Ligue 1

Trophées UNFP : Les nominés pour le Gardien de but de l’année

UNFP

Cette saison, Keylor Navas transmettra son titre de gardien UNFP de l'année de la Ligue 1 Uber Eats à Walter Benitez, Pau Lopez, Matz Sels, Alban Lafont ou à son coéquipier Gianluigi Donnarumma. Qui est le candidat le plus méritant ? 

Les Trophées UNFP sont un ensemble de récompenses décernées chaque année par l'Union Nationale des Footballeurs Professionnels aux joueurs évoluant en Ligue 1 et Ligue 2, ainsi qu'aux dirigeants et arbitres, la plus prestigieuse étant celle du Joueur de l'Année.

Le gardien de but de l'année de la Ligue 1 Uber Eats

L'Olympique Lyonnais a remporté le titre de meilleur gardien de but UNFP à sept reprises. Steve Mandanda détient le record individuel avec cinq distinctions, tandis que l'AS Monaco et le LOSC sont à égalité pour le record de l'entraîneur de l'année UNFP (5 fois). Laurent Blanc et l'actuel entraîneur de Nice, Christophe Galtier (nommé cette année), ont chacun remporté le prix trois fois.

L'équipe qui a remporté le plus souvent le titre de meilleur joueur est le Paris Saint-Germain (10 fois). Individuellement, Zlatan Ibrahimović a remporté cette récompense trois fois, ce qui constitue un record. L'AS Monaco est le club qui a remporté le plus de trophées de jeune joueur de l'année (5). Individuellement, seuls Eden Hazard (2) et Kylian Mbappé (3) l'ont remporté plus d'une fois.

Les nominés pour le trophée UNFP

Walter Benitez

Le gardien argentin Walter Benitez est une véritable institution à l'OGC Nice. Le gardien d'1,93 m, arrivé au club en 2016, est en tête des Uber Eats de Ligue 1 pour les clean sheets (14 à un taux de 42,4%) et il n'est donc pas surprenant que les Aiglons affichent le meilleur bilan défensif du championnat, avec seulement 29 buts encaissés. Benitez s'est notamment illustré lors de la victoire 3-0 contre Brest lors de la 20e journée, en réalisant pas moins de neuf arrêts. Il est en tête de la ligue pour le pourcentage d'arrêts, avec 99 arrêts à 80,5%.

Gianluigi Donnarumma

Le gardien italien Donnarumma est arrivé au Paris Saint-Germain en fanfare, après avoir remporté le Trophée Yashin du meilleur gardien de l'année et avoir été nommé meilleur joueur du tournoi lors de l'Euro 2020, qui l'a vu remporter le titre aux côtés de son coéquipier Marco Verratti. Même s'il partage le poste de gardien de but avec Keylor Navas, le gardien de l'année en titre, il a fait une excellente impression pour sa première saison en France. Avec l'Italien d'un 1,96m dans les buts, Paris n'a perdu que deux fois cette saison, et son mélange unique de jeunesse et d'expérience – sans oublier ses impressionnantes capacités d'arrêt – devrait le voir au sommet du jeu pour les années à venir.

Alban Lafont

Comme Donnarumma, le capitaine nantais Alban Lafont a commencé sa carrière en tant que prodige – il a fait ses débuts en Ligue 1 Uber Eats avec Toulouse à l'âge de 16 ans en 2015. Avec huit clean-sheet (à un taux de 22,9 %), il a aidé son équipe à remporter de grandes victoires contre Brest, Lens, le PSG et Montpellier, pour n'en citer que quelques-unes, et a arrêté trois penaltys, un record en championnat ! Avec une victoire en Coupe de France pour couronner une saison exceptionnelle et amener le football européen au Stade de la Beaujoire, Lafont a un bel avenir devant lui…

UNFP

Pau Lopez

Ce n'est pas une mince affaire que de prendre la place du légendaire gardien Steve Mandanda à l'Olympique de Marseille, mais Pau Lopez l'a fait cette saison, s'imposant comme titulaire sous la direction de Jorge Sampaoli grâce à une série de superbes performances. Avec dix matches sans encaisser de but (avec un taux de 34,5 %) – y compris à domicile contre le PSG lors de la Classique de la 11e journée – l'Espagnol a insufflé à l'excellente défense marseillaise – qui comprend le candidat au titre de Jeune joueur de l'année William Saliba – la confiance nécessaire pour viser la deuxième place de la Ligue 1 Uber Eats et la qualification directe pour la Ligue des champions qui va avec. Une sacrée première saison pour le joueur de 27 ans !

Matz Sels

Le fait que les Strasbourgeois de Julien Stéphan se battent pour une place européenne en dit long sur le charisme du jeune entraîneur, mais aussi sur la qualité du gardien Matz Sels, qui a gardé 12 matches sans encaisser de but (34,3 %) et réalisé 79 arrêts. L'international belge (deux sélections) a réalisé huit de ces parades au cours d'une deuxième partie de saison qui a vu le Racing ne s'incliner qu'à deux reprises sur son chemin vers le haut du classement de la Ligue 1 Uber Eats. Sels n'a manqué qu'un seul match de Ligue 1 Uber Eats cette saison et est le joueur le plus utilisé par les Stéphanois, la base solide sur laquelle le succès de l'équipe s'est construit.

UNFP

Dernières publications

En haut