Tour de France 2020 – Etape 12 : Marc Hirschi s’impose enfin !

0
10/09/2020 - Tour de France 2020 - Etape 12 - Chauvigny / Sarran (218 km) - Marc HIRSCHI (TEAM SUNWEB) Vainqueur du jour
Ligue 1

Au programme aujourd’hui sur les routes du Tour, une 12e étape accidentée entre Chauvigny et Sarran. Marc Hirschi (Sunweb) s’est imposé en solitaire, devant Pierre Rolland (B&B-Vital Concept) et Soren Kragh Andersen (Sunweb). Primoz Roglic (Jumbo-Visma) conserve le maillot jaune.

 

Six hommes à l’attaque

Dès le départ réel, on observe plusieurs tentatives d’échappée infructueuses. Puis, Luis Leon Sanchez (Astana), Nils Politt (Israel Start-Up Nation) et Imanol Erviti (Movistar) parviennent à s’échapper. Ils sont ensuite rejoints par Max Walscheid (NTT). Quelques minutes plus tard, Mathieu Burgaudeau (Total-Direct Energie) parvient à sortir du peloton, suivi par Kasper Asgreen (Deceuninck-Quick Step) au kilomètre 27.

Place ensuite au sprint intermédiaire, où Nils Politt passe en tête devant Imanol Erviti, et Luis Leon Sanchez. Dans le peloton, Sam Bennett (Deceuninck-Quick Step, 9 points) devance son coéquipier Michael Morkov (8 points) et Peter Sagan (Bora, 7 points). Il conforte donc légèrement son avance dans la course au maillot vert.

 

Attaques en pagaille

Au kilomètre 63, les deux poursuivants opèrent la jonction avec la tête de course. On retrouve donc six hommes à l’avant. Mathieu Burgaudeau prend un point au sommet du la côte de Saint-Martin-Terressus (4e catégorie), avant de récidiver dans la côte d’Eybouleuf (4e catégorie). L’écart entre les échappés et le peloton, qui n’aura pas dépassé trois minutes, diminue peu à peu alors que l’on s’approche de la troisième difficulté du jour.

Kasper Asgreen décide donc d’accélérer, suivi seulement par Imanol Erviti. Les deus hommes conservent une légère avance sur le peloton, avant d’être rattrapés puis déposés par un duo de contre-attaquants. Celui-ci est composé de deux coureurs de l’équipe Sunweb : Soren Kragh Andersen et Tiesj Benoot. Marc Soler (Movistar) est aussi passé à l’attaque et rejoint le duo de tête. Soler poursuit son effort et passe en tête au sommet de la Côte de la Croix du Pey (3e catégorie). Derrière, le groupe de poursuivants s’étoffe, avec de multiples coureurs qui sortent du peloton. Parmi ces hommes à l’attaque, on retrouve notamment Hirschi, Pacher, Lutsenko, Schachmann, Herrada, Lutsenko, De Marchi, Devenyns, Jungels, Elissonde, Stuyven, Reichenbach, Rolland…

 

Marc Hirschi enfin récompensé

Après une attaque de Marc Soler, c’est un autre Marc, Hirschi (Sunweb), qui décide de partir seul en tête. Il bascule en tête au sommet du Suc au May (2e catégorie), et accroît peu à peu son avance sur Soler et Schachmann, ses plus proches poursuivants. Derrière, un groupe dans lequel figure Julian Alaphilippe pointe à 40 secondes. Le Français tente de partir seul à la poursuite de l’homme de tête, mais ne parvient pas à combler son retard. Alaphilippe se relève, tandis que Marc Hirschi, deuxième à Nice (2e étape) et troisième à Laruns (9e étape), voit enfin ses efforts récompensés et s’impose en solitaire. Pierre Rolland termine deuxième, tandis que Soren Kragh Andersen complète le podium.

 

Les classements :

Primoz Roglic, resté tranquillement au sein du peloton aujourd’hui, conserve son maillot jaune.

Classement de l’étape :

Classement général :

 

Sam Bennett garde son maillot vert, Benoît Cosnefroy son maillot à pois, et Egan Bernal son maillot blanc.

Classement de meilleur grimpeur :

Classement par points :

Classement de meilleur jeune :

 

Crédit photo :  A.S.O. – Procyclingstats

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here