Cyclisme

Tour de France – étape 19 : Matej Mohorič refait le coup en solitaire

Matej Mohorič

À deux jours de l’arrivée sur les Champs-Elysées, le peloton du Tour de France entame sa remontée et met le cap au Nord. Au départ de Mourenx en direction de Libourne, en lisière de Bordeaux, c’est une journée en apparence tranquille qui attend les coureurs. Mais, au bout des 207 km de course parcourus, Matej Mohorič (Bahrain-Victorious) se montre le plus costaud après avoir trompé la vigilance des équipes de sprinteurs.

Dès les premiers kilomètres de course, cinq coureurs parviennent à se faire la malle. On retrouve les Français Julien Bernard (Trek-Segafredo) et Franck Bonnamour (B&B Hôtels p/b KTM). Ils sont accompagnés par Simon Clarke (Qhubeka-Nexthash), Georg Zimmerman (Intermarché-Wanty-Gobert) et Jonas Rutsch (EF).

Grosse bataille pour l’échappée

Dans les kilomètres qui suivent, si une chute vient secouer le peloton, celui-ci doit surtout maîtriser la succession d’attaques de plusieurs coureurs. 18 hommes parviennent à sortir derrière l’échappée matinale, alors qu’il reste plus de 120 km à parcourir. Et si ce groupe perd des éléments, il remporte sa bataille avec le peloton.

À cent kilomètres de l’arrivée, on retrouve vingt coureurs à l’avant de la course. Malgré une forte résistance du peloton, et en particulier de l’équipe Israël Start-Up Nation, le groupe de tête parvient à prendre le large au fil des kilomètres. Dans un groupe où figurent notamment les Français Christophe Laporte (Cofidis), Elie Gesbert (Arkéa-Samsic), Julien Bernard ou Franck Bonnamour, les attaques se multiplient.

Le numéro de Mohorič

Le Slovène Matej Mohorič, déjà vainqueur lors de la 7e étape entre Vierzon et Le Creusot, prend finalement l’ascendant sur tous ses compagnons à l’avant. Il reste 25 km à parcourir quand le champion de Slovénie passe à l’offensive et décide de partir seul. Matej Mohorič est parti et ne sera jamais repris.

À Libourne, il s’impose donc pour la deuxième fois sur ce Tour de France 2021. Derrière, Christophe Laporte prend la deuxième place et Casper Pedersen (Team DSM) la troisième. Vingt minutes plus tard, le peloton maillot jaune coupe la ligne d’arrivée, pour clore une journée moins tranquille qu’annoncée.

Au classement général, aucun changement avant les deux dernières étapes de cette Grande Boucle 2021. Tadej Pogačar reste en jaune et n’a plus qu’à gérer tranquillement son avance lors du contre-la-montre demain entre Libourne et Saint-Emilion, avant de parader en vainqueur dimanche sur les Champs-Elysées.

Crédit photo : A.S.O./Pauline Ballet
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire