Tournoi des 6 Nations : qui sera le nouveau Roi d’Europe ?

0
Ligue 1

Le rugby international est bel et bien de retour pour le plus grand plaisir des amoureux de l’Ovalie. L’Europe leur tend les bras après un mondial disputé et décevant pour certains pays phares du Vieux Continent. Un vice champion du monde, des pays revanchards et la nouvelle monture du XV de France. Analysons la version 2020 du Tournoi des 6 Nations.

 

Le favori :

L’Angleterre

Crédit Rugbyrama

Vice champion du monde. Battre la Nouvelle-Zélande en Coupe du Monde. Bonjour, on vient régner sur l’Europe. Les Anglais et leur armada arrivent pour tout casser sur leur passage, à commencer par la France, ce dimanche au Stade de France. En plus de ça, leur calendrier semble être le plus avantageux des équipes engagées avec pour seul déplacement piège, celui au Stade de France. Les hommes d’Eddie Jones vont recevoir le Pays de Galles et l’Irlande. Et on connait l’avantage de recevoir en rugby. Les Anglais n’ont pas perdu à la maison depuis novembre 2018, en amical face aux Blacks. Le trophée leur tend les bras, à eux de le saisir.

 

Les outsiders :

Le pays de Galles 

Crédit : France tv sport

Chez We Sport, la transparence est totale. La personne qui écrit ces lignes est un grand fan du Pays de Galles. Une équipe qui n’impressionne pas mais qui est toujours difficile à battre en compétition internationale. Et la dernière Coupe du Monde en est un exemple criant. Les Gallois sont allés jusqu’en demi-finale, battu par les futurs champions du monde Sud Africains (19-16). Avec un déplacement en Irlande et un en Angleterre, le XV du Poirot aura fort à faire pour remporter le tournoi. Mais avec cette équipe, tout est possible.

 

L’Irlande 

Crédit : L’équipe

Il n’y a pas pire qu’un Irlandais vexé. Un Irlandais revanchard, en souffrance après avoir laissé sa fierté et son ego au Japon. Avec une défaite en phase de poules face au pays hôte et une déculottée contre les All Blacks en quart de finale, les petits hommes verts n’ont rien montré de leur pugnacité légendaire et ont semblé résigner avant même d’avoir sorti les armes. Sexton et ses potes vont vouloir montrer un autre visage et laisser leurs tripes sur le terrain pour redorer le blason irlandais. À noter deux déplacements compliqués en France et en Angleterre pour les hommes du nouveau sélectionneur Andy Farrell.

 

La France

Le meilleur joueur du monde (Crédit : Rugbyrama)

Bon, on ouvre un nouveau chapitre, on tourne une nouvelle page bleue, le XV de France ère Galthié, première. Oui, on va succomber à la hype Bleu Blanc Rouge. La naissance d’un sentiment totalement paradoxal par rapport au niveau des Bleus depuis maintenant trop d’années. Oui, une brise d’optimisme envahit les caboches de certains supporters et observateurs du rugby français lorsque l’on voit le réservoir français et, il faut le dire, une Coupe du monde moins catastrophique que prévu. On passe quand même à un coup de coude de disputer une demi-finale inespérée. Sur le papier, la génération est dorée. Sur le terrain, ils ont tout à prouver. Il va falloir créer une certaine alchimie entre les nouveaux et les plus anciens. Mais aussi que Galthié et son staff arrivent à imprégner leur vision du rugby et une identité à cette équipe en quête de stabilité et de plan de jeu. Comme d’habitude on a envie d’y croire, et vous savez quoi ? L’envie pourrait bien embrasser la réalité.

 

Les “cancres” :

L’Écosse et l’Italie

“Quoi ? l’Écosse dans les cancres, mais vous n’y connaissez rien…”. Bah oui, l’Écosse dans les cancres. Une équipe du tiers 1 qui ne passe pas les poules en Coupe du Monde n’a rien à faire dans les outsiders du tournoi. Une équipe qui a enchanté les amoureux du beau jeu avec des relances de 100 mètres et des joueurs aux appuis électrisant. Mais le XV du Chardon semble s’enliser dans ce jeu déstructuré et n’arrive plus à mettre l’intensité que demande le jeu pratiqué par l’Écosse.

Résultat de recherche d'images pour "ecosse italie rugby""
Crédit photo : Sport.fr

Et l’Italie alors ? Bah les Italiens attendent l’Euro 2020 de football. Pour le rugby, toujours rien à signaler, depuis la dernière victoire des Transalpins dans le Tournoi, en Ecosse le 28 février 2015.

 

Quoi qu’il en soit, on a hâte que cette nouvelle édition du 6 Nations débute. Elle délivrera, à coup sûr, son lot d’enseignements. Que le spectacle commence !

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here