Coupe du monde

Un Hugo Lloris de tous les records contre la Pologne

hugo lloris records

Hugo Lloris a battu de nouveaux records en disputant le huitième de finale contre la Pologne. Le portier des Bleus a égalé Lilian Thuram au nombre de sélections en équipe de France, mais pas que. En effet, il a aussi rejoint Fabien Barthez et Thierry Henry au nombre de matchs disputés en Coupe du monde avec la France. Le capitaine de Tottenham rentre un peu plus dans l'histoire de son pays.

Ce n'est qu'une rencontre de plus dans la carrière d'Hugo Lloris. Pourtant, celle-ci lui permet d'atteindre un sommet où il sera bientôt seul en équipe de France. Lui qui compte plus de 700 matchs en club vient d'atteindre la barre des 142 sélections avec les Bleus. Contre la Pologne, en huitièmes de finale de la Coupe du monde 2022, il a rejoint Lilian Thuram en haut de cette pyramide. Mais contrairement à l'ancien latéral, sa carrière internationale n'est pas encore terminée. Si les records sont faits pour être battus, comme le rappelle Didier Deschamps, celui-ci restera entre les mains de Lloris pendant quelques temps encore.

Et ce n'est pas le seul. En démarrant cette partie dans les cages, l'ancien Niçois a égalé Thierry Henry et Fabien Barthez. Avec 17 matchs disputés en Coupe du monde, ils sont désormais les trois détenteurs de ce record. Encore une fois, cela devrait évoluer au prochain tour si Hugo Lloris ne se blesse pas d'ici-là. En attendant, il est content même si toute sa concentration était sur le match : “Ce n'est pas rien. Je suis très honoré de ces chiffres, très fier, même si à l'aube d'un huitième ça reste secondaire. À mes yeux, cette compétition passe avant tout, et j'ai envie de garder toute mon attention et mon énergie pour le match de demain, une nouvelle bataille qui nous attend. C'est quelque chose que j'apprécierai davantage une fois la compétition terminée.”

UNE AVENTURE EN BLEU QUI DÉMARRAIT MAL

Il y a quatorze ans, Hugo Lloris entamait sa carrière en équipe de France. Le 19 novembre 2008, face à l'Uruguay, le nouveau gardien de l'Olympique lyonnais fait son baptême du feu. Il sort de cette rencontre avec deux accomplissements personnels. Premièrement, il a ouvert son compteur de sélections. Et en plus de cela, il en a profité pour réaliser son premier cleansheat (match sans encaisser de but). Si tout présage un avenir radieux, la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud va passer par-là. À 23 ans, le portier lyonnais découvre l'ambiance d'un Mondial, le tout en tant que titulaire. Cependant, l'expérience tourne rapidement au désastre lorsque les Bleus refusent de s'entraîner avant leur match décisif face au pays hôte. Son pire moment en Bleu est sûrement derrière lui mais à ce moment-là, il ne le sait pas.

Le grand ménage s'effectue à la suite du fiasco de Knysna. Hugo Lloris survit à cette épreuve et se retrouve projeté au rang de leader. La reconstruction est en marche avec l'arrivée de Laurent Blanc au poste de sélectionneur. Le 17 novembre 2010, deux ans après son premier match avec les Bleus, Hugo Lloris fête son premier capitanat avec le maillot tricolore. Une réussite, puisque l'équipe de France l'emporte 2 buts à 1 contre l'Angleterre. De bon augure en vue de l'Euro 2012 ? Oui et non. Le groupe se cherche encore et tombe malheureusement sur une équipe d'Espagne au sommet de son art. La Roja ne laisse aucune chance aux Bleus de Lloris qui rentrent en France après une compétition mitigée.

HUGO LLORIS ET SES RECORDS BONIFIÉS PAR UN TROPHÉE

À la suite de cet Euro, une nouvelle page se tourne avec l'arrivée de Didier Deschamps au poste de sélectionneur. DD maintient son soutien au capitaine Hugo Lloris. Le portier des Spurs est désormais bien installé dans les buts de l'équipe de France. Le groupe continue sa restructuration mais frôle une élimination en barrages de la Coupe du monde au Brésil. Or, ce succès contre l'Ukraine (3-0) est sûrement l'une des pierres fondatrices de l'équipe de France d'aujourd'hui. Au Brésil, la bande à Hugo tombe en quarts mais sort la tête haute après avoir malmené l'Allemagne. Deux ans plus tard, en France, capitaine Hugo emmène ses coéquipiers en finale de l'Euro. Contre cette même Mannschaft, il effectue une prestation de haute volée en repoussant les assauts allemands jusqu'au coup de sifflet final. La rencontre face au Portugal ne connaît pas le même dénouement.

Chez eux, les Bleus sont au sol. Mais dans cette mésaventure, le groupe grandit encore. En 2018, au moment de disputer sa troisième Coupe du monde, Hugo Lloris sait qu'il aura un rôle important. C'est le pilier de cette équipe depuis quelques années maintenant. Il ne lui manque qu'un trophée pour que son histoire soit parfaite. Et le moins que l'on puisse dire c'est qu'il va accomplir sa mission avec brio. Que cela soit en poule contre le Pérou, ou en quarts contre l'Uruguay, Hugo Lloris se montre infranchissable. Même son de cloche face à la Belgique : sollicité à de nombreuses reprises, le portier ne craque jamais. Une véritable prouesse qui aurait dû être bonifiée par le titre de meilleur gardien à la fin de la compétition. Tant pis, tant qu'il repart avec la Coupe.

CE QUE LES GENS PENSENT DE HUGO LLORIS ET DE SES RECORDS

Lors de la conférence d'avant-match contre la Pologne, plusieurs coéquipiers ont tenu à louer les qualités de leur capitaine. William Saliba, bien que joueur d'Arsenal, y est allé de son point de vue : “c'est exceptionnel d'avoir autant de sélections dans une grande nation comme la France. Ça nous inspire, nous aussi les jeunes, on veut faire pareil. On sait que le chemin est long, on est très fier pour Hugo et j'espère que ce ne sera pas la dernière.Antoine Griezmann a également répondu à la question du journaliste. Pour lui, Hugo Lloris “est une très grande personne et un grand gardien qui nous a souvent sauvés, comme en 2018. Il va rentrer dans l’histoire de l’équipe de France, c’est beau. Il peut être fier de ce qu’il est en train de faire. Très bon ami, grand camarade. Personne facile à vivre avec laquelle on a plaisir à vivre même s'il n’est pas très bavard.

Enfin, son sélectionneur depuis dix ans maintenant, s'est lui aussi montré élogieux à propos de son capitaine : “Les records sont tous faits pour être battus. C'est la longévité de deux joueurs exemplaires, deux grands professionnels qui se sont maintenus l'un et l'autre au très, très haut niveau. Ces records ont une signification. Certains sont plus anodins que d'autres, mais celui-là, il est parlant.


Theo Wargnier

Fan de Sport avec un grand S je prends du plaisir à écrire sur l'actualité sportive :) Je suis adepte du groundhopping et à la recherche de grosses ambiances. À noter que je supporte Nancy et Arsenal !

Dernières publications

En haut