En équipe

Trophées WeSport NFL : Ravens et 49ers honorés

Trophées NFL

La saison régulière terminée et alors que nous sommes à l’aube des playoffs, We Sport vous propose sa cérémonie de trophées NFL. Au programme, comme pour les trophées de mi-saison, les trophées officiels (MVP, OPOY, DPOY, …) ainsi que quelques trophées maisons (MIP, Steal de la Draft, …). Si notre rédaction (toujours aussi garnie) s’accorde sur les principaux trophées, elle diffère également sur d’autres récompenses. Zoom sur ces prix où les 49ers et les Ravens ont été assez plébiscité.

MVP : L’évidence Lamar Jackson

Louis : Si Russell Wilson était mon favori après la moitié de la saison, difficile aujourd’hui de ne pas choisir Lamr Jackson. Inarrêtable au sol et de plus en plus précis à la passe, il est le grand artisan de cette magnifique saison des Ravens. De plus, difficile de trouver un joueur plus spectaculaire en NFL. MVP l’année de ses 23 ans, not bad for a running back ?

Romain : Il n’y a presque pas de débat tellement Lamar Jackson a été impressionnant, surtout en 2ème partie de saison. Son équipe finit avec le meilleur bilan de la ligue, il est le quarterback qui a lancé le plus de touchdowns et il a battu le record historique de Michael Vick sur les yards à la course ! Que demandez de plus ?

Joueur offensif de l’année : Chauvinisme contre réalité

Louis : Intrinsèquement ce trophée ne devrait pas échapper à Christian McCaffrey, mais je vais quand même choisir Michael Thomas. Plus grand nombre de réceptions sur une saison NFL et largement 1er au nombre de yards à la réception, il a été excellent. Tout ça dans une équipe qui gagne (contrairement au joueur des Panthers).

Romain : Comme Russell Wilson, CMC a eu une deuxième partie de saison plus difficile. Il reste tout de même un joueur exceptionnel offensivement et ce trophée lui correspond. Il est le joueur qui a marqué le plus de touchdowns (19 à égalité avec Aaron Jones) et il a dépassé la barre des 1000 yards à la fois au sol et dans les airs. C’est seulement le 3ème joueur de l’histoire à réaliser cet exploit !

Joueur défensif de l’année : La meilleure défense représentée

Louis : Stephone Gilmore, après mûre réflexion. Excellent tout au long de la saison, presque aucun receveur n’a réussi à le faire déjouer. De plus, choisir Stephon Gilmore récompenserait toute la défense des Patriots, intraitable cette année. Mention tout de même à Aaron Donald qui, selon moi, pourrait avoir ce trophée tous les ans.

Romain : La défense des Patriots a été impressionnante cette année. Elle n’a encaissé que 14 points par match et provoqué 36 turnovers ! Stephon Gilmore (6 interceptions) a été une des pièces essentielles de cette défense et il mérite ce trophée. Il est à l’heure actuelle le cornerback le plus redouté de la meilleure défense de la ligue !

Rookie offensif de l’année : Josh Jacobs résiste à la meute

Louis : L’écart s’est resserré entre Josh Jacobs et ses poursuivants, mais le coureur des Raiders restera mon choix. À plus de 1000 yds pour sa première saison en NFL, il est le joueur de base de l’attaque d’Oakland. Son impact a été visible lors de son absence où l’équipe a eu beaucoup de mal à jouer. Il faudra compter sur lui à Las Vegas.

Romain : Josh Jacobs a dominé les autres rookies toute la saison mais des petites blessures sont venues gâcher les derniers matchs. A côté de ça, AJ Brown le receveur des Titans a fini la saison en trombe, au point de relancer le débat. Mais avec 1150 yards et 7 touchdowns en seulement 13 matchs, difficile de ne pas lui donner ce trophée.

Rookie défensif de l’année : Le phénomène Nick Bosa

Louis : Nick Bosa sans hésiter. Dans l’excellente ligne défensive des 49ers, il a été le joueur le plus en vue. Sa saison a tellement été bonne qu’il figure même parmi les choix plausibles pour le titre de défenseur de l’année ! Ce trophée ne pourra donc pas lui échapper.

Romain : Moins impressionnant qu’en début de saison, le plus jeune des frères Bosa reste une valeur sûre et un personnage haut en couleur. En seulement une année, il s’est déjà imposé comme un titulaire dans l’excellente défense de San Francisco. Il était annoncé comme le meilleur défenseur de cette cuvée et il a assumé !

Coach de l’année : Les leaders de conférence en force

Louis : Si Mike Tomlin avait réussi à emmener les Steelers en playoffs, je lui aurait donné le trophée. Toutefois les Steelers ont échoué et je choisirai donc Kyle Shanahan. Son travail de construction aux 49ers portent enfin ses fruits et cette première place en NFC en est l’aboutissement parfait.

Romain : Le boulot effectué par John Harbaugh avec les Ravens en seulement une saison et demie est exceptionnel. L’adaptation de Lamar Jackson et la transformation du jeu montre une grande intelligence de la part du coach de Baltimore. Plutôt tourné vers la passe avec Joe Flacco, Baltimore est devenue l’équipe qui a parcouru le plus de yards au sol sur une saison. Impressionnant !

