En équipe

Autumn Nations Cup : tranquille comme l’Angleterre

Dans leur dernier match de poule d’Autumn Nations Cup, les Anglais tout en maitrise ont disposé sans trembler du Pays de Galles à Llanelli (13-24). Cette victoire permet au XV de la rose de s’offrir un billet pour la finale le week-end prochain.

 

Beaucoup de déchet technique en 1ère période

Malgré des résultats diamétralement opposés ces dernières semaines, un Galles-Angleterre ne se joue pas il se gagne. À la maison, les gallois rentre donc tambours battants dans la rencontre. Profitant d’un ballon contré par Biggar sur Slade, Williams concrétise le long de la ligne le bon début de match gallois par un essai à la 10e minute.

Malheureusement pour les supporters du XV du Poireau cet essai sera la seule occasion de se réjouir. En effet, suite à celui-ci les Gallois vont multiplier les mauvais choix en touche et les erreurs pour permettre à l’Angleterre de reprendre la main. Car sans être flamboyant les anglais réagissent vite dans ce match. Tout d’abord par Slade qui se rattrape de son erreur en allant à l’essai (14e) puis par le pied de Farrell (30e et 39e) qui renvoie les deux équipes aux vestiaires sur le score de 11-7.

 

L’Angleterre tout en contrôle

Avec un écart de 4 points tout reste à faire dans cette seconde mi-temps. Pourtant les gallois plus entreprenants n’arrivent pas à régler leurs problèmes en mêlée. Malgré le turn-over rapide, cette dernière reste trop sanctionnée ce qui permet à la puissance anglaise de faire la différence. Suite à une longue phase offensive sur la ligne adverse, le pilier Vunipula finit derrière la ligne et permet aux joueurs d’Eddie Jones de prendre le large (7-18 à la 50e).

Malgré la botte de Biggar (55e, 58e) et une réaction d’orgueil, les Gallois ne peuvent rivaliser dans cette rencontre. Les anglais sont tout en maitrise et ne laissent aucuns ballons intéressants à exploiter. Ainsi Owen Farrell (66e, 72e), peu en réussite dans ses tentatives, parachève le succès des anglais  qui n’ont jamais trembler cette après-midi (13-24).

 

Maintenant l’Angleterre attend son futur adversaire en finale. Ce dernier se dévoilera ce soir au Stade de France en fonction du résultat entre la France et l’Italie.

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
ante. felis ipsum Donec neque. quis, diam leo velit,