Tour de Romandie 1998 – la domination de Laurent Dufaux

0
Ligue 1

La 52e édition du Tour de Romandie a eu lieu du 5 au 10 mai 1998 avec un départ depuis un canton alémanique à Rheinfelden en Argovie. Le vainqueur sortant de la Vuelta et 4e de Paris-Nice Alex Zülle a fait figure de favoris au départ. Mais, l’équipe Festina a pu compter sur un deuxième larron : Laurent Dufaux, 3e du dernier Tour d’Espagne. D’autres Suisse avaient des ambitions avec le 2e du Tour de Suisse 1997 et porteur du maillot de champion national Oscar Camenzind ou encore le Cofidis Roland Meier. L’équipe Nordiste avait aussi dans ses rangs Francesco Casagrande, 2e de l’édition 1995. 2e du Tour d’Andalousie en début de saison, Santiago Botero était également à surveiller comme l’ancien champion du monde Luc Leblanc.

L’épreuve par étapes a débuté par un prologue dans les rues de Rheinfelden sur 4800 mètres. Le Suisse Laurent Dufaux a crée la surprise en s’imposant devant des spécialistes avec un chrono de 5 minutes et 44 secondes soit à une vitesse moyenne de 52,192 km/h. La Festina réalisé un doublé puisque Alex Zülle a fini deuxième à 1 seconde. Tandis que Paolo Savoldelli (Saeco) à 2 secondes.

La première étape s’est déroulée le 6 mai 1998 entre Rheinfelden et Saignelegier avec notamment deux échappés en début d’étape dont le champion de Suisse Oscar Camenzind (Mapei-Bricobi). Le leader de la course Laurent Dufaux a contré une offensive de Chepe” González (Kelme) dans une petite bosse peu avant la flamme rouge. La troisième de la Vuelta 1997 a résisté au retour d’un peloton amaigri pour glaner un deuxième bouquet. Markus Zberg (Post Swiss Team) a réglé le sprint du peloton à 4 secondes devant Michele Bartoli (Asics).

La deuxième étape était encore vallonnée entre Saignelegier et Montreux. Mis en difficulté par une offensive de Oscar Camenzind, de Luc Leblanc, de Roland Meier et de Beat Zberg, Alex Zülle a effectué un gros travail pour permettre au peloton de revenir sur ces coureurs dangeureux. Finalement, Fabio Baldato (Riso Scotti) s’est imposé au sprint devant Davide Rebellin (Polti) et Markus Zberg Post Swiss Team.

Ensuite, la troisième étape a conduit les coureurs vers une arrivée au sommet à Veysonnaz. Lors du premier passage sur l’ultime ascension, Francesco Casagrande, Davide Rebellin, Ivan Gotti, Santiago Botero, Luc Leblanc, Pavel Tonkov, Alex Zülle et Laurent Dufaux se sont dégagés du peloton. Paolo Savoldelli (Saeco) et de Roland Meier (Cofidis) n’ont pas été capable de suivre ce groupe emené par un infatigable Zülle. Après un gros travail du Saint-Gallois, Laurent Dufaux a demarré à 2 kilomètres de l’arrivée dans les plus forts pourcentages sans que personne n’a pas pu suivre le porteur du maillot vert. Il a signé ainsi un troisième succès en 4 jours. Francesco Casagrande (Cofidis) a pris la deuxième place à 10 secondes alors que Davide Rebellin (Polti) a réglé le groupe à 22 secondes.

La quatrième étape était divisée en deux portions. Le matin, direction Lausanne avec le succès du jeune Paolo Bettini (Asics) devant ses compagnons d’échappée. L’Italien a été le plus fort sur des derniers mètres en faux plat montant devant Fabio Baldato (Riso Scotti) et François Simon (Gan). Aucun des coureurs à l’avant n’était dangereux au général.

L’après-midi, place au contre-la-montre entre Lausanne et Romanel sur 17,6 kilomètres avec une petite bosse au Font-des-Meules. Après un départ depuis le Stade olympique de la Pontaise Alex Zülle (Festina) s’est montré le plus fort avec un temps de 23 minutes 34. Son équipier et leader Laurent Dufaux a fini à 11 secondes en baissant l’intensité de son effort sur la fin pour donner la victoire à son lieutenant. Deuxième du général, Francesco Casagrande (Cofidis) a eu du mal dans la seconde partie en finissant 10e à 49 secondes.

Enfin, cap sur Genève. Six échappées sont entrés en tête dans la citée Genevoise avec notamment deux membres de la Post Swiss Team. Alors, Daniel Schnider a attaqué 1500 mètres de la ligne. Mais, Christophe Agnolutto (Casino) l’a pris de suite en chasse pour le reprendre à l’amorce de la dernière ligne droite. Le Français s’est montré le plus véloce devant le Suisse. Patrick Vetsch a réglé le sprint pour la triosième place à 5 secondes. Le peloton est arrivée à plus de 3 minutes.

Au classement général, Laurent Dufaux (Festina) a remporté la course par étapes avec 1’17” d’avance sur son équipier Alex Zülle. Francesco Casagrande (Cofidis) a complété le podium à 1’23”. Le Français Luc Leblanc (Polti) a fini 7e à 2’11”.

Auteur d’une bonne campagne des Ardennaises (9e de La Flèche et 10e de la Doyenne), le Vaudois de l’équipe Festina a dominé de la tête et des épaules ce Tour de Romandie avec l’aide d’une équipe très forte avec Virenque, Zülle, Boscardin et Jeker. Par la suite, Dufaux gagnera sur sa lancée le GP du Midi-Libre. Mais quelques semaines plus tard, toute l’équipe Festina sera exclue du Tour de France à cause de l’affaire de dopage. Laurent sera suspendu sept mois. Cependant, il retrouvera le sourire sur ces terres en remportant deux nouvelles étapes sur le Tour de Romandie en en 2000 à La Chaux-de-Fonds et en 2003 à Loèche-les-Bains. Sans oublier, son succès le Grand Prix de Zurich 2000 où il a réglé au sprint l’Allemand Jan Ullrich.

 

Photo : Keystone

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here