Équipe Surprise : San Francisco du fond au top

Louis : Ne nous voilons pas la face, personne n’attendait les 49ers à ce niveau cette année. Après un début de saison parfait, ils ont confirmé face à de grosses écuries pour aller chercher la tête de la NFC. Chapeau au staff de San Francisco et à l’équipe qui devra maintenant confirmer en playoffs.

Romain : En une saison, les 49ers sont passés du 2e pire bilan de la NFL (4-12) au 2e meilleur bilan de la ligue (13-3). Difficile de faire un plus grand écart ! Avec le retour de Jimmy Garoppolo et l’éclosion de Nick Bosa, on attendait évidemment une évolution de la part de San Francisco cette saison mais pas à ce point.

Équipe qui déçoit : Le marasme Cleveland

Louis : Toutes mes excuses aux fans des Browns, mais c’est assurément l’équipe la plus décevante de la saison. Un bon recrutement et une énorme hype, tout laissait augurer une belle saison. Au lieu de ça la franchise de l’Ohio a enchaîné les problèmes en interne et finit même avec un moins bon bilan que l’an dernier. Il va falloir prendre un nouveau départ avec le futur coach, et vite !

Romain : Annoncée comme une des surprises de la saison, la hype Cleveland a fait pschit. Baker Mayfield a fait une saison horrible, OBJ n’a pas existé, Freddy Kitchens a semblé dépassé et au final les Browns finissent avec un moins bon bilan que la saison dernière… D’ailleurs la défaite lors de l’ultime journée contre de faible Bengals, rivaux historiques des Browns, a coûté la tête de l’entraîneur.

Joueur qui a déçu : Baker ne ”cook” plus

Louis : Baker Mayfield. Alors qu’on attendait une confirmation après sa très bonne saison rookie, le quarterback des Browns a, à l’image de son équipe, montré un visage bien triste. Il faudra repartir de l’avant en 2020 (et peut-être faire moins de publicités), en espérant que le changement de coach lui soit bénéfique.

Romain : Je ne veux pas m’acharner sur les Browns mais la saison de Baker Mayfield a été un calvaire. Grâce à une saison rookie impressionnante, il avait redonné espoir à toute une franchise, à toute une ville. Mais la déception est à la hauteur de l’attente du côté de Cleveland… L’ancien vainqueur du Heisman Trophy finit la saison avec presque autant de touchdowns que d’interceptions !

MIP : Un inconnu et un revenant

Louis : Même s’il a connu une baisse de régime en fin de saison, je partirais sur Darren Waller. Peu utilisé l’an dernier (seulement ciblé six fois), il s’est affirmé comme un tight end très fiable. Ses statistiques ont explosé et il est difficile de trouver un joueur ayant autant progressé d’une année sur l’autre cette saison en NFL.

Romain : En seulement 11 matchs Ryan Tannehill a prouvé qu’il avait encore le niveau pour être titulaire en NFL. Pourtant lorsqu’il a signé dans le Tennessee pour être le remplaçant de Marcus Mariota on ne donnait pas cher de son avenir. Sa titularisation a bouleversé la saison des Titans qui sont devenus une franchise offensive, spectaculaire et surtout qualifiée pour les playoffs ! A titre personnel, il finit avec la meilleure évaluation de la ligue pour un quarterback.

Steal de la Draft : La F1 ou la moustache ?

Louis : Terry McLaurin. Choisi en 76e position (12e receveur), il a été LA satisfaction dans la saison de Washington. Capable de réception très longue distance (d’où son surnom F1), sa connexion avec Dwayne Haskins se développe très bien. Un joueur à suivre dans les prochaines années, qui pourrait bien s’inviter dans la discussion du rookie offensif de l’année.

Romain : Il est certes moins talentueux que Kyler Murray, le n°1 de la dernière draft. Mais le quarterback choisi en 178e position (6e tour) par les Jaguars devrait avoir une meilleure carrière que la plupart des neuf quarterbacks sélectionnés avant lui. Et rien que pour la ‘’Minshew Mania‘’ et sa magnifique moustache, on vote pour Gardner !

Signature de l’été : Le messie et le lieutenant à la lutte

Louis : Ryan Tannehill est arrivé cet été dans le Tennessee. Propulsé titulaire en cours de saison, il a transfiguré l’attaque des Titans, en faisant une des plus efficaces de la NFL. Récemment élu parmi les joueurs du mois de Décembre, il est la principale raison de la qualification en playoffs de son équipe. Et dire qu’il ne devait être que la doublure de Marcus Mariota…

Romain : Comme dans les films d’Hollywood, le super-héros a toujours besoin d’un fidèle lieutenant. Si Lamar Jackson est le super-héros de cette saison, Mark Ingram est son lieutenant. Fraichement débarqué de la Nouvelle-Orléans à l’intersaison, il s’est très vite adapté au jeu des Ravens et son entente avec son quarterback est excellente. Résultat : plus de 1000 yards et 15 touchdowns pour lui, (très !) bonne pioche pour Baltimore.

Si We Sport avait sa voix, vous connaissez désormais ses choix. Pour la remise officielle des trophées, les NFL Honors, rendez-vous le 1er Février prochain.

@avec la participation de Romain Lanneluc



Sport en directMercato Football Ligue 1
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
mattis Aliquam dapibus venenatis, elit. ut sem,