Tour de France

Tour de France Femmes 2022 : Tout savoir sur l’épreuve

Tour de France Femmes

Le Tour de France féminin fait son retour le 24 juillet prochain pour huit étapes. Après le Giro, le Tour de France se dote de sa propre épreuve féminine par étapes.

Le Tour de France femmes est de retour

Le Tour de France Femmes s'étend sur 1 029 kilomètres et comprend deux étapes de montagne consécutives, deux étapes pour les puncheurs, une étape remplie de secteurs de gravier et quatre étapes de plat qui pourraient se terminer par des sprints du peloton ou des victoires d'échappées. La présentation du parcours au Palais des Congrès a été suivie par une foule de 3 000 personnes, dont des équipes et des coureurs du WorldTour féminin. La première édition de l'événement débutera à Paris le 24 juillet 2022 et se terminera le 31 juillet par une étape de montagne au sommet de La Planche des Belles Filles.  Zwift sera le sponsor titre de la course.

La précédente incarnation du Tour de France féminin s'est terminée en 2009, et si ASO a continué à organiser des courses féminines d'un jour comme La Flèche Wallonne, Liège-Bastogne-Liège, La Course et le premier Paris-Roubaix (en 2021), le peloton féminin n'a pas été inclus dans le Tour de France officiel au cours des dernières années.

“Le défi n'a pas été de créer une course mais de créer une course qui dure, une course qui sera durable et avec nous dans 100 ans”, a déclaré Prudhomme. “Le cyclisme féminin a évolué année après année, et c'est un honneur d'en faire partie”, a déclaré Rousse. “Pour la première édition, nous devions visiter des lieux symboliques”, a-t-elle ajouté.

Le départ sera donné dans la Ville Lumière. Du pied de la Tour Eiffel aux Champs-Élysées, qui font désormais partie de la mythologie du Tour. Ils graviront le Ballon d'Alsace, premier col reconnu en 1905 dans la grande randonnée chère au fondateur du Tour, Henri Desgrange, et au sommet duquel se trouve un mémorial rappelant l'exploit de son premier conquérant, René Pottier. Ils atteindront le final de huit jours d'affrontement au point culminant de la Planche des Belles Filles, où la conquête du maillot jaune a conféré au massif vosgien la plus haute distinction du cyclisme.

Un parcours équilibré 

La course commence par une étape de 82 km autour de Paris, avec un départ à la Tour Eiffel et une arrivée sur les emblématiques Champs-Élysées, avec une étape qui risque fort de se terminer au sprint avant le couronnement du premier maillot jaune de la course.

La deuxième étape va de Meaux à Provins avec une course de 135 km qui pourrait voir la tête du classement général changer après une montée en faux plat à l'arrivée.

L'étape suivante verra la course s'aventurer sur un terrain plus favorable aux grimpeurs avec cinq ascensions catégorisées avant l'arrivée finale en côte à Epernay. Les coureurs s'attaqueront deux fois à la montée de la ligne d'arrivée au cours de l'étape de 133 km, avec les pentes à 12 % de la Côte de Mutigny prises en sandwich entre l'arrivée à Epernay.

La quatrième étape devrait être décisive dans la course au maillot jaune avec six ascensions et quatre sections de routes non pavées dans les 60 derniers kilomètres, alors que le peloton s'aventure de Troyes à Bar-sur-Aube sur une étape de 126 km. L'étape 5 de Bar-le-Duc à Saint-die-des-Vosges est la plus longue de la course avec 175 km de routes ondulées, et trois montées avant un sprint du peloton probablement réduit. L'étape 6 (128 km) de Saint-die-des-Vosges à Rosheim devrait être finement équilibrée entre les sprinters et une échappée, avec une arrivée plate après quatre ascensions catégorisées. L'ascension finale de la Côte de Boersch, avec des pentes de plus de six pour cent, pourrait être le tremplin idéal pour une rafale d'attaques.

Les deux derniers jours décideront de la course avec des arrivées en montagne consécutives. La première des deux étapes verra le peloton s'attaquer à trois ascensions majeures, dont le Grand Ballon – 13,5 km à 6,7 pour cent – avant une descente jusqu'à la ligne du Markstein. L'étape comprend également les ascensions du Petit Ballon (9,3 km, 8,1 pour cent) et du Col du Platzerwasel (7,1 km, 8,3 pour cent) et sera l'une des étapes les plus difficiles de toute la course.

La dernière étape, cependant, est l'étape reine, et voit les coureurs partir de Lure et se diriger vers La Super Planche des Belles Filles. L'étape de 123 km comporte deux ascensions majeures avant d'atteindre le final clé et la montée emblématique vers l'arrivée. La montée de 7 km vers la Super Planche des Belles Filles a des pentes de plus de 20 pour cent, se terminant sur la section de gravier au-delà du sommet standard, qui a été présenté pour la première fois dans le Tour masculin en 2019.

Elle décidera de l'issue finale de la course et de la première gagnante du Tour de France Femmes. “A partir du socle du passé et du présent du Tour de France, les coureuses du Tour de France Femmes avec Zwift, écriront leur propre histoire, en ajoutant le demain sous la forme des routes blanches, des secteurs caillouteux sur les coteaux champenois que le peloton masculin abordera peut-être un jour”, a ajouté. Rousse. “Cette nouvelle course se développera d'elle-même et maintiendra l'attention intense que le Tour reçoit toujours au cours d'une autre semaine de bataille intense. Conçue pour occuper une place permanente dans le calendrier des courses, pour produire et perpétuer des exploits et des émotions profondes qui lui sont propres, cette nouvelle épreuve estivale bénéficiera de toute l'attention et du soutien des partenaires majeurs et historiques du Tour.”

“Les champions ressentiront également la même chose, sachant que cette course deviendra le point culminant de leur saison. Et pour cent saisons à venir. Et même plus s'ils le souhaitent. Au-delà de ces souhaits de réussite, il y a une volonté mûrement réfléchie qui ne doit rien à l'air du temps, l'intention d'ouvrir une nouvelle ère dans l'universalité. Une ère qui prolongera et enrichira la légende… des Tours !” a ajouté l'ancienne cycliste professionnelle.

Les étapes

Étape 1: Eiffel Tower – Champs Elysees 82km
Étape 2: Meaux – Provins 135km
Étape 3: Reims – Epernay 133km
Étape 4: Troyes – Bar-sur-Aube 126km
Étape 5: Bar-le-Duc – Saint-die-des-Vosges 175km
Étape 6: Saint-die-des-Vosges – Rosheim 128km
Étape 7: Selestat – Le Markstein 127km
Étape: Lure – La Super Planche des Belles Filles 123km

 

 

Dernières publications

En haut