Mais qui c’est celui-là ?

0
Mais qui c'est celui-là
Ligue 1

 

 Notre photo de couverture: Ebonite en deuxième position lors de l’arrivée du Prix de la Haye Jousselin 2019.

 

L’excellente  jument de 6 ans, Ebonite vient de remporter à Auteuil le Prix Troytown, épreuve préparatoire au Grand Steeple chase de Paris qui doit (en principe) se courir fin mai… Mais qui était Troytown ?

 

 

À Auteuil, Vincennes, Longchamp et un peu partout en France, les dénominations données aux épreuves que disputent les chevaux de courses ne sont pas dues au hasard. Une fois disparus, propriétaires, entraîneurs, jockeys, journalistes, chevaux et autres gens célèbres aux courses hippiques donnent leurs noms à des Prix.

Évidemment même les non initiés aux courses hippiques ont déjà entendu parler du Prix d’Amérique ou du Prix de l’Arc de Triomphe, mais Troytown ?

 

Un sportif de très haut-niveau 

 

Troytown
Un tableau de Troytown que l’on peut admirer muséum de Newmarket

 

Troytown était un cheval hongre né en 1913 en Irlande.  Sa carrière a été consacrée aux courses d’obstacles. Bien qu’un peu fou dans ses sauts, Troytown possède pour cette époque un palmarès hors normes.

En 1919, le cheval remporte en Angleterre à Aintrée le Champion Chase. La même année, le champion se déplace en France. À cette époque là c’était une aventure à la “Indiana Jones”. Malgré certainement un voyage en bateau et chemin de fer peu confortable pour un cheval de course, Troytown enlève le Grand SteepleChase de Paris

Après cette grande victoire, Troytown retourne dans son pays. En 1920, le crack Irlandais enlève le Grand National de Liverpool. C’est une course de très longue haleine. Malgré sa folle envie de cavalcade en solitaire, le cheval l’emporte.

 

Et là c’est le drame

 

Quasiment imbattable, le cheval reprend la direction de la France. Le Prix de Drags l’attend. Cette course lui sert de préparation pour le Grand steeple Chase de Paris 1920. Son entourage espère que Troytown réédite son succès de l’année précédente.

Mais le destin est cruel. Le champion au lieu de sauter un obstacle, le traverse et tombe. Sa vie s’arrête là, au pied d’un obstacle. La douleur de son entourage est incommensurable. S’agissant de vrais hommes de chevaux et ne pouvant le faire enterrer sur sa terre d’Irlande, on décide un enterrement inédit pour un cheval.

 

Le cimetière des chiens

 

Crée une vingtaine d’années avant l’accident de Troytown, le cimetière des chiens à Asnières-sur- Seine donne l’autorisation exceptionnelle d’enterrer le crack.

Son entourage honore la mémoire de leur champion en lui érigeant une tombe digne d’un être humain. On peut même écrire bien mieux que pour certains hommes, surtout en 1920, date de sortie de guerre.

 

Troytown
Le palmarès du champion est encore lisible sur sa tombe

 

 

Cette année 2020, cela fait juste 100 ans que Troytown repose au milieu des chiens, chats et autres animaux dont un autre cheval du nom de Malbereaux, dont je ne connais pas l’histoire…

 

Troytown
100 ans que Troytown repose non loin de l’hippodrome d’Auteuil au milieu d’autres animaux dont Rintintin

Cliquez-ici pour tout savoir sur le cimetière des chiens

Si le jour du Grand Steeple Chase 2020 vous venez à Paris, un passage sur la tombe de Troytown serait un signe de reconnaissance envers ces grands sportifs que sont les chevaux de course.

 

 

 

 

 

 

 

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here