurosport, Romain Bardet est revenu sur cette décision de prendre sa retraite à 33 ans. Le coureur de la DSM Firmenich explique que cette décision est mûrement réfléchie.

“Je voulais vraiment réfléchir à une porte de sortie qui me convenait, et j'ai mûri ça au fil des mois. J'ai eu la chance d'avoir la totale écoute et compréhension de mon équipe. Je me sens privilégié de pouvoir décider de ma sortie de la sorte. C'est vraiment ce que je pouvais espérer de mieux. Ça coche tous les critères que je m'étais fixé : ne pas arrêter trop tard, être encore en pleine possession de mes moyens, en étant raccord avec ma vision du métier. Refaire encore une demi-saison à fond et après partir sur quelque chose de nouveau, pour avoir une transition vers ce nouveau monde professionnel qui m'attend,” explique-t-il avant d'ajouter la raison d'arrêter sur le Criterium du Dauphiné.

“Et finir sur le Dauphiné, ça me correspond bien. Je ne voulais pas faire une tournée d'adieu sur un Tour de France. Là, ça sera au milieu de la saison, un petit peu dans la discrétion, ça me convient bien.”

Passionné de sport et des Girondins de Bordeaux. Bercés par les arrêts de Cédric Carrasso, les coups de casque de Wendel et la finesse de Yoann Gourcuff dans un stade Chaban-Delmas en feu ! Fan de la Ligue des talents, sans oublier les coups de volant de Fernando Alonso, les attaques de Thibaut Pinot ou les atémis du général du ring Gunther.

Dernières publications

En haut