Cyclisme

Tour de France – étape 11 : Van Aert dompte le Ventoux et termine en solitaire

La 11e étape du Tour de France 2021 s’élance de Sorgues pour atteindre Malaucène avec au programme deux passages à effectuer au Mont Ventoux (1910 m d’altitude). La première montée du Ventoux était une ascension de 22 km avec une moyenne de 5,1 % tandis que la seconde présentait 15,7 km avec une moyenne plus élevée à 8,8 %. Cette étape vertigineuse est remportée par Wout Van Aert, champion de Belgique.

Deux passages sur le Mont Ventoux sont au menu de la 11e étape du Tour de France 2021. Une étape où Wout Van Aert (Jumbo-Visma) s’est imposé après 199 km de course. Voici le résumé d’une étape vertigineuse dans le Vaucluse.

À 171 km de l’arrivée le champion du monde Julian Alaphilippe figure à l’avant de la course après une attaque de sa part. Le maillot arc-en-ciel est accompagné de Nairo Quintana, porteur du maillot à pois. Au même moment, Tony Martin (Jumbo-Visma) chute dans un fossé, le coureur allemand saigne abondamment au niveau du genou et du visage. Il est contraint à l’abandon par la suite où son évacuation se déroule avec une ambulance. La première ascension de l’étape est le col de catégorie 4 de la côte de Fontaine-de-Vaucluse.

Durant sa traversée, Wout van Aert est à l’origine d’une cassure dans le peloton pour rejoindre l’échappée. Julian Alaphilippe est le premier à se présenter sur la ligne de la côte tout comme lors du sprint intermédiaire dans la foulée. Au col de la Liguière répertorié en première catégorie, quatre coureurs sont en tête. On y trouve trois Français : Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step), Anthony Perez (Cofidis) et Pierre Rolland (B&B Hotels) sont accompagnés par l’Irlandais Dan Martin. C’est d’ailleurs le coureur de la formation Israel Start-Up Nation qui s’impose au sommet.

Le Mont Ventoux : deux épisodes aujourd’hui

Ce quatuor de tête se fait reprendre par un groupe emmené sous l’impulsion de Wout van Aert à 99 km de l’arrivée. À la tête de la course, le nombre de coureurs se réduit, ne tenant pas le rythme imposé par Julian Alaphilippe. Ils ne sont plus que sept à l’avant de la course à 80 km de l’arrivée :

Julian Alaphilippe (Deceuninck Quick Step), Wout Van Aert (Jumbo Visma), Anthony Perez (Cofidis), Luke Durbridge (BikeExchange), Xandro Meurisse (Alpecin Fenix), Kenny Elissonde (Trek Segafredo) et Julien Bernard (Trek Segafredo). Un premier passage s’effectue au Mont Ventoux où le porteur du maillot arc-en-ciel passe au sommet en tête. Dans la descente, le radar du Tour de France flashe le champion du monde à 99 km/h. La seconde ascension du Mont Ventoux est difficile. C’est le cas pour Julien Bernard lâché dès le début. Au contraire c’est le moment où Kenny Elissonde place son attaque pour distancer les autres coureurs de l’échappée. Le Français est rejoint par Wout Van Aert, le champion de Belgique.

Wout Van Aert termine l’étape seul

C’est à 33 km de l’arrivée que Wout Van Aert attaque pour semer Kenny Elissonde. Le Belge prend les commandes de la course et bénéficie d’1 min 20 s d’avance sur le coureur de  Trek Segafredo. Un écart qui se stabilise jusqu’à 5 km de l’arrivée. La voie est libre pour permettre à Wout Van Aert de s’imposer en solitaire sur la ligne d’arrivée à Malaucène. Le Français Kenny Elissonde termine second à 1 min 14 s puis le Néerlandais Bauke Mollema avec le même temps vient clôturer le podium.

Le classement de l’étape :

Le classement général : 

 

Crédit photo en une : ASO

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire